2 min de lecture RTL Midi

Benoît Vallet : "Il n'y a pas de mauvaise expérience de vaccin contre la grippe"

INVITÉ RTL. Le Directeur général de la Santé insiste sur l'importance de la vaccination contre la grippe, dont la campagne débute ce 7 octobre.

Stéphane Carpentier et Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière & Stéphane Carpentier
>
Télécharger L'invité de RTL du 07 octobre 2016 Crédit Image : MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : Vincent Parizot / Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
Vincent Parizot
Vincent Parizot avec Christelle Rebière et La rédaction numérique de RTL

Il sera possible de se faire vacciner contre la grippe jusqu'au 31 janvier 2017. La campagne de vaccination débute ces jours-ci, et Benoît Vallet, directeur général de la Santé, ne peut qu'insister sur l'importance du geste. "Chaque année, il y a plusieurs milliers de décès supplémentaires que ceux prévus initialement", explique-t-il. "En 2014/2015, on avait passé la barre des 10 000". Un épisode qui avait marqué les Français puisque selon le professionnel de santé, depuis, de plus en plus de gens se font vacciner contre la grippe. Le bond des vaccinations est selon lui dû à deux phénomènes. "Depuis 2013, les campagnes de vaccinations ont été reprises de façon forte à la demande du ministère de la Santé, et du ministre, avec une contribution de l'assurance maladie. Le deuxième phénomène, cela a été l'épisode de grippe 2014/2015 qui a fortement inquiété", souligne-t-il.

Lui-même se fait vacciner chaque année, "depuis longtemps", en tant que professionnel de santé. Et Benoît Vallet de souligner que certaines populations sont plus à risque que d'autres. "Les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies chroniques, ainsi que les femmes enceintes doivent se faire vacciner", insiste-t-il. À ceux qui seraient encore réticents à l'idée de se faire vacciner, le directeur général de la Santé est catégorique. "Il n'y a pas de mauvaise expérience de vaccin contre la grippe, il n'y a pas d'adjuvant", explique-t-il. Et pour ceux qui insistent, il détaille. "Les symptômes décrits sont très modestes : une douleur au point d'entrée de l'injection, quelques frissons, mais les cas sont sans soucis, ce n'est pas une vaccination à problème". En France, les individus de plus de 70 ans se font en général vacciner, indique le professionnel. C'est en dessous de 70 ans, affirme-t-il, qu'il faut convaincre les gens, car ils sont plus fragiles qu'ils ne le pensent.

Les pharmaciens autorisés à vacciner ?

En cette première semaine d'octobre, l'ordre des pharmaciens a fait une proposition afin que ces derniers aient le droit de vacciner contre la grippe. Justifiant qu'un patient se rend davantage en pharmacie que chez son médecin généraliste. Est-ce une bonne idée ? Benoît Vallet n'est pas contre, mais il faudra être prudent. "Cette proposition doit être examinée, elle est intéressante et doit être discutée avec l'ordre des médecins", estime-t-il. "Il y aura des réunions de travail pour préparer ce qui sera une expérimentation sur l'année prochaine".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
RTL Midi Santé Vaccin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785161590
Benoît Vallet : "Il n'y a pas de mauvaise expérience de vaccin contre la grippe"
Benoît Vallet : "Il n'y a pas de mauvaise expérience de vaccin contre la grippe"
INVITÉ RTL. Le Directeur général de la Santé insiste sur l'importance de la vaccination contre la grippe, dont la campagne débute ce 7 octobre.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/benoit-vallet-il-n-y-a-pas-de-mauvaise-experience-de-vaccin-contre-la-grippe-7785161590
2016-10-07 13:56:00
http://media.rtl.fr/cache/GX-vAhh4GzIIqJotHgMEWw/330v220-2/online/image/2015/0320/7777072138_le-conseil-constitutionnel-a-valide-vendredi-la-vaccination-obligatoire-des-enfants-illustration.jpg