"Erreur 53" : 4 questions autour du phénomène qui rend l'iPhone hors d'usage

Les iPhone réparés dans des boutiques non agréées par Apple se retrouvent bloqués après une mise à jour du système d'exploitation.

Le nouvel iPhone est disponible depuis le 25 septembre
Crédit : AFP
Le nouvel iPhone est disponible depuis le 25 septembre

Jusqu'à présent, le phénomène était seulement connu de ses victimes et des habitués des forums spécialisés. Il a suffi d'un article du Guardian pour que "l'erreur 53" devienne la nouvelle hantise des millions de propriétaires d'iPhone 6 et 6 Plus. Le quotidien britannique a révélé, vendredi 6 février, la mésaventure vécue par plusieurs milliers de clients d'Apple. Ces derniers se sont sont retrouvés en possession d'un téléphone complètement inutilisable et sans aucun recours du jour au lendemain. Leur seul tort est d'avoir essayé de mettre à jour un iPhone. Et plus précisément, le bouton "home" qui n'avait pas été réparé dans une boutique agréée par Apple. Faut-il s'en inquiéter ?

Comment survient "l'erreur 53" ?

Pour les victimes, tout a commencé après l'installation de la dernière version du système d'exploitation pour mobile d'Apple, iOS 9, déployée en septembre 2015 dans le monde entier. La manipulation s'est soldée par le blocage du téléphone affublé du message fatal "erreur 53" leur signifiant qu'il est désormais "briqué" et aussi utile qu'un parpaing pour téléphoner, envoyer des messages ou surfer sur le web.

Selon le quotidien britannique, le problème intervient uniquement sur des smartphones dont le bouton principal (également appelé bouton "home"), situé en bas au centre de l'appareil, a été réparé ou changé dans une boutique non agréée par Apple. Après la mise à jour, le module Touch ID non identifié active en effet une procédure de mise hors service du téléphone lorsque le système vérifie les composants du terminal. La sentence est sans appel : "pas d'avertissement, pas de solution", explique le Guardian.

Comment Apple se justifie ?

D'ordinaire peu dissert, Apple s'est justifié auprès du quotidien britannique en expliquant qu'il s'agissait d'une mesure de sécurité afin d'éviter le piratage du dispositif "TouchID", le système de reconnaissance d'empreintes digitales qui permet de déverrouiller le téléphone et de régler ses achats sur l'Apple Store en posant simplement son pouce sur le bouton "home". Apple veut ainsi empêcher des tiers mal intentionnés d'accéder aux données personnelles de ses clients par l'entremise d'un bouton Touch ID frauduleux.

Apple a publié une réponse officielle : "Nous protégeons les données de l'empreinte digitale par une enclave sécurisée, qui est couplée avec un unique capteur Touch ID. Quand un fournisseur Apple autorisé, ou un magasin de la marque est chargé d'effectuer des modifications sur ce capteur Touch ID, le couplage est une nouvelle fois validé. Sans cette combinaison unique, un capteur malveillant pourrait être placé et avoir ainsi accès à l'enclave sécurisée. Quand iOS détecte l'échec du couplage, Touch ID, y compris pour Apple Pay, est désactivé afin que l'appareil demeure sûr".

Interrogé par Medium, Damien Morin, le fondateur de Save, une start-up spécialisée dans la réparation de smartphones, estime qu'Apple a raison de bloquer les téléphones équipés d'un Touch ID modifié. "S'il n'y avait pas cette sécurité, nous pourrions démonter deux iPhone, invertir les Touch ID et avoir accès aux données de l'autre iPhone". Selon lui, "Apple verrouille totalement le téléphone avec l'erreur 53 dans trois cas :

- Si le Touch ID installé sur l'iPhone n'est pas exactement celui qui est appairé à la carte mère.
- Si l'on déconnecte le Touch ID alors que le téléphone est encore allumé (la plupart des cas).
- Si le Touch ID est détérioré pendant le démontage de l'appareil."

Quelles options se présentent aux victimes de l'erreur 53 ?

Ces explications n'ont pas suffi à calmer l'ire des milliers d'utilisateurs furieux de ne plus pouvoir utiliser un bien pour lequel ils ont déboursé plusieurs centaines d'euros (l'iPhone 6 est vendu à partir de 639 euros) sans jamais avoir été informés de cette éventualité par la marque à la pomme. D'autant qu'ils ne sont plus couverts par la garantie car ils ont fait des infidélités à l'Apple Store. Le Guardian rapporte de nombreux témoignages de victimes affirmant qu'Apple leur avait simplement conseillé d'acheter un nouvel iPhone

La marque à la pomme a publié sur son site support une notice relative à l'erreur 53. La firme recommande à ses clients de s'adresser à l'assistance Apple. Si la réparation a été effectuée dans un Apple Store ou une boutique reconnue, l'appareil devrait pouvoir être remplacé. Si elle a eu lieu ailleurs, ce qui correspond a priori à la situation des victimes de l'erreur 53, Apple conseille de s'adresser à l'assistance pour "obtenir des informations sur la tarification des réparations hors garantie".

En attendant les avis des autorités en charge de la régulation de la concurrence, il semble que ce soit la seule solution préconisée. Aux États-Unis, un cabinet d'avocat a lancé une première action collective contre Apple pour contraindre le géant de l'informatique à à réparer sans frais ou remplacer les iPhone frappés par l'erreur 53 et réclamer jusqu'à 5 millions de dollars de dommages et intérêts.

Peut-on encore changer un composant chez un réparateur non agréé ?

Selon le patron de la société de réparation Save, la plupart des composants d'un iPhone (la batterie, l'écran ,la carte mère, le Touch ID) sont appairés et Apple est parfaitement en mesure de détecter à distance ceux qui ne sont pas originaux. Mais à l'inverse du module Touch ID, les autres composants n'ont pas d'implication sur la sécurité des données et d'un compte en banque. Cela signifie qu'il est possible de continuer à faire des économies en les faisant réparer dans la boutique de votre choix. En revanche, si le bouton "home" est endommagé, mieux vaut se rendre dans un Apple Store.

La rédaction vous recommande
BenjaminHuepro
par Journaliste RTL
Suivez Benjamin Hue sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781805586
"Erreur 53" : 4 questions autour du phénomène qui rend l'iPhone hors d'usage
"Erreur 53" : 4 questions autour du phénomène qui rend l'iPhone hors d'usage
Les iPhone réparés dans des boutiques non agréées par Apple se retrouvent bloqués après une mise à jour du système d'exploitation.
http://www.rtl.fr/culture/futur/erreur-53-4-questions-autour-du-phenomene-qui-rend-l-iphone-hors-d-usage-7781805586
2016-02-10 17:12:00
http://media.rtl.fr/cache/EALeuZ57cdN5hdSpwPCsig/330v220-2/online/image/2015/0928/7779878248_le-nouvel-iphone-est-disponible-depuis-le-25-septembre.jpg