4 min de lecture Primaire PS

Résultats primaire de la gauche : résumé du couac qui a, si vite, écorné le 1er tour

ÉCLAIRAGE - L'annonce de la qualification de Benoît Hamon et Manuel Valls au premier tour de la primaire de la gauche, a été balayée par la question du nombre de participants.

Le Parti socialiste (illustration)
Le Parti socialiste (illustration) Crédit : Éric Cabanis / AFP
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

"Le compte est 'presque' bon", comme l'écrit Libération en une de son édition du mardi 24 janvier. À peine, le duel entre Benoît Hamon et Manuel Valls a-t-il été annoncé, qu'un problème au sein de l'organisation de la primaire de la gauche est venu semer le doute. Combien de personnes ont-elles voté ? La question a provoqué un vent de panique et laissé un "parfum de triche sur la primaire", explique L'Opinion

Que s'est-il passé ? Peu après 20 heures le dimanche 22 janvier, Thomas Clay prend la parole et annonce les premiers résultats : Benoît Hamon a obtenu 35,56% des voix et Manuel Valls, 35,21%. Sur le même système que pour la primaire de la droite et du centre, les résultats sont mis en ligne sur le site officiel des primaires citoyennes et mis à jours "tous les quarts d'heure", comme l'a précisé le président de la Haute autorité. À cet instant, le site annonce 599.101 votants. 

La disparition du nombre de participants du site

Quelques heures plus tard, le couac a débuté. Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, explique sur RTL que "cette élection est un échec. Le Parti socialiste perd toutes ses élections, même celle qu'il organise. Il y a un million de votants en moins, presque un électeur sur trois, qui avaient voté en 2011 et qui ne s'est pas déplacé cette fois-ci. Je mets en doute à ce micro la réalité des chiffres qui sont donnés. Quand il y a une participation à 400.000 à midi, ça ne peut pas finir avec 2 millions de votants comme l'annonce le Parti socialiste. C'est une farce".

À lire aussi
François Hollande présidentielle 2017
Primaires, FN, débats télévisés... Hollande particulièrement agacé par la campagne

De son côté, l'organisation de la primaire de la gauche continue de distiller ses chiffres et annonce sur Twitter que la participation est de 1.337.820 votants sur près de 80% des bureaux de vote. Cette annonce est suivie d'une mise à jour du site de la primaire afin d'affiner les résultats des candidats. Mais au passage, Marianne repère que le nombre de votants a disparu du site. Peu après minuit, 350.000 nouveaux votants "sont apparus dans le décompte, mais fait plus surprenant, sans que cela ne change pour autant les scores des candidats", explique Le Monde.

De "bug" à "erreur humaine"

Alors que la polémique est déjà bien installée, Thomas Clay annonce à 11 heures, lundi 23 janvier, 1.603.518 votants sur 92,75% des bureaux de vote. Il ne reste plus que 412 bureaux de vote à remonter". Au micro de RTL, Christophe Borgel, le président du comité d'organisation de la primaire de la gauche, évoque "une erreur humaine". "Le permanent a mis sur la page du site (...) le nouveau nombre de votants sans chercher à regarder où on en était des résultats. Il n'y a strictement aucune manipulation". Il vient contredire sa propre version de "bug" donnée plus tôt dans la journée : il s'agit "plus d'erreur humaine, qu'un bug informatique".

Désormais, le site des primaires citoyennes annonce que la participation s'élève à 1.597.720 votants. Benoît Hamon qui récolte 35,86% des votes, Manuel Valls 31,22%, Arnaud Montebourg 17,30%, Vincent Peillon 6,79%, François de Rugy 3,82%, Sylvia Pinel 1,98% et Jean-Luc Bennahmias 1%. Le site ajoute : "L’intégralité des chiffres, par bureau, département, circonscription sera mise en ligne dans les 24 heures et accessible à tous. Il reste encore 400 bureaux de vote dont les résultats doivent être validés et la participation prise en compte, soit 5,55 % du nombre total des bureaux".

Les résultats du premier tour de la primaire de la gauche, donnés sur le site de la primaire citoyenne Crédit : Capture d'écran www.primairecitoyenne.fr

Tout ça est un trucage de masse

Jean-Luc Mélenchon à propos de la primaire de la gauche
Partager la citation

Le candidat à l'élection présidentielle Jean-Luc Mélenchon déclare : "Je l'ai dit depuis le début, je ne crois pas à leur organisation, je ne crois pas à leur sincérité (...) C'est absolument inouï, rien là-dedans ne peut plus être cru, dans cette élection. Imaginez-vous que pour Paris, le Parti socialiste prétend avoir eu dans cette primaire 60% des électeurs de la vraie élection régionale, ça voulait dire pratiquement un électeur par minute qui aurait été là à voter (...) Tout ça est un trucage de masse".

Sur RTLBruno Le Maire, ancien candidat à la primaire de la droite et du centre, juge que la primaire de la gauche "tourne à la farce, même pour les électeurs socialistes. Je ne partage pas leurs idées mais je trouve ça triste de ne pas connaître exactement le nombre de votants, de ne pas avoir d'explication claire sur ce qu'il s'est passé pendant ce scrutin. Je souhaite que le PS apporte un éclairage et donne des explications claires". Vice-président du Front national, Florian Philippot estime, dans un entretien au Figaro, que le Parti socialiste "est en état de décrépitude totale, y compris morale (...). C'est le règne de la bidouille, de la triche. Certains ont renommé cette primaire 'primaire de la triche', c'est bien trouvé". 

Christophe Borgel se tourne désormais vers le second tour qui se déroulera dimanche 29 janvier. "J'espère qu'on dépassera la participation du 1er tour (...) Ne vous laissez pas impressionner par ceux qui cherchent à décrédibiliser cette primaire par une polémique qui est sans objet" , a-t-il expliqué sur France 3.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire PS Benoît Hamon Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786897654
Résultats primaire de la gauche : résumé du couac qui a, si vite, écorné le 1er tour
Résultats primaire de la gauche : résumé du couac qui a, si vite, écorné le 1er tour
ÉCLAIRAGE - L'annonce de la qualification de Benoît Hamon et Manuel Valls au premier tour de la primaire de la gauche, a été balayée par la question du nombre de participants.
http://www.rtl.fr/actu/politique/resultats-primaire-de-la-gauche-resume-du-couac-qui-a-si-vite-ecorne-le-1er-tour-7786897654
2017-01-24 17:21:00
http://media.rtl.fr/cache/wPBNjhGzE3jb3gfHgm6-Jg/330v220-2/online/image/2016/1031/7785525287_le-parti-socialiste-illustration.jpg