Wallis-et-Futuna ou l'eldorado des fonctionnaires

REPLAY - L'archipel est la partie du territoire français où les fonctionnaires métropolitains sont les mieux rémunérés.

>
Wallis-et-Futuna ou l'eldorado des fonctionnaires Crédit Image : Romain Boé Crédit Média : Adeline François Télécharger

C'est une première depuis 37 ans : un président français à Wallis-et-Futuna. François Hollande y reste quelques heures lundi 22 février, et la presse y voit une occasion de rappeler l'existence de ce territoire du bout du monde, d'à peine 14.000 habitants dont on connait le nom en grande partie grâce à l'élection de Miss France. Le Huffington Post revient sur le système institutionnel qui demeure à ce jour le plus original de la 5ème République. 

Techniquement, le pouvoir exécutif est assuré par un super-préfet baptisé "administrateur supérieur". Il préside le gouvernement de l'archipel, le "conseil territorial", où siègent le préfet, l'évêque et les trois rois. Wallis-et-Futuna est en effet le dernier territoire de la République découpé en royaumes qui font office de villes. Autre particularité, le régime fiscal : pas d'impôt sur le revenu, pas d'impôt sur les bénéfices des sociétés et pas d'impôt sur le revenu des valeurs mobilières. Mais les Wallisiens et les Futuniens ne sont pas forcément ceux qui peuvent le plus profiter de cette situation. 

Le SMIC n'est que de 754 euros et la vie est très chère, les produits de consommation courante devant être importés massivement. Des faiblesses de revenus que ne connait pas une catégorie de population : les fonctionnaires métropolitains en poste sur l'archipel. Wallis-et-Futuna est la partie du territoire français où ils sont les mieux rémunérés. Le traitement de base est majoré de 105%, auquel il faut ajouter une indemnité d'éloignement qui représente 9 mois de salaire. Les contrats durent deux ans. Faites le calcul, le fonctionnaire est payé 42 mois pour travailler 24. Wallis-et-Futuna est donc bien l'eldorado des fonctionnaires.

Un autre eldorado : la Laponie

Si tous les regards se tournent vers la "jungle" de Calais, le journal Les Échos nous emmène lundi 22 février au cercle polaire, où des milliers de migrants ont débarqué, ces derniers mois par la route improbable de Russie. Au début de l'automne dernier, les douaniers avaient vu arriver des grappes de réfugiés sur des vieux vélos vendus par des passeurs. 

La traversée de la frontière entre la Russie et la Finlande dans la petite bourgade de Salla avait alors été interdite. Les réseaux criminels se sont rabattus sur les vieilles Lada, qui ont rendu leur dernier souffle une fois arrivée, elles auront survécu à Brejnev mais pas à cet ultime voyage écrit Renaud Honoré et c'est ainsi que la Finlande découvre une immigration qu'elle n'avait jamais réellement connu auparavant. 

Sa situation géographique excentrée, la neige qui s'accumule pendant des mois en hiver semblaient décourager les vocations mais la crise des réfugiés bouleverse tout. 32.000 demandeurs d'asile en Finlande l'an dernier. Des Irakiens et des Syriens en grande majorité. Dans leur pays la côte d'amour de la Finlande est visiblement très haute, on y décrit le grand nord comme un eldorado glacé sauf qu'ici aussi, après l'accueil solidaire des premiers mois, l'heure est au repli. 

Les autorités finlandaises peignent volontiers aux demandeurs d'asile un tableau déprimant du pays, climat très difficile, population très fermée avec 4 ans de récession et même nourriture très particulière. Sur la porte de l'office de tourisme de Salla, une phrase est affichée fièrement, "Welcome in The middle of no where" : bienvenu au milieu de nulle part.

Le brexit à la une

Jean-Louis Hervois déplore dans la Charente Libre que la question des migrants autrement plus préoccupante pour l'avenir du continent, ne soit occultée par cette menace de brexit et l'énergie qui a été consacrée à la place des Britanniques en Europe. La Grande-Bretagne va-t-elle devenir l'eldorado des anti-européens? "Brexit : le référendum de tous les dangers" en une de L'Opinion. "L'accord qui piège l'Europe" en une des Échos

Les Anglais devront dire oui ou non dans 4 mois mais pour Le Figaro, le référendum est depuis dimanche 21 février une bataille d'homme : "Boris contre David, duel au sommet sur le brexit" titre le journal. Le maire conservateur de Londres Boris Johnson a annoncé son choix de mener la campagne en faveur du brexit contre celui qui était son camarade à l'université ultra-chic d'Eton, le Premier ministre David Cameron. Jonhson a déjà gagné une première manche, c'est lui qui est à la une de toute la presse britannique ce matin... et notamment un montage du plus mauvais gout en une du Sun, "The blond bombshell", l'obus aux cheveux blond.

Pour Le Monde, c'est un séisme, et peut-être même un tournant dans la vie politique du Royaume-Uni. Jonhson lance un double défi au Premier ministre : pour le leadership du parti conservateur et pour la succession à Downing street. L'enjeu européen risque de passer au second plan, même si c'est bien cela dont il est question dans l'édito de Boris Johnson, oui parce que chaque lundi le maire de Londres signe une tribune dans The Telegraph dans laquelle il convoque Winston Churchill. Extrait : "l'Union européenne n'écoute vraiment les peuples que quand ils disent non. C'est le moment d'être courageux, de tendre les bras mais pas de faire des câlins dans les jupes de l'infirmière de Bruxelles en se référant à d'autres pour prendre toutes les décisions". 

La rédaction vous recommande
par Adeline FrançoisJournaliste RTL
Suivez Adeline François sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781998925
Wallis-et-Futuna ou l'eldorado des fonctionnaires
Wallis-et-Futuna ou l'eldorado des fonctionnaires
REPLAY - L'archipel est la partie du territoire français où les fonctionnaires métropolitains sont les mieux rémunérés.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/wallis-et-futuna-ou-l-eldorado-des-fonctionnaires-7781998925
2016-02-22 10:43:00
http://media.rtl.fr/cache/QNHPtY1azHgPBMahe7BK1Q/330v220-2/online/image/2015/0921/7779798695_adeline-francois.gif