Attentats en France : "Il faut une politique d'exception", explique Gérald Darmanin

REPLAY - Au lendemain des prises d'otages de Paris et de Seine-et-Marne, le maire UMP de Tourcoing (Nord) appelle la France et l'Europe à "tirer les conséquences d'un angélisme trop présent".

>
Attentats en France : "Il faut une politique d'exception", explique Gérald Darmanin Crédit Image : Facebook Crédit Média : Bernard Poirette Télécharger

Le maire UMP de Tourcoing, Gérald Darmanin, sera "très certainement" à Paris, dimanche 11 janvier, pour participer à la marche républicaine en mémoire des victimes des attentats des trois derniers jours. 


L'élu UMP de Tourcoing explique qu'il s'est rendu dans une mosquée de sa ville, vendredi 9 janvier, pour assister à la prière : "J'ai vu des Français musulmans évidemment solidaires et surtout très peinés par les doutes exprimés ça et là sur leur engagement pour la république."

"Il est normal de répondre dans un moment comme celui-ci à l'unité nationale quelles que soient les arrières pensées politiques", explique Gérald Darmanin. 

Ce n'est pas le moment de critiquer le Président, l'arsenal législatif, ou certaines décisions politiques.

Gérard Darmanin

"Le sang n'est pas encore séché, les familles pleurent les morts. Ce n'est pas le moment de critiquer le Président, l'arsenal législatif ou certaines décisions politiques."

Durcir la politique à l'égard des jihadistes de retour en France

"Le monde a changé parce que c'est un acte sidérant, reconnaît l'élu UMP. Si il est très difficile de les empêcher de partir faire le jihad, il est sans doute très facile de les empêcher de revenir", avance néanmoins Gérald Darmanin

"Il faut que la France et l'Europe acceptent qu'il puisse y avoir une politique d'exception pour des personnes qui sont manifestement des bombes humaines quand elles souhaitent revenir sur le territoire. Il est temps peut-être pour la France, pour l'Europe de tirer les conséquences d'un angélisme peut-être trop présent."

Il faut accepter que des gens se mettent durablement en dehors d'un pacte républicain et de solidarité.

Gérard Darmanin

Gérald Darmanin ne se dit pas opposé à la déchéance de nationalité mais il doute de ce dispositif car, pour lui, l'essentiel est ailleurs : "Il faut éviter de baisser les budgets du renseignement. Il faut accepter que des gens se mettent durablement en dehors d'un pacte républicain et de solidarité."

"Lorsque l'on voit que les frères Kouachi se sont encore plus radicalisés en prison, déplore Gérald Darmanin, il faut prévoir un meilleur avenir pour notre univers carcéral. Il faut que la fabrication des bombes humaines que nous créons parfois s'arrête par des décisions politiques courageuses en dehors de toute idéologie."

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7776163099
Attentats en France : "Il faut une politique d'exception", explique Gérald Darmanin
Attentats en France : "Il faut une politique d'exception", explique Gérald Darmanin
REPLAY - Au lendemain des prises d'otages de Paris et de Seine-et-Marne, le maire UMP de Tourcoing (Nord) appelle la France et l'Europe à "tirer les conséquences d'un angélisme trop présent".
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/attentats-en-france-il-faut-une-politique-d-exception-demande-gerald-darmanin-7776163099
2015-01-10 09:33:11
http://media.rtl.fr/cache/xCTOM49SdSpgIg4wsx8uaw/330v220-2/online/image/2015/0110/7776163225_nicolas-sarkozy-a-designe-le-depute-maire-de-tourcoing-gerald-darmanin-comme-porte-parole-de-sa-campagne-pour-la-presidence-de-l-ump-archives.jpg