5 min de lecture Fashion week

Dolce & Gabbana : le défilé qui a marqué tous les esprits à Milan

Les plus prestigieuses marques dévoilent leurs collections homme printemps-été 2018 dans la capitale de la mode italienne. Retour sur l'un des défilés les plus marquants de la saison... et pas pour les raisons que vous croyez.

Raury, au défilé Dolce & Gabbana ,le 17 juin 2017 à Milan
Raury, au défilé Dolce & Gabbana ,le 17 juin 2017 à Milan Crédit : MIGUEL MEDINA/AFP
ArièleBonte
Arièle Bonte
et AFP

C'est une fois de plus un défilé qui aura marqué les esprits. Domenico Dolce et Stefano Gabbana ont présenté samedi 17 juin à Milan, leur dernière collection de fringues. Maîtres dans l'art du buzz et du marketing, les créateurs derrière Dolce & Gabbana ont pour la seconde année consécutive fait appel à des stars du web pour incarner l'image de leur marque. Ces icônes de la génération des Millennials étaient nombreux à venir défiler dans la capitale de la mode.

Parmi eux, des stars de la télé (Will Peltz), des musiciens (Raury), mannequins aux milliers d'abonnés (Oliver Cheshire), fils et filles de (Braison Cyrus, fils de Billy Ray Cyrus et petit frère de Miley Cyrus ; Christian Combs, fils du rappeur américain Puff Daddy ; Sophia et Sistine deux des filles de l'acteur Sylvester Stallone ; Presley Gerber, fils du top-modèle Cindy Crawford) et autres influenceurs du web tel que le vineur Nash Grier. Bref, vous l'aurez compris, du beau monde garant d'une communication puissance mille. 

Côté vêtements, et parce que c'est quand même pour cela qu'une marque organise un défilé, la griffe italienne est restée fidèle à elle-même avec une collection faisant une large place aux paillettes, strass et autres broderies dans une ambiance royauté bling-bling des temps modernes. Les hommes étaient parés de costumes clinquants tandis que les pièces portées par les femmes mixaient tenues sexy et accessoires plus négligés. 

À lire aussi
Les mannequins Victoria's Secret en pleine répétition avant le défilé, le 18 novembre 2017 à Shanghai mode
Victoria's Secret : tout ce qu'il faut savoir du prochain défilé

Rien de très extravagant en somme, dans le sens où Dolce & Gabbana n'a pas réinventé la poudre du défilé. Et pourtant, depuis quelques jours, l'événement fait les gros titres de la presse. Explications.

Le conflit entre Miley Cyrus et Dolce & Gabbana

Elle n'a pas la langue dans sa poche, c'est le cas de le dire. Miley Cyrus est une jeune artiste engagée aux États-Unis. Fondatrice d'une association venant en aide aux jeunes issus de la communauté LGBTQI, protectrice des animaux, féministe, ouvertement anti-Trump, qui prône cependant l'espoir et l'entre-aide après l'élection du nouveau président des États-Unis.

Très proche de sa fratrie, Miley Cyrus met régulièrement en avant les accomplissements de ses parents comme de ses frères et sœurs. Noah, actuellement en tournée à ses côtés, apparaît régulièrement sur le compte Instagram de son aînée à coup de messages d'amour et d'encouragements.

Alors quand son petit frère, Braison Cyrus, défile pour la première fois pour une grande marque, Miley n’hésite pas non plus à le féliciter publiquement avant de terminer son commentaire par un message directement adressé à la marque italienne, qui a habillé Melania Trump, première dame des États-Unis boudée en masse par les créateurs de mode.

Congrats @braisonccyrus on walking in your 1st runway show.... It's never been my little brothers dream to be a model as HE is one of the most talented musicians my ears have ever been given the gift of hearing.... BUT it is a Cyrus family trait to try everything once (within reason HA) and to embrace opportunities that encourage you to step out of your comfort zone! We believe in trying something new everyday! I love you Prince Suga Bear and seriously congratulations on your experience! I am so proud of you always.... From Nashville to Italy! ¿¿¿¿¿¿¿¿¿ PS D&G, I STRONGLY disagree with your politics.... but I do support your company's effort to celebrate young artists & give them the platform to shine their light for all to see!

Une publication partagée par Miley Cyrus (@mileycyrus) le

"D&G, je désapprouve fortement votre politique... mais je soutiens les efforts qu'entreprend votre entreprise pour mettre en avant de jeunes artistes et leur donner un tremplin pour que tout le monde puisse voir à quel point ils brillent". 

