2 min de lecture La République En Marche

Un député REM parle des chômeurs "qui partent en vacances aux Bahamas" et s'excuse

Damien Adam, élu de Seine-Maritime, s'est excusé après la polémique suscité par son avis à propos des demandeurs d'emploi qui partiraient en vacances "grâce à l'assurance chômage".

Député LREM dénonce les chômeurs qui "partent en vacances aux Bahamas et s'excuse
Député LREM dénonce les chômeurs qui "partent en vacances aux Bahamas et s'excuse Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Martin Planques
Martin Planques

Encore un dérapage médiatique pour un élu REM dont Emmanuel Macron se serait bien passé. Interrogé par Paris Normandie le 4 novembre, Damien Adam, élu en Seine-Maritime, n'a pas eu sa langue dans poche. Notamment lorsqu'il a du s'exprimer sur la réglementation des contrôles de chômeurs mis en place par Pôle emploi sous l'impulsion du gouvernement précédent.

"Ce n'est pas une question de sévérité mais plutôt de définir des règles claires et comprises par tout le monde", a affirmé Damien Adam avant d'ajouter avec des propos plus directs : "Car quand vous êtes salarié et que vous voyez certaines personnes qui partent en vacances aux Bahamas grâce à l'assurance chômage, il est légitime de se dire que ce système marche sur la tête." 

Ces propos surviennent alors que les premiers chiffres des contrôles de chômeurs par Pôle emploi ont été annoncés. Ce contrôle a pour but de radier les fraudeurs. Le dispositif généralisé il y a plus d'un an et demi a abouti à 14% de radiations pour 270.000 contrôles menés.

À lire aussi
Christophe Castaner était l'invité de RTL le 16 février 2018. gouvernement
Affaire Darmanin : Christophe Castaner dénonce sur RTL "une chasse à l'homme"

Des excuses sur la forme mais pas sur le fond

Devant la polémique soulevé par ses propos, Damien Adam a vite rétro-pédalé et s'est excusé jeudi 9 novembre dans Normandie-Actu. "Si je devais refaire l’interview, je n’utiliserais pas les mêmes mots" a-t-il confié avant d'exprimer un regret : "Le mot ‘certains’ n’était pas adapté, puisque il s’agit d’une minorité. Je ne voulais pas pointer du doigt les demandeurs d’emploi dans leur ensemble." 

L'élu de la majorité affirme au média régional que "la fraude fiscale est bien plus grave que la fraude sociale." Des excuses nuancées par sa conclusion. S'il se reprend donc sur la forme, sur le fond, Damien Adam a tenu à réaffirmer son point de vue sur la question : "Que ce soit aux Bahamas ou dans le Creuse, lorsque l'on est au chômage, il faut rechercher un travail, c’est normal." 

Concernant le contrôle des chômeurs par Pôle emploi, Emmanuel Macron s'est engagé à aller plus loin en multipliant par cinq les effectifs de contrôleurs pour les porter à 1000.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La République En Marche Chômage Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790897954
Un député REM parle des chômeurs "qui partent en vacances aux Bahamas" et s'excuse
Un député REM parle des chômeurs "qui partent en vacances aux Bahamas" et s'excuse
Damien Adam, élu de Seine-Maritime, s'est excusé après la polémique suscité par son avis à propos des demandeurs d'emploi qui partiraient en vacances "grâce à l'assurance chômage".
http://www.rtl.fr/actu/politique/un-depute-rem-parle-des-chomeurs-qui-partent-en-vacances-aux-bahamas-et-s-excuse-7790897954
2017-11-10 13:10:00
http://media.rtl.fr/cache/0yq1LkXDTS_8fNCoWBZcuA/330v220-2/online/image/2017/1110/7790898601_depute-lrem-denonce-les-chomeurs-qui-partent-en-vacances-aux-bahamas-et-s-excuse.jpg