3 min de lecture Pierre Bellemare

Quand Pierre Bellemare sauvait le PSG et le Havre AC

Le quotidien "L'Équipe" raconte comment le journaliste Pierre Bellemare fut le principal protagoniste de deux épisodes footballistiques singuliers en 1956 puis en 1970.

Amandine Begot La Revue de Presse La rédaction de RTL
>
Quand Pierre Bellemare sauvait le PSG et le Havre AC Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Amandine Begot
Amandine Begot

Faire la fête en silence ! Oui c'est possible et ça va plaire à ceux qui tout le week-end on pesté contre des voisins un peu bruyants. La silent party, ou la fête silencieuse en bon français, est née aux Pays-Bas et se développe actuellement en France. C'est ce qu'on peut lire ce matin dans les pages régions du quotidien Aujourd'hui en France. Dernière soirée en date, c'était samedi soir, à Toulouse.

Le principe est simple : fini les grosses enceintes. À son arrivée, chaque participant se voit remettre un casque audio, contre 5 euros. Il laisse sa pièce d'identité en caution. À chacun  ensuite de régler le volume, pas mal pour ceux qui trouvent que la musique est parfois un peu trop forte.

On peut aussi choisir sa musique, car dans ce genre de fête chacun danse sur ce qu'il veut. Au moins tout le monde est satisfait. Seul problème, et pas des moindres, dit Sarah, 22 ans : "On ne peut pas danser et se parler en même temps". Effectivement ce n'est pas génial.

À lire aussi
Le cercueil de Pierre Bellemare entre en l'église Saint-Roch sous les applaudissements de la foule médias
Pierre Bellemare : Pierre Dhostel, Line Renaud et les Français lui disent adieu

Si ça vous intéresse, vous pouvez retrouver les dates des prochaines silent party dans Aujourd'hui en France.

Bellemare, une voix s'est éteinte

Aujourd'hui en France, qui comme la plupart des quotidiens, revient ce matin sur la disparition de Pierre Bellemare"Une histoire extraordinaire", titre le journal. "Il était une voix" écrit Didier Rose dans les Dernières Nouvelles d'Alsace. "Un phrasé repérable entre tous. Sa modulation de fréquences vocales semblait comme intégrée d'office à ce que l'on appelait les transistors."

Francois Tonneau dans la Provence salue l’inventeur, le pionnier. "Pierre Bellemare a choisi de partir à l'heure où nos générations communiquent en quelques signes, s’émeuvent par emoticones et pleurent par textos (...) Si peu de place, trop peu de temps pour raconter. C'est son oxygène qu'on lui avait enlevé". Un peu du notre aussi.

Même l'Équipe lui rend hommage ce matin, car Bellemare c'était aussi un footeux. "Il fut le principal protagoniste de deux épisodes footballistiques singuliers." En juillet 1956 d'abord, il sauve le Havre en quête à l'époque de 5 millions de francs. "Vous ferez un effort pour que le HAC vive ou alors, qu'il ne vous intéresse pas, pour le tuer", lance-t-il le 3 juillet à la radio sur un ton grave. En quelques heures, près de 7 millions de francs sont récoltés. 11.200 auditeurs appellent, dont le président de la République René Coty, natif du Havre.

Rebelote quelques années plus tard, en 1970. Cette fois Bellemare vole au secours du PSG. "Dans 3 heures, lance-t-il toujours à la radio, nous saurons si le football parisien va revivre ou s'il va sombrer dans ce qui est pire que la mort : l’indifférence." L'opération Paris football club parrainée par tout un tas de vedette (Eddy Mitchell, Sacha Distel ou encore Mireille Mathieu) donnera naissance au PSG.

Mamoudou Gassama : un héros à Paris

Autre visage à la une ce matin des journaux : celui de Mamoudou Gassama. Ce jeune malien sans papiers a sauvé samedi un enfant qui menaçait de tomber dans le vide. Depuis quelques heures, l'histoire est relayée dans le monde entier, dans les médias africains, en Grande-Bretagne également.

Mamoudou Gassama rebaptisé Spider-man par le tabloïd anglais The Sun. Le Daily Mail reprend aussi l'expression. Même chose pour El Pais, le quotidien espagnol.

Manuel Valls en route vers Barcelone ?

Lui aussi risque bien de faire bientôt la une des journaux en Espagne. Lui, c'est Manuel Valls. "La tentation de Barcelone se précise", dit ce matin l'Opinion. C'est du sérieux en tout cas. L'ancien Premier ministre s'est rendu sur place la semaine dernière, à Madrid aussi où il a rencontré plusieurs responsables politiques, mais aussi du milieu des affaires.

"Je prendrai ma décision cet été", indique-t-il ce matin dans les colonnes du journal. "Si ça marche se serait le transfert du siècle, à faire pâlir celui de Neymar du Barça au PSG. C'est Manuel Valls, lui-même fervent supporter du FC Barcelone, qui s'amuse visiblement à faire la comparaison.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pierre Bellemare Football Paris Saint-Germain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793556576
Quand Pierre Bellemare sauvait le PSG et le Havre AC
Quand Pierre Bellemare sauvait le PSG et le Havre AC
Le quotidien "L'Équipe" raconte comment le journaliste Pierre Bellemare fut le principal protagoniste de deux épisodes footballistiques singuliers en 1956 puis en 1970.
http://www.rtl.fr/culture/medias-people/quand-pierre-bellemare-sauvait-le-psg-et-le-havre-ac-7793556576
2018-05-28 10:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/z4I1oSi-8Sz6GrRzR2q1vg/330v220-2/online/image/2016/1217/7786325954_pierre-bellemare-chante.jpg