3 min de lecture Société

Qu'est-ce qu'Attac, l'association dans le viseur d'Apple ?

ÉCLAIRAGE - Le géant américain veut assigner en référé l'organisation après l'occupation de ses locaux lors d'une action non-violente le 2 décembre à Paris.

L'association Attac a occupé des locaux d'Apple pour protester contre l'entreprise et ses montages fiscaux le 2 décembre 2017. Le géant américain a décidé de porter plainte
L'association Attac a occupé des locaux d'Apple pour protester contre l'entreprise et ses montages fiscaux le 2 décembre 2017. Le géant américain a décidé de porter plainte Crédit : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Le géant à la pomme n'a pas apprécié que des activistes viennent occuper un de ses Apple Store à Paris le 2 décembre dernier. Prévenue, la multinationale avait demandé à son service d'ordre de ne pas intervenir pendant l'action pacifiste d'Attac. Depuis, elle a décidé d'assigner en référé l'association altermondialiste. L'assignation, qui remonte au 21 décembre, se base sur le "risque imminent pour Apple, ses employés et ses clients" que feraient courir les actions d'Attac, selon l'AFP qui a pu consulter le document.

"Attac menace de réitérer des actions qui ont déjà causé un préjudice à Apple et qui aboutiront à vandaliser les magasins exploités par Apple, à mettre en péril la sécurité de ses employés et de ses clients et à causer un préjudice commercial à Apple", peut-on également lire dans ce texte.

Afin de mettre fin à ces actions, Apple demande au TGI de Paris d'interdire à l'association de pénétrer dans ses magasins français pendant trois ans sous peine d'une astreinte de 150.000 euros par violation de l'interdiction ainsi qu'à la condamner à verser 3.000 euros à Apple.

À lire aussi
Édouard Philippe lors de l'annonce de l'abandon du projet de construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le 17 janvier 2018 société
Exposition universelle : la France renonce à sa candidature pour 2025

De son côté, l'association a rappelé dans un communiqué l'objectif de son action : dénoncer "l'évasion fiscale massive pratiquée par la marque". C'est la spécialité d'Attac, qui sévit toujours sans violence depuis 20 ans. 

Des actions "percutantes" mais "non-violentes"

Créée en 1998, ses initiales se traduisent par : "Association pour la taxation des transactions financières et pour l'action citoyenne". Son premier objectif : "Lutter pour la justice sociale et climatique" et donc "lutter contre la mondialisation libérale qui est au service des plus riches et des entreprises multinationales", explique Raphaël Pradeau, porte-parole d'Attac France, joint par RTL.fr.

Julie*, qui fait partie des 10.000 adhérents de l'organisation, complète à RTL.fr que la non-violence est "une des valeurs fondamentales d'Attac". "Nos actions sont symboliques, non-violentes, menées à visage découvert et sans aucune dégradation matérielle", insiste le communiqué de l'association, auquel le porte-parole ajoute le côté "bon enfant" des démarches revendicatrices. 

C'est une association d'éducation populaire tournée vers l'action

Raphaël Pradeau, porte-parole d'Attac France
Partager la citation

Les "actions symboliques" visent à "convaincre l'opinion publique" en pouvant aller jusqu'à la "désobéissance civile", concède Raphaël Pradeau. L'objectif est que les peuples, une fois alertés, sensibilisés, puissent à leur tour faire pression sur les gouvernements et les États pour faire respecter les règles.

Outre les actions, Attac tient également à éduquer. Conférences-débats, publications, brochures... Il est essentiel, selon le porte-parole, "d'expliquer le plus clairement possible". "C'est une association d'éducation populaire tournée vers l'action", résume-t-il.

En ce qui concerne Apple, la revendication est simple : exiger que l'entreprise épinglée par la Commission européenne paye l'amende de 13 milliards d'euros ainsi que "sa juste part d'impôts"Les militants ont investi les lieux de manière pacifique, avec de simples pancartes et même "en faisant la chenille". Rien de très menaçant qui justifie les poursuites du géant américain et "aucune dégradation matérielle", pour le porte-parole. "Personne ne s'est senti menacé à aucune moment, ça ne tient pas", poursuit Raphaël Pradeau.

On prétend agir au nom de l'intérêt général

Raphaël Pradeau, porte-parole d'Attac France
Partager la citation

D'ailleurs, les actions comme celle d'Apple sont plutôt récentes. Au départ, c'est d'abord de la réflexion et de la sensibilisation pour une solution alternative à la société capitaliste et libérale qui régit notre quotidien aujourd'hui.

Puis, les actions citoyennes "embêtantes et impactantes" se sont organisées, raconte alors Julie qui donne un exemple : une mobilisation récente contre la banque BNP Parisbas. Les militants d'Attac sont allés repeindre les devantures avec une peinture délébile blanche afin de souligner l'opacité du système bancaire et de l'évasion fiscale. Le but, rappelle-t-elle, ce n'est pas de viser les salariés mais de "dénoncer sans embêter qui que ce soit".

De son côté, Raphaël Pradeau pointe deux autres questions. La première, c'est celle de la sécurité des salariés invoquée par l'entreprise et qui fait légèrement sourire le militant engagé depuis 2000. Il évoque alors les accusations de conditions de travail "misérables" chez son sous-traitant chinois. Deuxièmement, il met un paradoxe en lumière : "La seule réponse qu'a trouvé Apple c'est le recours à la Justice, or, c'est assez rigolo puisque la Justice française fonctionne avec nos impôts, les mêmes qu'Apple ne paye pas, c'est cocasse".

"On prétend agir au nom de l'intérêt général, résume-t-il. Ces impôts c'est un manque à gagner énorme pour la population et l'évasion fiscale une pratique scandaleuse". Et de conclure : "Quand est-ce que ces multinationales seront elles aussi devant un tribunal alors qu'elles nuisent davantage à la société ?" Attac est une association présente dans 50 pays dans le monde et n'entend pas abandonner le combat.

* Le prénom a été modifié afin de garantir l'anonymat

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Apple Associations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791693099
Qu'est-ce qu'Attac, l'association dans le viseur d'Apple ?
Qu'est-ce qu'Attac, l'association dans le viseur d'Apple ?
ÉCLAIRAGE - Le géant américain veut assigner en référé l'organisation après l'occupation de ses locaux lors d'une action non-violente le 2 décembre à Paris.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/qu-est-ce-qu-attac-l-association-dans-le-viseur-d-apple-7791693099
2018-01-04 21:16:00
http://media.rtl.fr/cache/zVkYT8mBahpPMTt9x2vFzg/330v220-2/online/image/2018/0104/7791693888_l-association-attac-a-occupe-des-locaux-d-apple-pour-protester-contre-l-entreprise-et-ses-montages-fiscaux-le-2-decembre-2017-le-geant-americain-a-decide-de-porter-plainte.jpg