Migrants : quel est le profil des agresseurs près de Dunkerque ?

REPLAY - Les gardés à vue ont entre 24 et 44 ans. Ils ont pour la plupart un casier judiciaire pour port d'armes prohibées ou encore outrage.

>
Quel est le profil des agresseurs de migrants dans le Nord Crédit Image : AFP Crédit Média : Maxime Wolff

Dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 février, sept personnes ont été interpellées à Loon-Plage, près de Dunkerque dans le Nord. La police judiciaire de Lille enquêtait depuis plusieurs semaines sur des agressions de migrants. Ils seraient impliqués dans d'autres attaques du même type commises ces derniers mois, s'en prenant le plus souvent la nuit à des migrants dans le secteur de Calais et de Dunkerque, dans de véritables scènes de "ratonnades" selon une source judiciaire. Ils en profitaient aussi pour détrousser leurs victimes. 

Les gardés à vue ont entre 24 et 44 ans. Il y a un père et son fils. Cinq sont du Calaisis alors que les deux autres étaient simplement de passage. Ils ont pour la plupart un casier judiciaire pour port d'armes prohibées, outrages, vols ou encore stupéfiants. Cette même équipe aurait perpétré plusieurs agressions depuis un mois.

Ce ne sont pas de simples agressions mais des tentatives de meurtre avec préméditation

Tony, du Secours catholique

Fouad, Irakien de 30 ans, a connu cette mésaventure il y a cinq jours. "La première personne m'a tapé sur la tête. Trois autres sont arrivées. Elles m'ont tapé dans le dos et au ventre avec des couteaux. Ils avaient une voiture immatriculée en France. C'étaient des garçons de 30-35 ans." Pour Tony, du Secours catholique, ce ne sont pas de simples agressions mais des tentatives de meurtre avec préméditation. "Il y a une volonté de tuer : un coup de barre de fer... Ils se font accoster par des gars en voiture. Ils leur font croire qu'ils vont les avancer sur la distance mais au final, c'est pour les passer à tabac et les dépouiller."

Les suspects nient les violences mais reconnaissent être allés sur place par xénophobie selon une source judiciaire. La police de Coquelles a prolongé leur garde-à-vue de 24 heures.

La rédaction vous recommande
par Maxime Wolff
Suivez Maxime Wolff sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781845925
Migrants : quel est le profil des agresseurs près de Dunkerque ?
Migrants : quel est le profil des agresseurs près de Dunkerque ?
REPLAY - Les gardés à vue ont entre 24 et 44 ans. Ils ont pour la plupart un casier judiciaire pour port d'armes prohibées ou encore outrage.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/migrants-quel-est-le-profil-des-agresseurs-pres-de-dunkerque-7781845925
2016-02-12 08:47:00
http://media.rtl.fr/cache/iT22acHUzyE8eOVCPPc5hw/330v220-2/online/image/2016/0124/7781530446_manifestation-de-soutien-aux-migrants-de-la-jungle-de-calais-samedi-23-janvier-2016.jpg