2 min de lecture Télévision

"Destination Eurovision" : pourquoi l'émission est nécessaire

DÉCRYPTAGE - France 2 lance ce samedi 13 janvier "Destination Eurovision", qui désignera le candidat français à l'Eurovision. Une initiative qui pourrait s'avérer payante le 12 mai prochain à Lisbonne.

Garou, lors du Téléthon en 2016
Garou, lors du Téléthon en 2016 Crédit : SADAKA EDMOND/SIPA
102907340309617434926
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Samedi 13 janvier, France 2 lancera le premier des 3 prime times destinés à désigner au final le candidat ou la candidate de la France à l'Eurovision. Présentée par Garou, Destination Eurovision verra 18 candidats et candidates en découdre afin de décrocher le Graal et filer à Lisbonne le 12 mai prochain. Et pour ce faire, un jury composé d'Amir, Isabelle Boulay et Christophe Willem a été choisi. 

Les trois artistes choisiront les huit finalistes lors des deux premiers primes, avant de les mettre en concurrence et de voter pour le vainqueur avec les voix des téléspectateurs et téléspectatrices qui compteront à 50% dans la désignation finale. 

Si la liste des 18 participants et participantes a été établie par la production, la transparence qui s'en suit est sans doute une avancée dans le bon sens dans l'optique d'envoyer un représentant ou représentante à même de fournir une prestation convaincante aux yeux des votants. 

À lire aussi
"Les Télétubbies", célèbre dessin animé britannique Télévision
"Les Télétubbies" : l'acteur qui jouait Tinky Winky est décédé

La logique veut que le public participe au choix

En effet, au final le vainqueur de l'Eurovision est désigné par les votes du public en plus de ceux des jurys de professionnels. En instaurant un concours préalable et en utilisant le même mode de désignation, France Télévisions a innové et le résultat pourrait bien être payant à terme, le 12 mai à Lisbonne au moment des résultats des votes. 

En effet, la France n'a pas forcément brillé depuis le début des années 90 et la deuxième place d'Amina en 1991. Le représentant et la représentante tricolore a terminé quinze fois à la quinzième place ou au-delà. La dernière performance satisfaisante a été celle d'Amir en 2016, avec une sixième place. Il fallait remonter à sept années avant de trouver un autre top 10, avec Patricia Kaas huitième.

Sans remettre en cause les talents des uns, des unes et des autres, il s'agit certes de plaire à un jury mais aussi au public. Le candidat ou candidate doit donc passer au révélateur de ceux susceptible de voter le 12 mai prochain. Et créer une grand-messe pré-Eurovision permettra à l'artiste qui sortira du télé-crochet d'être rodé à ce genre de stress. Rendez-vous les 27 janvier prochain pour découvrir son nom. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Eurovision France Télévisions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791786840
"Destination Eurovision" : pourquoi l'émission est nécessaire
"Destination Eurovision" : pourquoi l'émission est nécessaire
DÉCRYPTAGE - France 2 lance ce samedi 13 janvier "Destination Eurovision", qui désignera le candidat français à l'Eurovision. Une initiative qui pourrait s'avérer payante le 12 mai prochain à Lisbonne.
http://www.rtl.fr/culture/medias-people/destination-eurovision-pourquoi-l-emission-est-necessaire-7791786840
2018-01-13 14:32:00
http://media.rtl.fr/cache/7yObtU2Idv3JOKH7u6U9ow/330v220-2/online/image/2018/0113/7791817690_garou-lors-du-telethon-en-2016.jpg