Euro 2016 : "Avant je me disais : 'Je suis fatigué, je ne vais pas forcer'", admet Anthony Martial

REPLAY - L'attaquant de Manchester United était l'invité du Club Liza sur RTL dimanche 27 mars. Il revient notamment sur l'éthique de travail qu'il s'est désormais imposé.

>
LE CLUB LIZA du 27/03/2016 Crédit Image : FRANCK FIFE / AFP Crédit Média : Bixente Lizarazu Télécharger

Anthony Martial est l'un des plus grands espoirs du football français. À seulement 20 ans, l'attaquant international formé à Lyon évolue en Premier League, dans le prestigieux club de Manchester United. Après une saison prometteuse sous les couleurs de Monaco, Anthony Martial a réussi à s'imposer en tant que titulaire chez les Reds Devils. Pour le Club Liza, il revient sur l'actualité de son club, mais aussi sur l'équipe de France, avec qui il dispute actuellement les matches amicaux en préparation de l'Euro 2016.

Arrivé l'été dernier à Manchester United en provenance de Monaco, le transfert d'Anthony Martial avait fait jaser, beaucoup trouvant la somme dépensée par le club anglais excessive (80 millions d'euros avec bonus). Un montant qui n'a pas déstabilisé le joueur formé à l'Olympique Lyonnais : "J'étais juste heureux d'aller à Manchester, après tout ce qui se disait dans les médias. J'écoutais pas. C'est plus ma famille qui était mal mais moi je me concentrais sur le terrain pour être prêt au bon moment."

On le disait nonchalant en jeunes, c'est aujourd'hui un vrai pro

Titulaire sous les ordres de Louis Van Gaal, le coach des Mancuniens, il en aussi profité pour faire les louanges de l’entraîneur néerlandais : "C'est un très bon coach, il est toujours derrière moi. Si je rate une passe à l'entrainement, il crie. Ça me fait rire, parce que je sais que c'est pour mon bien". Anthony Martial, passeur décisif avec les Bleus contre les Pays-Bas vendredi 25 mars en amical (3-2), est aussi revenu sur sa relation avec le sélectionneur, Didier Deschamps : "Il me donne énormément de conseils sur mon jeu, ça m'aide beaucoup. Il me dit de jouer sur mes qualités, de toujours provoquer." 


Alors qu'on le disait nonchalant en équipe de jeunes, Anthony Martial est aujourd'hui un vrai professionnel : "Maintenant je travaille toujours dur aux entraînements. Avant j'y allais, je me disais: 'je suis fatigué je ne vais pas forcer'." Un changement d'attitude qui tombe au meilleur des moments, à quelques semaines de l'Euro 2016.

La rédaction vous recommande
par Bixente Lizarazu
Suivez Bixente Lizarazu sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782573903
Euro 2016 : "Avant je me disais : 'Je suis fatigué, je ne vais pas forcer'", admet Anthony Martial
Euro 2016 : "Avant je me disais : 'Je suis fatigué, je ne vais pas forcer'", admet Anthony Martial
REPLAY - L'attaquant de Manchester United était l'invité du Club Liza sur RTL dimanche 27 mars. Il revient notamment sur l'éthique de travail qu'il s'est désormais imposé.
http://www.rtl.fr/sport/football/euro-2016-avant-je-me-disais-je-suis-fatigue-je-ne-vais-pas-forcer-admet-anthony-martial-7782573903
2016-03-27 20:15:00
http://media.rtl.fr/cache/9FRmF1zbB9D4ovO0BtYn-w/330v220-2/online/image/2015/1113/7780498037_anthony-martial-sous-le-maillot-des-bleus-le-7-septembre-2015.jpg