L'attaque a fait les gros titres aux États-Unis, remontant jusqu'aux oreilles du duo italien. Stefano Gabbana s'est alors lui aussi emparé de son compte Instagram. Il a répliqué à la jeune artiste qu'à cause de "son commentaire idiot", Braison ne serait plus engagé pour Dolce & Gabbana avant d'ajouter qu'elle était tout "simplement une ignorante" de croire qu'on pouvait faire de la politique dans un post sur ce réseau social : "Nous sommes italiens, nous n’avons que faire de la politique. Nous faisons des robes", a-t-il ajouté. 

Un acte politique passé inaperçu (ou presque)

Pourtant, faire de la mode engagée n'est pas impossible. Il suffit de jeter un œil aux défilés des saisons passés, notamment à New York, où les t-shirts aux messages de révolte ont fleuri chez toutes les maisons au lendemain de l'élection de Donald Trump.

Le tapis rouge de la marque italienne a d'ailleurs lui aussi été le théâtre de revendications politiques. Lors du final, Raury, un musicien américain basé à Atlanta vire son t-shirt et son hoodie griffés pour découvrir son torse, sur lequel on peut lire "Protestez", "D&G donnez moi la liberté", "Je ne suis pas votre bouc-émissaire".    

Est-ce une performance orchestrée par la marque ? Elle-même s'est "amusée", dit-elle, a détourner les messages de haine qu'elle a pu recevoir après l'épisode Melania Trump et la polémique concernant les "bébés synthétiques" des couples gays (Ellen DeGeneres ou Elton John avaient appelé au boycott de la marque) en créant des tops "Boycott Dolce & Gabbana". 

Cependant, le doute plane lorsque Raury disparaît rapidement de la scène et ne vient pas poser après le show en compagnie des autres mannequins d'un jour. Dans un entretien accordé à GQ, le jeune homme de 21 ans confirme le doute et revient sur cette action coup-de-poing, défiant les pratiques d'une marque toute-puissante. 

Une marque qui utilise la jeunesse sans son consentement ?

Tout est parti d'une recherche Google où Raury découvre, la veille du défilé, la "blague" de Dolce & Gabbana, discréditant selon lui, en un t-shirt, la portée même d'un boycott : faire entendre la voix d'un peuple.

"Sans boycott, sans les actions de Rosa Parks et de Martin Luther King, qui sait où serait un gamin comme moi né dans le fief du Ku Klux Klan ?", s'indigne alors Raury qui jure avoir appris sur le tard les polémiques liées aux deux créateurs.

Déjà engagé à porter les créations de la marque, le musicien cherche un moyen de faire comprendre au public qu'il ne soutient pas du tout celles et ceux qui souhaitent faire taire les voix des gens et qui "utilisent la jeunesse sans son consentement" pour faire oublier les polémiques du passé. 

En coulisses du défilé, les t-shirts "boycott" se passent d'ailleurs de main en main. On demande à Raury d'en porter un et de dire face caméra qu'il soutient Dolce & Gabbana. Mais le jeune homme s'enfuie aux toilettes et expose le problème à quelques modèles. Ces derniers découvrent alors l'origine du t-shirt. Malgré leurs recommandations de laisser tomber pour cette fois, Raury est décidé à passer à l'action. 

"J'ai eu l'impression que si personne ne faisait rien, ils auraient eu raison". Tant pis si cela signifie, pour Raury, la fin d'une (courte) carrière dans le monde de la mode. Le message est passé.

Contacté par Girls, Dolce & Gabbana n'a pas encore donné suite.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fashion week Mode Miley Cyrus
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789039327
Dolce & Gabbana : le défilé qui a marqué tous les esprits à Milan
Dolce & Gabbana : le défilé qui a marqué tous les esprits à Milan
Les plus prestigieuses marques dévoilent leurs collections homme printemps-été 2018 dans la capitale de la mode italienne. Retour sur l'un des défilés les plus marquants de la saison... et pas pour les raisons que vous croyez.
http://www.rtl.fr/girls/style/dolce-gabbana-le-defile-qui-a-marque-tous-les-esprits-a-milan-7789039327
2017-06-20 15:56:27
http://media.rtl.fr/cache/80tiAhQnvVYxzw36t5rK5w/330v220-2/online/image/2017/0620/7789040653_raury-au-defile-dolce-gabbana-le-17-juin-2017-a-milan.jpg