3 min de lecture Amour

Passion estivale : "Mon histoire inattendue avec un homme au bout du monde"

TÉMOIGNAGE - Diane, 27 ans, raconte à "Girls" sa passion avec un beau Brésilo-Américain lors d'un voyage en solo au Brésil.

Des passions estivales dont on repense avec le sourire ?
Des passions estivales dont on repense avec le sourire ? Crédit : Unsplash/Priscilla Du Preez
La rédaction de Girls Journaliste

"On ne s'est plus quitté pendant deux semaines. J'étais dans cette auberge de jeunesse au bord d'une plage au Brésil. J'avais prévu 2 semaines de repos après 3 mois de voyage intensif. J'avais envie de m'amuser, de me détendre et une libido très forte, assez frustrée.

Lors de mon premier petit déjeuner, je m'installe à la table commune et ce mec s'assoit en face de moi. Il commence à me parler, à me poser plein de questions. Lui me dit qu'il est brésilo-américain, en voyage lui aussi. C'est l'archétype du hipster (immense barbe, crâne rasé, tatouages) et, a priori, je ne suis pas intéressée. Mais bon, il est sympa et me propose de le rejoindre avec d'autres amis à la page. J'accepte.

À lire aussi
Qu'envoie votre voisin de bus à la personne qu'il aime bien ? Réponse avec ce compte Instagram SMS
"Amour solitaires", le compte Instagram qui va vous donner envie d'aimer

Le soir même, c'est soirée caipirinha dans le village, avec une bonne partie des voyageurs de mon auberge. Je bois plusieurs verres, parce que j'ai envie de faire la fête. Alors qu'un garçon me drague de manière un peu agressive, le Brésilo-Américain du matin vient à ma rescousse et, alors que nous sommes arrivés en boîte, on finit par s'embrasser.

Lorsqu'on décide de rentrer à l'auberge, on se rend compte que pour conclure, les choses risquent d'être compliquées : je partage ma chambre avec deux filles et lui avec deux garçons. Il décide de sortir son matelas de sa chambre, et l'installe sur l'un des balcons communs. Me voilà donc, à trois heures du matin, alcoolisée (1) et en train de coucher avec un garçon que j'ai rencontré le matin même sur le balcon de notre auberge de jeunesse... parfaitement visibles et audibles du reste des voyageurs.

Je finis par succomber à son charme.

Diane, 27 ans
Partager la citation

Je me réveille sur le balcon et retourne dans ma chambre pour finir ma nuit. Ma libido alors satisfaite, je me dis que finalement, j'en ai rien à faire de ce garçon. Lui en revanche, n'a pas l'intention de me laisser tomber.

Le lendemain matin, je le retrouve au petit-déjeuner avec un sourire entendu : "Alors, tu m'as abandonné", me dit-il avant de me proposer de le rejoindre avec un ami pour une journée plage. Je refuse, préférant passer à autre chose et me rends seule, dans une autre plage. 

Mais ce garçon a une idée fixe et le soir, nouvel apéro caipirinha. Je finis par succomber à son charme et, à partir de là, on ne s'est plus quittés pendant 2 semaines.

J'ai prolongé mon séjour au Brésil de quelques jours, on a quitté cette auberge pour louer une petite maison de plage, lui, moi et son pote de voyage. Comme il était à moitié brésilien, il m'a montré plein de choses sur ce pays, fait goûter la cuisine brésilienne... Il était très prévenant et se comportait avec moi comme si j'étais sa copine depuis des années.

On a énormément fait l'amour, souvent, partout.

Diane, 27 ans
Partager la citation

C'était très intense comme rencontre. On s'est livré sur nos vies avec beaucoup de liberté et sans tabou, il m'a parlé de sa jeunesse compliqué d'enfants d'immigrés aux États-Unis, de son passage en prison, de sa sœur décédée et moi de ma vie, mes rêves, mes craintes, avec une franchise que j'ai rarement vécue.

On a énormément fait l'amour, souvent, partout, sur la plage, dans la mer, on avait une libido exacerbée par cette rencontre éphémère et intense, par la chaleur, le soleil, la liberté. Quand je suis partie, il m'a accompagnée jusqu'à la gare routière à 1h30 de notre village, c'était un adieu assez émotionnel, avec quelques larmes.

Il m'a terriblement manqué pendant 48 heures, puis d'un coup très peu. On était censé se revoir l'été suivant en Europe, mais quelques semaines après j'ai rencontré celui qui est mon amoureux depuis trois ans. La page brésilienne s'est refermée aussi rapidement qu'elle s'était ouverte, j'en garde le souvenir d'une liberté et d'une intensité folle, et je suis persuadée que je lui dois beaucoup.

Je pense que c'est en partie grâce à lui que j'ai rencontré mon copain ou même réussi le concours d'une grande école, car il m'a renvoyé une image hyper valorisée de moi-même, m'a donné de la force et une sorte d'aura."

(1) On rappelle au passage que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Amour Témoignage Amour-amitié
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789886635
Passion estivale : "Mon histoire inattendue avec un homme au bout du monde"
Passion estivale : "Mon histoire inattendue avec un homme au bout du monde"
TÉMOIGNAGE - Diane, 27 ans, raconte à "Girls" sa passion avec un beau Brésilo-Américain lors d'un voyage en solo au Brésil.
http://www.rtl.fr/girls/love/passion-estivale-mon-histoire-inattendue-avec-un-homme-au-bout-du-monde-7789886635
2017-09-08 15:05:00
http://media.rtl.fr/cache/N4CAagKw14MBIgicYYdN0A/330v220-2/online/image/2017/0901/7789926533_des-passions-estivales-dont-on-repense-avec-le-sourire.jpg