GeoConfess, l'application qui veut donner un nouveau souffle à la confession

Des entrepreneurs catholiques et la chaîne de télévision KTO lancent au début du mois d'avril une application de mise en relation de prêtres et de pénitents pour dépoussiérer l'image de se sacrement exclusif de l'Église catholique.

Un prêtre dans une église (image d'illustration)
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Un prêtre dans une église (image d'illustration)

Le 10 février dernier à Rome, dans le cadre du jubilé de la Miséricorde, le Pape François a affirmé sa volonté de dépoussiérer la confession. Également appelé "sacrement de la réconciliation" (de l'homme avec Dieu), ce sacrement typique de l'Église catholique est tombé en désuétude en Occident, où il est encore associé à l'image vieillissante du confessionnal, ce meuble liturgique en forme de grande armoire dans lequel le prêtre s'assoit pour entendre la confession du pénitent à genoux à travers une grille.

Pour le rendre à nouveau populaire, notamment auprès des jeunes générations, des entrepreneurs catholiques et la chaîne KTO ont créé GeoConfess, une application lancée sur les plateformes Android et iOS au début du mois d'avril et présentée comme le Uber de la confession. Comme le service de VTC le fait entre chauffeurs et clients, GeoConfess propose de mettre en relation des prêtres avec des pénitents désireux de se confesser.

Mettre en relation prêtres et pénitents en temps réel

Derrière GeoConfess, on retrouve Tanguy Levesque. Ce catholique trentenaire et père de six enfants a eu l'idée de l'application à partir d’un besoin personnel. "Un jour, je me suis disputé avec mon épouse et j’avais besoin de recevoir le pardon de Dieu. Je n’arrivais pas à trouver les horaires des paroisses à proximité. J'ai pensé qu'une plateforme qui synthétiserait tous les horaires des confessions de France pourrait être utile", explique-t-il. À l'ère du numérique, la géolocalisation est rapidement apparue essentielle à son projet. "C'est aussi bien pour la personne que le prêtre. Si vous êtes dans un TGV et que vous souhaitez solliciter le pardon de Dieu, vous pouvez être mis en relation avec un prêtre trois voitures plus loin et recevoir la confession".

Ouverte aux prêtres et aux pénitents, GeoConfesse permet aux premiers, après vérification de leur identité sur le registre de KTO, de renseigner l'adresse de leur paroisse et leurs horaires de confession. Les seconds peuvent découvrir en quelques clics les prêtres disponibles dans leur région grâce à la géolocalisation. Les deux partis peuvent ensuite entamer une discussion anonyme pour se mettre d'accord sur le lieu du sacrement, qui peut aussi bien être exercé à l'Église qu'au domicile du pénitent. Selon Tanguy Levesque, plusieurs dizaines de prêtres seraient déjà prêts à tester le dispositif. "Le facteur clé sera le maillage du pays. Notre premier travail est de faire connaître l'application aux confesseurs, les prêtres, et à les encourager à se connecter". Dans cette optique, GeoConfess sera d'abord ouverte aux prêtres, début avril.

La "Catho Tech" a le vent en poupe

L'entrepreneur y voit également l'opportunité de convertir l'Église et ses fidèles aux nouvelles technologies. "Ça donne une nouvelle image de la confession. En tant que catholique pratiquant, j'ai l'impression de répondre à l'appel du Pape qui souhaite mettre le numérique au service de l'Église pour aller en périphérie et sortir du seul cadre de l'Église pour parler à Dieu", estime-t-il. Il n'est pas question de la monétiser à l'avenir. "Le pardon de Dieu est gratuit et illimité. Ce n'est pas du tout mon métier, je fais ça sur mon temps libre, non pas pour la gloire mais pour faire connaître ce sacrement", explique-t-il.

Signe des temps, en plus de GeoConfess, plusieurs applications visant à convertir l'Église au numérique devraient voir le jour ces prochaines semaines. À la fin du mois de janvier, des entrepreneurs catholiques étaient réunis à Paris pour présenter des projets comme Hozana, un réseau social pour lancer des chaînes de prières, Awoun, une plateforme de recensement des retraites spirituelles ou La Quête, un outil pour faciliter la collecte des dons à la messe.

La rédaction vous recommande
BenjaminHuepro
par Journaliste RTL
Suivez Benjamin Hue sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781905069
GeoConfess, l'application qui veut donner un nouveau souffle à la confession
GeoConfess, l'application qui veut donner un nouveau souffle à la confession
Des entrepreneurs catholiques et la chaîne de télévision KTO lancent au début du mois d'avril une application de mise en relation de prêtres et de pénitents pour dépoussiérer l'image de se sacrement exclusif de l'Église catholique.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/geoconfess-l-application-qui-veut-donner-un-nouveau-souffle-a-la-confession-7781905069
2016-03-27 09:00:00
http://media.rtl.fr/cache/ANDK5ViPbugm9Tf1tDTNew/330v220-2/online/image/2014/0910/7774222503_un-pretre-dans-une-eglise-illustration.jpg