2 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : pourquoi Valls ne parraine pas Hamon

ÉCLAIRAGE - Dans un entretien à "Paris Match", l'ancien premier ministre juge que Benoît Hamon "ne suscite pas d'engouement".

Manuel Valls, lors du débat de l'entre-deux tours le 25 janvier 2017
Manuel Valls, lors du débat de l'entre-deux tours le 25 janvier 2017 Crédit : bertrand GUAY / POOL / AFP
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Adversaire lors de la primaire de la gauche, il ne sera pas un soutien pour l'élection présidentielle. Manuel Valls ne parrainera pas la candidature de Benoît Hamon. Selon des témoins présents lors d'une réunion à huis clos dans la salle Colbert de l'Assemblée nationale, l'ancien premier ministre aurait expliqué : "Je ne peux pas me retrouver dans ce que je considère comme une dérive (...) Nous ne pouvons pas accepter une gauche qui se replie sur elle-même et parfois dans une forme de sectarisme".


La veille dans Paris Match, l'ancien candidat à la primaire de la gauche expliquait : "Benoît Hamon ? Emmanuel Macron ? Personne ne sait qui fera quoi. Il y a un grand désarroi et une décomposition". Il pointe alors la menace de l'arrivée du Front national au pouvoir. "Si le Front national est très haut le soir du premier tour, alors ça peut vraiment mal finir". D'autre part, il estime que "l'affaire François Fillon a laissé des traces profondes" et que "Benoît Hamon ne suscite pas d'engouement". Manuel Valls ne se reconnaît pas dans l'accord passé entre le candidat de la gauche et l'écologiste Yannick Jadot. "Je ne pourrais pas assumer autant de contradictions", affirme-t-il. 

Une "trahison" pour les électeurs de la primaire ?

La réponse de Benoît Hamon : "Moi, je ne me sens pas trahi, mais sans doute les électeurs de la primaire se sentent-ils aujourd'hui trahis", a déclaré le candidat au Journal Télévisé de TF1. Il a ainsi appelé "les Français de gauche à submerger ces petits calculs. Comment lutter efficacement contre le Front national quand justement soi-même on ne respecte pas le verdict des urnes". Le porte-parole de l'ancien ministre de l'Éducation, Alexis Bachelay, a accusé Manuel Valls d'être un "mauvais joueur", sur BFMTV. "Ce n'est pas respectueux des gens qui se sont exprimés. Je pense que les électeurs sont choqués de voir qu'il ne veut pas donner son parrainage à Benoît Hamon. Il est le seul candidat de gauche capable de gouverner et Emmanuel Macron n'est 'ni de gauche, ni de gauche'. Je pense qu'il y a encore un peuple de gauche (...) et je les invite à se révolter contre la démocratie sondagière, contre les scénarios écrits des mois à l'avance".

À lire aussi
Emmanuel Macron en meeting à Bercy, le 17 avril 2017 le journal
Le journal de 7h : à Amiens, Emmanuel Macron ne fait pas l'unanimité

Ce refus de parrainer Benoît Hamon signifie-t-il que Manuel Valls va soutenir Emmanuel Macron ? Pas nécessairement, ou du moins, pas tout de suite. Selon Le Canard Enchaîné, Manuel Valls juge : "Notre courant n'est représenté par personne" et que cette "campagne de destruction" fait le jeu de Marine Le Pen. Le constat n'est guère plus glorieux chez François Hollande. Le président de la République juge la campagne "médiocre". "Il n'y a pas de débat, on parle peu du fond et les deux grands partis de gouvernement manquent de crédibilité", aurait dit le chef de l'État, comme le rapporte le journal satirique. Selon Alba Ventura, éditorialiste de RTL, l'ancien premier ministre ne doit pas se précipiter "car tout l'enjeu pour Manuel Valls en ce moment est d'essayer de construire son assaut sur le PS sans brûler tous ses vaisseaux".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Benoît Hamon Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787666651
Présidentielle 2017 : pourquoi Valls ne parraine pas Hamon
Présidentielle 2017 : pourquoi Valls ne parraine pas Hamon
ÉCLAIRAGE - Dans un entretien à "Paris Match", l'ancien premier ministre juge que Benoît Hamon "ne suscite pas d'engouement".
http://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-pourquoi-valls-ne-parraine-pas-hamon-7787666651
2017-03-16 07:00:00
http://media.rtl.fr/cache/uX4o6d-lqYZcvAMo-gMmzA/330v220-2/online/image/2017/0125/7786926162_manuel-valls-lors-du-debat-de-l-entre-deux-tours-le-25-janvier-2017.jpg