3 min de lecture Réseaux sociaux

Mastodon : qu'est-ce que ce réseau social à la mode ?

REPLAY - ÉCLAIRAGE - Ce réseau social jouit d'une soudaine popularité auprès des utilisateurs de Twitter.

Aymeric Parthonnaud Clics à la une Aymeric Parthonnaud
>
Télécharger Clics à la une du 06 avril 2017 Crédit Média : Julien Absalon | Durée : | Date : La page de l'émission
JulienAbsalon1
Julien Absalon
et Aymeric Parthonnaud

Ça ressemble à Twitter, mais en 500 caractères plutôt qu'en 140. Sur Internet, le début du printemps s'est accompagné de l'émergence d'un réseau social jusque-là très confidentiel : Mastodon. Depuis fin mars, bon nombre d'internautes enthousiastes et curieux se sont empressés de créer un compte sur ce site de microblogging à la mascotte en forme de peluche d'éléphant. La plateforme reprend bon nombre de codes de Twitter, comme le souligne d'emblée son développeur et créateur Eugen Rochko dans un post de blog : "L'interface par défaut vous rappelle TweetDeck (populaire application de gestions de compte Twitter, ndlr), vous remarquez que vous pouvez écrire de courts commentaires. Il semble familier. Mais qu'est-ce qui est différent ?"

Au premier abord, une fois un compte créé, pas grand-chose : l'utilisateur peut poster librement des messages (avec une limite de 500 signes et qui s'envoient en cliquant sur un bouton "Pouet !"), échanger publiquement et de façon privée avec d'autres personnes, utiliser des hashtags et des emojis, suivre des comptes, obtenir des abonnés, consulter ses notifications dans une colonne réservée à cet effet, etc. Le design reprend aussi celui de Tweetdeck, avec son fonctionnement en colonnes.

Compliqué pour le grand public ?

Il existe pour autant de profondes dissemblances en surface mais aussi en profondeur. De premier abord, l'internaute souhaitant s'inscrire doit savoir qu'il se connectera sur une "instance" de Mastodon, comme s'il cherchait à rejoindre un groupe ou un salon de discussion en particulier. Il en existe plus de 400, à l'heure où ces lignes sont écrites. La plus grande instance, mastodon.social, qui a dû temporairement fermer ses inscriptions car victime de son succès, concentre la majorité des inscrits. Ils y parlent de tout et de rien, un peu comme sur le réseau social bien connu. Il existe d'autres instances, avec leurs propres règles, qui s'adressent à des publics particuliers comme les Français par exemple, les joueurs de Minecraft ou encore les défenseurs des droits des animaux. Il faut toutefois à chaque fois créer un compte pour se connecter et discuter à l'intérieur d'un nouveau canal. Pour autant, cela n'empêche pas de communiquer entre les différents salons. Il s'agit donc d'un réseau social décentralisé au contraire de Twitter, où tout le monde est localisé au même endroit.

À lire aussi
Facebook Spaces est la première application de Facebook en réalité virtuelle Connecté
Réalités mélangées, télépathie, chatbots..Le futur de Facebook se précise

Autre différence : une fois connecté à un salon, l'internaute a deux fils d'actualité : la timeline dans laquelle il voit les messages des comptes qu'il suit, mais aussi celle où il peut observer tous les autres messages publics de l'instance en question.

Un logiciel libre

Dans le fond, Mastodon se distingue par son code source ouvert (open source) permettant à tout un chacun de pouvoir modifier la plateforme à sa guise et mettre au point de nouvelles interfaces, cachées ou non. "Le pouvoir ultime est de donner aux gens la possibilité de créer leurs propres espaces, leurs propres communautés, de modifier le logiciel comme ils l'entendent, sans sacrifier la capacité des communautés à interagir entre elles". Il n'y a pas non plus de publicité, de façon à ne pas attirer les communicants et les groupes commerciaux.

De quoi satisfaire bon nombre de nouveaux inscrits, qui se retrouvent au milieu d'une sorte de nouveau monde libre et apaisé, malgré l'absence de modération globale. Au 5 avril, plus de 40.000 comptes étaient créés et la barre du million de messages avait été franchie. S'agit-il d'une simple mode ou est-ce le début d'un grand réseau social populaire ? Difficile à dire. L'obstacle des instances et de la décentralisation, rendant la complication du système compliquée, risque de tenir à distance le grand public. Mais c'est peut-être le refuge recherché par certains.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réseaux sociaux Connecté Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787973056
Mastodon : qu'est-ce que ce réseau social à la mode ?
Mastodon : qu'est-ce que ce réseau social à la mode ?
REPLAY - ÉCLAIRAGE - Ce réseau social jouit d'une soudaine popularité auprès des utilisateurs de Twitter.
http://www.rtl.fr/culture/futur/mastodon-qu-est-ce-que-ce-reseau-social-a-la-mode-7787973056
2017-04-05 23:01:00
http://media.rtl.fr/cache/MqZTvnStmLq3UAo1I00JHA/330v220-2/online/image/2017/0405/7787975718_la-page-d-acceuil-de-mastodon-social.PNG