2 min de lecture Attentats à Paris

VIDÉO - Attentat sur les Champs-Élysées : "Macron et Fillon ont employé les mots qu'il fallait", selon Duhamel

L'éditorialiste estime que l'attentat des Champs-Élysées changera "forcément le climat de la campagne qui va revêtir davantage de gravité".

Alain Duhamel dans le social studio de RTL
Alain Duhamel dans le social studio de RTL Crédit : RTLnet
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Un attentat a été perpétré sur les Champs-Élysées, à Paris le 20 avril à 21 heures. Un policier a été tué et deux autres sont blessés mais leurs jours ne sont pas en danger. L'assaillant a été tué lors de tirs de riposte. François Hollande "Nous serons d'une vigilance absolue, notamment par rapport au processus électoral. Mais chacun comprendra à cette heure que mes pensées vont vers la famille du policier qui a été tué, également vers les proches des policiers blessés. Un hommage national sera rendu à ce fonctionnaire de police qui a été ainsi lâchement assassiné", a déclaré François Hollande depuis le perron de l'Élysée.

Cet attentat peut-il avoir un impact sur la campagne présidentielle ? "Cela change forcément le climat qui va revêtir davantage de gravité. J'espère que ça donnera envie aux gens d'aller voter et non pas blanc, de dire ce qu'ils pensent", expliqua Alain Duhamel. L'éditorialiste ajoute que l'événement peut tendre à radicaliser le vote : "C'est un effet possible et il sera marginal. Sous le coup de l'émotion, chacun tend à se radicaliser mais dimanche il y aura plus de sérénité qui sera revenu. Ceux qui sont 'loi et ordre' se sentiront confortés. Les autres qui prônent le rassemblement et la solidarité vont aussi se sentir renforcer dans leurs convictions".

À lire aussi
La voiture utilisée pour la tentative d'attentat sur les Champs-Élysées, le 19 juin 2017 Attentats à Paris
Le journal de 22h : l'attentat raté des Champs-Élysées aurait pu être très grave


Au moment où l'attentat avait lieu sur l'avenue parisienne, les onze candidats à l'élection présidentielle se trouvaient sur le plateau de France 2 pour la dernière émission avant le premier tour du scrutin. "L'émission ne pouvait pas être annulée, pour une raison pratique et juridique. Le CSA veille à l'égalité des temps de parole donc il y aurait eu une rupture", ajoute Alain Duhamel. L'éditorialiste estime qu'aucun candidat ne s'est détaché. "La formule ne s'y prêtée pas (...) Philippe Poutou était à contrepied. Emmanuel Macron et François Fillon ont employé les mots qu'il fallait. Marine Le Pen a laissé passer la tentation de la récupération".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Alain Duhamel Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788223962
VIDÉO - Attentat sur les Champs-Élysées : "Macron et Fillon ont employé les mots qu'il fallait", selon Duhamel
VIDÉO - Attentat sur les Champs-Élysées : "Macron et Fillon ont employé les mots qu'il fallait", selon Duhamel
L'éditorialiste estime que l'attentat des Champs-Élysées changera "forcément le climat de la campagne qui va revêtir davantage de gravité".
http://www.rtl.fr/actu/politique/video-attentat-sur-les-champs-elysees-macron-et-fillon-ont-employe-les-mots-qu-il-fallait-selon-duhamel-7788223962
2017-04-21 09:05:58
http://media.rtl.fr/cache/17PXpGSAWObeR470dMNKlw/330v220-2/online/image/2017/0421/7788224490_alain-duhamel-dans-le-social-studio-de-rtl.jpg