Le Doliprane à la fraise pour les enfants n'est pas dangereux contrairement à ce qu'affirme une pétition

REPLAY - Depuis plusieurs jours, une pétition circule sur Internet pour attirer l'attention sur la prétendue dangerosité du médicament. Or, il n'y a aucun risque pour la santé.

>
Doliprane à la fraise : "l'azorubine ne provoque pas les effets indésirables qui ont été décrits dans cette pétition" Crédit Image : MYCHELE DANIAU / AFP Crédit Média : Odile Pouget / RTL

Gare aux hoax. En moins de trois semaines, une pétition alertant sur les dangers du Doliprane pédiatrique, au goût fraise, a recueilli plus de 100.000 signatures. Selon son auteur, la formule destinée aux enfants du médicament bien connu contiendrait une substance cancérogène : de l'azorubine, aussi appelé E122, un colorant alimentaire rouge également présent dans de nombreux biscuits et confiseries qui pourrait rendre les enfants hyperactifs. "Nous exigeons, nous consommateurs, le retrait des produits contenant de l'azorubine et plus particulièrement du Doplirane pédiatrique", indique la pétition sur le site change.org.

Le professeur François Chaste, chef du service de pharmacie clinique au sein de plusieurs hôpitaux de Paris, assure au micro de RTL que ce colorant ne présente pas de danger : "L'azorubine fait partie des substances qu'il n'est pas possible de classer dans les substances cancérogènes". Des propos appuyés par la classification des substances cancérogènes effectuée par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). L'organisme de l'OMS a en effet intégré l'azorubine dans le groupe 3, destiné à tout "agent inclassable quant à cancérogénicité pour l'homme" à cause d'indications "insuffisantes".

Sanofi veut "rassurer les parents"

Le médecin précise également que "l'azorubine ne provoque pas les effets indésirables qui ont été décrits dans cette pétition". Il explique ainsi que "l'hyperactivité n'a jamais été démontée comme étant une des conséquences de l'utilisation de ce colorant". Car si la mention "peut avoir des effets indésirables sur l'activité et l'attention chez les enfants" a été rendue obligatoire par l'Union européenne sur les produits alimentaires, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) recommande seulement d'appliquer la mention "peut provoquer des réactions allergiques" sur les médicaments.

Face à la polémique, Sanofi, qui commercialise le Doliprane, a publié un communiqué sur son site internet pour "rassurer les parents qui pourraient avoir des inquiétudes". Le laboratoire a ainsi rappelé "qu’il commercialise et les communique aux autorités de santé selon la réglementation en vigueur".

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781818672
Le Doliprane à la fraise pour les enfants n'est pas dangereux contrairement à ce qu'affirme une pétition
Le Doliprane à la fraise pour les enfants n'est pas dangereux contrairement à ce qu'affirme une pétition
REPLAY - Depuis plusieurs jours, une pétition circule sur Internet pour attirer l'attention sur la prétendue dangerosité du médicament. Or, il n'y a aucun risque pour la santé.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/le-doliprane-a-la-fraise-pour-les-enfants-n-est-pas-dangereux-contrairement-a-ce-qu-affirme-une-petition-7781818672
2016-02-11 03:04:00
http://media.rtl.fr/cache/w9lGfPJ_0HNxRpeJmchBeQ/330v220-2/online/image/2014/1231/7776055186_doliprane.jpg