2 min de lecture Économie

Retraites : équilibre retardé de 2020 à 2040

ÉDITO - Le système de retraites, tous régimes confondus, ne devrait finalement pas retrouver l'équilibre financier avant le début des années 2040 au mieux.

François Lenglet Lenglet-Co François Lenglet
>
Retraites : équilibre retardé de 2020 à 2040 Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
François Lenglet
François Lenglet et Loïc Farge

Le Conseil d'orientation des retraites (COR) doit remettre son rapport annuel, ce mardi 20 juin, sur les perspectives financières des régimes de retraites français. Il a complètement changé de pied. L'année dernière à la même époque, le COR était très optimiste, en pariant sur la réduction progressive du déficit. Voilà qu'il nous annonce maintenant un déficit de 9 milliards d'euros dès 2021 (le double de celui de cette année) et une détérioration croissante jusqu'à 2030, dans tous les scénarios qu'il envisage.

Qu'est-ce qui explique ce revirement des experts ? D'abord, la diminution du nombre d'immigrés qui s'installent en France. Ensuite, l'augmentation de l'espérance de vie des hommes, qui rattrape petit à petit celle des femmes. Enfin, la croissance plus faible que prévu, après la révision de cette année, qui pèse et sur l'emploi et sur le niveau des salaires. Tout cela crée plus de dépenses et moins de recettes. Autrement dit, cela accroît l'effet ciseau.

Nombreux paramètres

En principe, les projections du COR sont faites pour faciliter la décision, en explorant le futur. Et en principe, rien de plus prévisible que la démographie. Mais sur ce sujet, les paramètres sont très nombreux. Cela touche à la fois à l'économie, la santé, la politique d'immigration, etc. Difficile de bien évaluer tout cela en même temps. Et surtout, le moindre déplacement de l'une des variables a des effets  considérables. D'abord parce que les masses financières en jeu sont considérables. Ensuite parce qu'on les évalue sur une très longue période de temps, il y a donc des effets cumulatifs importants.

À lire aussi
Le centre-ville d'Alès dans le Gard,considéré comme une ville moyenne commerce
Le plan du gouvernement pour revitaliser les centres-villes

Face à ce déficit croissant, il y a toujours trois solutions possibles. Diminuer les retraites (leur montant moyen est aujourd'hui de 1.375 euros par mois), c'est-à-dire frapper les retraités. Augmenter les cotisations, pour améliorer les ressources du régime, c'est-à-dire frapper les actifs. Ou retarder l’âge légal, aujourd'hui à 62 ans, c'est-à-dire frapper les jeunes actifs. 

Décisions rapides et désagréables

Emmanuel Macron nous avait annoncé une réforme des retraites. Elle n'est absolument pas en mesure de combler ce déficit à venir. Le chef de l'État avait projeté une réforme pour diminuer les inégalités entre les différents régimes, mais en partant du présupposé que globalement, le système était à peu près à l’équilibre. Cela veut dire qu'il devra en parallèle, s'il tient compte de ce rapport du COR, prendre des décisions désagréables. Et les prendre vite, car le déficit de 9 milliards est prévu pour l'avant-dernière année de son quinquennat, en 2021.

La seule décision qui rapporte de l'argent, c'est un nouveau report de l'âge légal, dont les effets sur les comptes sont massifs. Vous vous souvenez que c'est ce que voulait faire le candidat François Fillon, qui souhaiter le décaler progressivement à 65 ans. Emmanuel Macron s'y était alors opposé. Mais l'assombrissement des perspectives va peut-être le contraindre à y revenir. Et à y revenir en début de mandat, alors même qu'il va déjà augmenter la CSG et prendre des mesures budgétaires correctives pour limiter l'autre déficit, celui de l'État, dans les semaines qui viennent. Tout cela ferait beaucoup en même temps. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Retraites Social
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789035137
Retraites : équilibre retardé de 2020 à 2040
Retraites : équilibre retardé de 2020 à 2040
ÉDITO - Le système de retraites, tous régimes confondus, ne devrait finalement pas retrouver l'équilibre financier avant le début des années 2040 au mieux.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/retraites-equilibre-retarde-de-2020-a-2040-7789035137
2017-06-20 08:16:00
http://media.rtl.fr/cache/D0LdI2_5qcrxz1XXYvWduA/330v220-2/online/image/2017/0620/7789035298_l-avenir-financier-du-systeme-de-retraites-s-assombrit-illustration.jpg