3 min de lecture Harcèlement

Harcèlement sexuel : le photographe Terry Richardson banni de grands magazines

Le sulfureux photographe américain est connu pour ses photos érotiques voire pornographiques. Des mannequins l'accusent de harcèlement ou d'agression sexuelle depuis plusieurs années.

Le photographe américain Terry Richardson
Le photographe américain Terry Richardson Crédit : Richard Shotwell/AP/SIPA
103132103886089535955
Laure-Hélène de Vriendt
Journaliste

Après le cinéma, le monde de la mode dénonce aussi ses agresseurs. Le photographe américain Terry Richardson a été banni des publications du groupe Condé Nast (Vogue, Vanity Fair, GQ, Glamour), selon un article du quotidien britannique The Daily Telegraph daté du lundi 23 octobre. Les différents bureaux de la maison d'édition internationale auraient reçu un mail de James Woolhouse, vice-président exécutif en charge des opérations du groupe. 

"Condé Nast entend cesser de travailler avec le photographe Terry Richardson", informe le message, précisant que les publications déjà commandées et non publiées doivent être supprimées ou remplacées par de nouvelles productions. Cette décision intervient le lendemain d'un article du Sunday Times, qui se demandait pourquoi la mode continuait de collaborer avec le photographe, connaissant sa réputation depuis de nombreuses années. 

La décision de Condé Nast devrait avoir de sérieuses conséquences sur la carrière de Terry Richardson car le groupe possède quelques-uns des plus grands magazines et a une influence considérable sur le monde de la mode.

À lire aussi
Casey Affleck, sacré meilleur acteur aux Oscars, le 26 février 2017 à Los Angeles Oscars
Casey Afflek renonce à remettre l'Oscar de la meilleure actrice

Le milieu de la mode a longtemps fermé les yeux

Le célèbre photographe est accusé depuis plusieurs années d'harcèlement et d'agression sexuelle par plusieurs femmes, souvent très jeunes. Des fais que Terry Richardson a toujours contesté. En octobre 2013, le site Change.org a fait circuler une pétition demandant le boycott du photographe par les magazines et les maisons de couture. Un appel ignoré par les principaux concernés, qui ont continué à collaborer avec Terry Richardson jusqu'à aujourd'hui.
 
En 2014, la mannequin Emma Appleton poste sur Twitter une capture d'écran d'un message du photographe, qui sonne comme du chantage. Il lui aurait écrit : "Si je peux te baiser, je te mets dans mon shooting du Vogue à New York". Quelques jours plus tard, Terry Richardson dénonce dans le Huffington Post américain les mensonges dont il est victime et assure qu'il ne collabore qu'avec des mannequins consentant(e)s.

Capture d'écran du portable d'Emma Appleton
Capture d'écran du portable d'Emma Appleton Crédit : Capture d'écran

Un témoignage accablant

En 2010, la mannequin Jamie Peck témoigne sur le site The Gloss d'une de ses séances avec le photographe, pendant laquelle il se serait mis nu à ses côtés et l'aurait forcé à le masturber jusqu'à éjaculation. Lorsque Terry Richardson lui demande de se mettre nue chez lui, la jeune fille de 19 ans lui répond qu'elle a ses règles et qu'elle préfère donc garder ses sous-vêtements. Prêt à tout, le photographe lui aurait dit qu'il voudrait se faire infuser un thé avec son tampon. Une demande qu'elle refuse et elle finit par accepter de se déshabiller entièrement. 

Terry Richardson aurait lui aussi enlevé ses vêtements et serait venu se coller contre elle, jusqu'au moment où il aurait réussit à la faire se mettre dans un canapé. Il lui aurait alors demandé de le masturber jusqu'à ce qu'il jouisse et elle s'exécute, se sentant piégée par le photographe. Ses assistants sont témoins de la scène mais ne réagissent pas ; l'un d'entre eux serait venu lui tendre un mouchoir pour qu'elle puisse s'essuyer la main gauche. 

Le photographe invoque sa "vision artistique"

Le témoignage de Jamie Peck confirme la réputation qu'a le photographe depuis de nombreuses années. Il demanderait à de très jeunes filles de se mettre nue et les photographie dans des positions suggestives.

Une réputation que connaissent la plupart des femmes qui passent devant son objectif, comme en témoigne la comédienne Annalynne McCord, qui s'est confiée à la presse américaine : "Avant ma séance photo, on m'a dit que des personnes avaient eu de mauvaises expériences avec lui, des moments pendant lesquels elles ne se sentaient pas à l'aise ou harcelées". Terry Richardson, lui, a toujours justifié son comportement en invoquant sa "vision artistique".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Harcèlement Mode People
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790670246
Harcèlement sexuel : le photographe Terry Richardson banni de grands magazines
Harcèlement sexuel : le photographe Terry Richardson banni de grands magazines
Le sulfureux photographe américain est connu pour ses photos érotiques voire pornographiques. Des mannequins l'accusent de harcèlement ou d'agression sexuelle depuis plusieurs années.
http://www.rtl.fr/culture/medias-people/harcelement-terry-richardson-celebre-photographe-banni-de-grands-magazines-7790670246
2017-10-26 16:45:00
http://media.rtl.fr/cache/rsbx9mBN60C3OmflGFg40A/330v220-2/online/image/2017/1025/7790671077_le-photographe-americain-terry-richardson.jpg