3 min de lecture Emma Watson

"La Belle et la Bête" : Emma Watson explique pourquoi c'est un film féministe

L'actrice explique en quoi le personnage de Belle, notamment dans la version en salles le 22 mars, est féministe dans un monde pas vraiment prêt à céder du terrain à l'égalité des sexes.

Dan Stevens et Emma Watson dans "La Belle et la Bête"
Dan Stevens et Emma Watson dans "La Belle et la Bête" Crédit : Walt Disney Pictures
103029000663527498057
Eléanor Douet

On le sait, Emma Watson est une féministe engagée qui depuis plusieurs années s'implique publiquement pour l'égalité des sexes et le droit des femmes. Il n'était donc pas surprenant de la voir défiler lors de la Women's March, contre Donald Trump, le 21 janvier dernier à Washington. Celle qui a été rendue célèbre par le rôle de, la déjà très féministe, Hermione Granger, est aujourd'hui à l'affiche de La Belle et la Bête, où elle incarne Belle. Le rôle d'une jeune femme indépendante et rêveuse qui n'hésite pas à éconduire le très misogyne Gaston, quand toutes les filles du village rêvent de tomber dans ses bras. Mais ce n'est pas la seule raison qui fait de Belle une féministe. C'est d'ailleurs ce qu'a expliqué Emma Watson dans une interview accordée à Entertainment Weekly.

Selon elle, la soif de connaissances de Belle, qu'elle étanche dans les livres, joue un rôle majeur dans son indépendance. Une volonté qui est d'ailleurs très mal perçue par les villageois, qui la trouvent étrange. La Belle de la version en salles le 22 mars prochain est également une femme brillante qui va créer une machine à laver libérant les femmes des tâches ménagères, leur permettant ainsi de lire et d'aller à l'école. Une invention loin de plaire aux villageois, qui vont la détruire. 

À lire aussi
Emma Watson dans "La Belle et la Bête" Cinéma
"La Belle et la Bête" : pourquoi Belle est-elle une héroïne comme on les aime ?

"Ils ne pensent pas qu'une femme devrait lire et ça va plus loin que ça", explique Emma Watson à propos des habitants. "Ils se méfient de l’intelligence", poursuit-elle. "Briser la machine à laver ne signifie pas seulement casser ce sur quoi elle a passé des heures, mais signifie aussi tenter de briser son esprit et essayer de la pousser et de la façonner en une version plus "acceptable" d'elle-même. Un moule auquel Belle va, bien évidemment, refuser de se conformer. 

Belle, loin d'être victime du syndrome de Stockholm

Dans cette interview, Emma Watson revient également sur le syndrome de Stockholm, dont serait victime Belle selon certains. Une dimension que l'actrice a elle-même prise en compte avant d'accepter le rôle. "C'est quelque chose sur lequel j'ai vraiment buté au départ : l'espèce de syndrome de Stockholm de cette histoire." Mais après réflexion l'actrice a réalisé que Belle est loin d'en être victime. "Elle argumente en permanence et n'est pas d'accord avec la Bête. Elle n'a aucune des caractéristiques de la victime du syndrome de Stockholm parce qu'elle garde son indépendance, elle garde sa liberté de pensée".

Ce n'est d'ailleurs que lorsque la Bête se livre à elle qu'elle en tombe amoureuse. "Je pense qu'il y a un basculement très intentionnel, Belle décide de rester. Elle lui mène la vie dure. En fait, elle lui rend la monnaie de sa pièce. Il claque la porte, elle claque la porte. Il y a cette mise au défi, ce 'tu penses que je vais venir dîner avec toi alors que je suis ta prisonnière ? Jamais de la vie !' Et je pense que c'est aussi ce qu'il y a de beau dans cette histoire d'amour. Ils deviennent d'abord amis et il y a cet espace au milieu où il y a ce partage innocent, sur lequel l'amour se construit, ce qui, à bien des égards, est plus profond que beaucoup d'histoires d'amour où c'est le coup de foudre". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emma Watson Cinéma Féminisme
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7787291051
"La Belle et la Bête" : Emma Watson explique pourquoi c'est un film féministe
"La Belle et la Bête" : Emma Watson explique pourquoi c'est un film féministe
L'actrice explique en quoi le personnage de Belle, notamment dans la version en salles le 22 mars, est féministe dans un monde pas vraiment prêt à céder du terrain à l'égalité des sexes.
http://www.rtl.fr/girls/identites/la-belle-et-la-bete-emma-watson-explique-pourquoi-c-est-un-film-feministe-7787291051
2017-02-17 13:35:39
https://media.rtl.fr/cache/4coB9Dq_xDm6oU8HfGhZ8g/330v220-2/online/image/2016/1114/7785772667_172167-jpg-r-1920-1080-f-jpg-q-x-xxyxx.jpg