Nicolas Hulot bluffé par la conversion écologiste de Jean-Luc Mélenchon

CONFIDENTIELS RTL - De là à soutenir le candidat de la France insoumise en 2017, il y a un grand pas que l'écologiste n'est pas prêt à franchir.

Nicolas Hulot, le 13 octobre 2016 >
Pauline de Saint-Rémy : Nicolas Hulot bluffé par la conversion écologiste de Jean-Luc Mélenchon Crédit Image : AFP / Jacques Demarthon | Crédits Média : RTLnet | Durée : | Date :
1/

Jean-Luc Mélenchon fait partie des gens avec qui Nicolas Hulot discute régulièrement. Il n'est pas le seul, d'ailleurs : il y a aussi Emmanuel Macron, par exemple. Mais sur Mélenchon, Hulot est affirmatif : "C'est le seul qui a bossé sur l'écologie". L'ex-envoyé spécial de François Hollande pour la COP21 va même plus loin : "C'est celui avec lequel j'ai le plus de plaisir à dialoguer. Sur certains dossiers c'est même lui qui m'en apprend, notamment sur la mer. Ah ça quand il bosse Mélenchon, il ne fait pas semblant".

C'est dire si Nicolas Hulot est sous le charme du candidat de la France insoumise. De là à envisager de le soutenir à l'élection présidentielle, il y a un grand pas que l'écologiste n'est pas prêt à franchir. "Mélenchon est trop clivant. S'il n'était pas si clivant, je me poserais des questions", dit-il.

Depuis qu'il a renoncé lui-même à se présenter, Nicolas Hulot n'exclut rien complètement. Mais il a bien envie surtout de peser sur les idées avec ATD Quart Monde et Emmaüs. Il travaille ces jours-ci à un pacte, un contrat, un "socle de préalables", un peu sur le modèle de ce qu'il avait fait en 2007 (son pacte écologique qu'il avait fait signer à dix candidats avec une dizaine de propositions).

"Distances définitives" avec EELV

Sauf que cette fois-ci, il veut le soumettre aux Français fin février-début mars. Il n'y sera pas question que d'écologie. Il fera aussi des propositions en matière de fiscalité et de démocratie notamment. Dit autrement, cela donne : "Moi je ne participe pas à la primaire des gens, je participe à la primaire des idées". C'est sûr que c'est plus commode.

Le candidat d'Europe Écologie-Les Verts,Yannick Jadot, ne pourra pas compter sur le soutien de Nicolas Hulot. Et pourtant, il aurait bien aimé. C'est simple : chez EELV, l'ancien animateur a beau trouver que Yannick Jadot est un "mec bien", il n'a plus confiance en personne. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas versé sa larme sur le sort de Cécile Duflot. Il a pris ses "distances définitives".

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786065640
Nicolas Hulot bluffé par la conversion écologiste de Jean-Luc Mélenchon
Nicolas Hulot bluffé par la conversion écologiste de Jean-Luc Mélenchon
CONFIDENTIELS RTL - De là à soutenir le candidat de la France insoumise en 2017, il y a un grand pas que l'écologiste n'est pas prêt à franchir.
http://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-nicolas-hulot-bluffe-par-la-conversion-ecologiste-de-jean-luc-melenchon-7786065640
2016-12-01 09:39:00
http://media.rtl.fr/cache/46Dx2RIzrg_wjJjLqeASjw/330v220-2/online/image/2016/1201/7786065719_nicolas-hulot-le-13-octobre-2016.jpg