2 min de lecture Commémoration

Vel d'Hiv : "C'est bien la France qui a organisé la rafle", déclare Macron

Emmanuel Macron a réaffirmé que la France était responsable de la rafle du Vel d'Hiv en juillet 1942 et de la déportation de milliers de juifs.

Emmanuel Macron, à Nice un an après les attentats du 14 juillet
Emmanuel Macron, à Nice un an après les attentats du 14 juillet
ClaireGaveau
Claire Gaveau
et AFP

Pas l'ombre d'un doute dans son discours. Emmanuel Macron a réaffirmé dimanche 16 juillet, lors des commémorations du 75e anniversaire de la rafle du Vel d'Hiv, que "c'est bien la France qui organisa" la rafle en juillet 1942 et la déportation de milliers de juifs. "Pas un seul Allemand" ne participa à l'organisation de cette rafle, a souligné le chef de l'État pour marquer la responsabilité française dans cet épisode sombre de l'histoire, lors d'une allocution en présence du premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu


Emmanuel Macron a également rendu hommage à Jacques Chirac et fait savoir qu'il souhaitait "que se perpétue le fil tendu en 1995" par l'ancien président de la République, premier à reconnaître la responsabilité de la France dans les persécutions antisémites et non celle du seul régime de Vichy. "Je récuse les accommodements et subtilités de ceux qui prétendent que Vichy n'était pas la France", a poursuivi le chef de l'État. "Vichy, ce n'était pas tous les Français, mais c'était le gouvernement et l'administration de la France", a-t-il lancé. 

Un message à peine dissimulé à Marine Le Pen

"Il est si commode de voir en Vichy un monstruosité née de rien (...) mais c'est faux", a déclaré le chef de l'État. Récemment encore, ce que nous croyions établi par les autorités de la République, sans distinction partisane, avéré par tous les historiens, (...) s'est trouvé contesté par des responsables politiques français prêts à faire reculer la vérité", a rappelé Emmanuel Macron, sans citer nommément la présidente du FN, Marine Le Pen.

À lire aussi
Emmanuel Macron lors de son discours d'hommage au père Hamel, le 26 Juillet 2017. Saint-Étienne-du-Rouvray
Saint-Étienne-du-Rouvray : "La République n'a pas à combattre une religion", dit Macron

Cet épisode tragique de l'histoire de la France avait suscité la  polémique pendant la dernière campagne présidentielle, Marine Le Pen ayant été vivement critiquée pour avoir affirmé que la France n'était "pas responsable du Vel d'Hiv". "Ce serait faire beaucoup d'honneur à ces faussaires que de leur répondre. Mais se taire serait pire, ce serait être complice", a lancé Emmanuel Macron. "Alors oui, je le redis ici, c'est bien la France qui organisa la rafle puis la déportation et donc, pour presque tous, la mort des 13.152 personnes de confession juive arrachées les 16 et 17 juillet à leur domicile", a déclaré le président de la République. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Commémoration Emmanuel Macron Juifs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789367597
Vel d'Hiv : "C'est bien la France qui a organisé la rafle", déclare Macron
Vel d'Hiv : "C'est bien la France qui a organisé la rafle", déclare Macron
Emmanuel Macron a réaffirmé que la France était responsable de la rafle du Vel d'Hiv en juillet 1942 et de la déportation de milliers de juifs.
http://www.rtl.fr/actu/politique/vel-d-hiv-c-est-bien-la-france-qui-a-organise-la-rafle-declare-macron-7789367597
2017-07-16 12:26:00
http://media.rtl.fr/cache/3d2DC6QxSmLEO9oN8Azzpg/330v220-2/online/image/2017/0716/7789367740_emmanuel-macron-a-nice-un-an-apres-les-attentats-du-14-juillet.jpg