2 min de lecture Hôtel

Réouverture du Crillon : y a-t-il trop de palaces ultra-luxe à Paris ?

REPLAY - Après quatre ans de travaux, le célèbre hôtel de la place de la Concorde rouvrira le 5 juillet. Réussira-t-il à être rentable alors que le marché est très concurrentiel ?

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
Réouverture du Crillon : y a-t-il trop de palaces ultra-luxe à Paris ? Crédit Image : AFP / Archives, MIGUEL MEDINA | Crédit Média : RTLNET | Durée : | Date :
La page de l'émission
Rémi Sulmont
Rémi Sulmont et Loïc Farge

Le Crillon, le Ritz, le Plaza Athénée, le Bristol, le Park Hyatt Paris Vendôme : si vous voulez séjourner à Paris, vous avez désormais le choix entre une quinzaine d'hôtels ultra-luxe. La capitale détient le record mondial du nombre de palaces, où les chambres sont à à 1.000 euros minimum. Même à New York ou à Londres, il y a moins de choix. Il y a une petite dizaine d’années, Paris avait des palaces un peu fatigués. Il n’y avait pas de piscine au Crillon. What ! Vous imaginez un peu le scandale. Deux étages de sous-sol ont été creusés. Désormais, il y a un bassin de 14 mètres. Vous pourrez donc aller faire des longueurs sous la place de la Concorde.

L'Hôtel de Crillon clôt le bal des rénovations de grande ampleur des palaces parisiens entamé en 2010. Il ne reste plus que le Lutetia l'année prochaine, et l'ensemble du parc aura fait sa mue. Il sera agrandi avec les nouvelles grandes adresses : le Peninsula, le Shangri-La ou le Mandarin Oriental. Entre 2010 et aujourd'hui, on est passé de 1.150 chambres grands standing à 1.800 (+60% d'offres, 700 chambres de plus à remplir).

Les propriétaires ont beaucoup dépensé

Pour être rentable, un palace doit atteindre un taux de remplissage moyen de 67%. Là, on est à 50% après les attentats et avec plus de chambres. Y a-t-il trop de palaces à Paris ? "Aujourd'hui on a l'impression qu'il y en a trop. Il y en a assez, il n'y en a pas trop", estime Gwenola Donnet, du cabinet de conseil JLL, l'une des meilleures spécialistes de l’hôtellerie à Paris. "Il faut se projeter à cinq ans. Cette menace terroriste est triste et cynique, mais aujourd’hui est-ce que vous êtes plus en sécurité d'aller dans un palace à Londres ou à Paris ?", interroge-t-elle.

À lire aussi
Un buraliste présente des paquets de cigarettes neutres cigarette
Augmentation des ventes de cigarettes malgré l'entrée des paquets neutres

"On est en train de s'installer dans une nouvelle normalité. En 2018, si on n'a pas un autre choc massif, je pense que les clients seront revenus et que progressivement on va absorber cette offre", prédit Gwenola Donnet. "Trop aujourd'hui momentanément ? Oui. À long terme ? Non", résume-t-elle. "Maintenant, il ne faudrait pas qu'il y en ait trop de nouveaux, car certains pourraient être amenés dans ce cas-là à décrocher", prévient-elle.
 
Les milliardaires propriétaires de ces palaces, tous étrangers (sultan d'émirat, Égyptien, Hong-Kongais, Malaisien), ont les reins solides. Même s'ils ont beaucoup dépensé. Pour le Crillon avec ses 125 chambres, le prince saoudien propriétaire a investi 1,6 million d'euros de travaux par chambre.

Américains, Chinois, Brésiliens...

Pour rentabiliser ces palaces, on peut d'abord compter sur les Américains : ils représentent 40% de la clientèle. Les monarchies du pétrole, c'est 10%, mais il n'y a plus de réserves sur clientèle. Pour les pays pétrolier, il n'y a que l'Iran qui pourrait fournir de nouveaux clients fortunés. Il y a aussi les Brésiliens : on parle peu d'eux, mais maintenant c'est 6% des revenus des palaces…

À dire vrai, pour remplir les palaces on compte surtout sur les Chinois. On est à seulement 10% de clientèle asiatique. Pour l'instant, un touriste millionnaire chinois à Paris achète des sacs Vuitton. Il ramène des produits, et pas des souvenirs dans la suite Coco Chanel du Ritz. Mais "ça va venir", disent les professionnels de l'ultra-luxe qui sont optimistes quand ils observent ce qu'ils appellent la "courbe d'apprentissage du luxe".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hôtel Société Luxe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788949418
Réouverture du Crillon : y a-t-il trop de palaces ultra-luxe à Paris ?
Réouverture du Crillon : y a-t-il trop de palaces ultra-luxe à Paris ?
REPLAY - Après quatre ans de travaux, le célèbre hôtel de la place de la Concorde rouvrira le 5 juillet. Réussira-t-il à être rentable alors que le marché est très concurrentiel ?
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/reouverture-du-crillon-y-a-t-il-trop-de-palaces-ultra-luxe-a-paris-7788949418
2017-06-13 11:38:00
http://media.rtl.fr/cache/nLilpkJ20GM4NuPI-47H2A/330v220-2/online/image/2017/0613/7788950996_une-chambre-de-l-hotel-de-crillon-a-paris-en-fevrier-2013.jpg