3 min de lecture Médias

Léa Salamé : 4 infos sur "Stupéfiant !", sa nouvelle émission culturelle

France 2 donne le coup d'envoi de son nouveau magazine culturel le mercredi 28 septembre à 22h40. Une heure de diffusion risquée pour un programme qui se donne toutes les chances de marcher.

Léa Salamé, sur le plateau de "Quotidien" pour parler de "Stupéfiant !"
Léa Salamé, sur le plateau de "Quotidien" pour parler de "Stupéfiant !" Crédit : Capture d'écran / tf1.fr
benjamin pierret
Benjamin Pierret

C'est en mai dernier qu'est tombée l'information : Léa Salamé, fraîchement sortie d'On n'est pas couché, va présenter un nouveau magazine culturel sur France 2. Baptisé Stupéfiant !, ce programme est alors présenté comme un palliatif à l'arrêt de Ce soir (ou jamais !), animée par Frédéric Taddeï de 2006 à 2016. Quatre mois plus tard, l'attente arrive à son terme : le premier numéro de cette nouvelle émission est diffusé le mercredi 28 septembre sur TF1, à 22h40.

À quelques heures de la première, plusieurs détails révélés sur le show permettent de se faire une idée assez précise de ce à quoi les téléspectateurs peuvent s'attendre. Stupéfiant ! est une émission présentée comme un programme enlevé et incisif : une nouvelle façon de parler de la culture, avec des formats longs et une écriture "insolente". 

1. Un menu plutôt pointu

Le programme de cette première émission s'annonce riche et minutieusement choisi. Dans Stupéfiant ! la culture est plus contemporaine que pop. Ainsi, ce numéro d'ouverture s'ouvrira avec un reportage sur l'artiste Anish Kapoor, qui s'est mis tous ses contemporains à dos en achetant l'exclusivité sur le "Vantablack", la teinte la plus profonde de noir. Les téléspectateurs découvriront un autre reportage sur Maja Hoffman, une milliardaire qui s'est donné pour objectif de faire d'Arles la capitale européenne de la culture

À lire aussi
Laeticia Hallyday lors des funérailles de Johnny, le 9 décembre 207 à Paris Charlie Hebdo
Laeticia Hallyday représentée en mante religieuse en une de "Charlie Hebdo"

Un autre sujet s'intéressera à l'émoi que provoque Donald Trump, candidat républicain à l'élection présidentielle américaine, au sein de la communauté artistique : souvent représenté, de manière toujours plus surprenante (une sculpture du candidat nu, affublé d'une grosse bedaine et d'un micropénis, a notamment fait sensation à New-York cet été), il semble être une source d'inspiration inépuisable, pour des œuvres qui sonnent comme des affirmations politiques. Enfin, une interview exclusive d'Alain Delon, filmée dans le palais du Guépard et menée par Léa Salamé elle-même, sera diffusée. 

2. Un ton insolent pour rester accessible

Comment s'assurer d'intéresser le public avec un programme qui semble réservé à un public d'initiés ? Léa Salamé mise sur le ton, aussi "populaire" que l'émission est "haut-de-gamme". C'est en tout cas ce qu'elle a expliqué à Yann Barthès sur le plateau de Quotidien, le 27 septembre : "intelligent", "insolent, "différent", autant d'adjectifs prometteurs utilisés par la journaliste pour qualifier son nouveau projet.  "On pari sur des reportages longs", argumente-t-elle, avant de poursuivre : "C'est de l'image, de l'image, de l'image, avec une écriture très électrique."

3. La participation d'un journaliste influent

Pour l'aider dans sa quête du grand public, elle dispose de l'aide d'une figure de choix : Loïc Prigent, spécialiste de mode, qui a signé de nombreux reportages sur Canal+ et Arte. Ultra populaire sur les réseaux sociaux (notamment Twitter), le journaliste signera à chaque numéro un magnéto intitulé La Brigade du Stup, qui présente un artiste, avec le ton délicieusement sarcastique que ses abonnés lui connaissent.

4. Un producteur au flair inimitable

Léa Salamé et Loïc Prigent ne sont pas les uniques atouts de ce nouveau programme. Si une émission purement culturelle diffusée en plein milieu de semaine en deuxième partie de soirée a peu de chances de battre des records d'audience, il y a un autre nom à prendre en compte dans l'équation : celui de Laurent Bon, le producteur de l'émission, qui en matière de programmes ne s'est jamais trompé. 

Co-fondateur avec Yann Barthès de la société Bangumi, il est à l'origine de Quotidien, la nouvelle émission d'access prime-time qui cartonne sur TMC. Catherine Deneuve lit la mode, le nouveau programme court d'Arte à fort potentiel buzzant, c'est lui aussi. Comme le rappelle Libération, il était également derrière Le Grand Journal époque Michel Denisot, Le Petit Journal époque Yann Barthès et Le Supplément. Autant de références qui font de lui un producteur sûr, et qui promettent d'aider Stupéfiant ! à trouver son public. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médias Léa Salamé Télévision
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785027582
Léa Salamé : 4 infos sur "Stupéfiant !", sa nouvelle émission culturelle
Léa Salamé : 4 infos sur "Stupéfiant !", sa nouvelle émission culturelle
France 2 donne le coup d'envoi de son nouveau magazine culturel le mercredi 28 septembre à 22h40. Une heure de diffusion risquée pour un programme qui se donne toutes les chances de marcher.
http://www.rtl.fr/culture/medias-people/lea-salame-4-infos-sur-stupefiant-sa-nouvelle-emission-culturelle-france-2-7785027582
2016-09-28 15:24:00
http://media.rtl.fr/cache/xjTav0vGdBHAuwVtwABbrQ/330v220-2/online/image/2016/0928/7785030066_lea-salame-sur-le-plateau-de-quotidien-pour-parler-de-stupefiant.PNG