2 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : les "ambitions à moitié cachées d'Emmanuel Macron" dévoilées par Olivier Bost

ÉDITO - Le ministre de l'Économie cultive en permanence l’ambiguïté, et cela pourrait lui jouer des tours.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
Présidentielle 2017 : les "ambitions à moitié cachées d'Emmanuel Macron" dévoilées par Olivier Bost Crédit Image : Thierry Zoccolan / AFP | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Olivier Bost
et Loïc Farge

Quand Emmanuel Macron n'a pas un micro sous le nez, il est beaucoup plus clair. Par exemple, si vous lui demandez s'il veut se présenter à l’élection présidentielle, il vous répondra que vous êtes obsédé par cette question, qu’il est au-dessus de ça, qu'il travaille lui sur les idées, etc. En revanche, à ses amis et aux politiques qu’il veut embarquer dans son aventure, il fait une toute autre réponse. Son calendrier, c'est bien 2017.Tout ce qu’il fait : son mouvement En Marche !, ses provocations plus ou moins calculées. Tout cela (il l'a confié à plusieurs personnes qui nous l'ont confié), c'est pour se lancer dans la présidentielle. "Je me prépare pour être prêt si François Hollande n’y va pas", dit le ministre à son entourage. Il le dit sans détour. Mais il le dit seulement quand il n’y a pas de micro.
Emmanuel Macron ne dit pas la même chose à tout le monde. Autre exemple : si vous lui demandez s’il va quitter le gouvernement, il va éluder et dire qu’il est complètement engagé dans sa fonction ministérielle. En revanche, là encore devant ses amis, il est très clair (nous avons plusieurs témoins). Il le dit : il va quitter le gouvernement, il ne restera pas jusqu'à la fin du quinquennat. Son départ sera probablement à la rentrée.

Chez les sympathisants de gauche, Emmanuel Macron n’écrase pas ses concurrents potentiels à gauche

Olivier Bost
Partager la citation

L'entourage d’Emmanuel Macron en est persuadé : François Hollande ne sera pas en position de se représenter, il sera trop faible. Ce que confirme d'ailleurs notre sondage TNS-Sofres-Onepoint aujourd'hui. Seulement 4% des Français disent que le chef de l’État serait le meilleur candidat pour la gauche. Emmanuel Macron pourrait donc se lancer directement dans la présidentielle. Il sera candidat sans passer par une primaire. C'est pareil : il le confie en privé seulement.

Pourtant, toujours selon notre sondage, une primaire lui réussirait. Chez les Français, il domine très largement. Il est cité bien plus souvent que Jean-Luc MélenchonManuel Valls ou Arnaud Montebourg. Mais chez les sympathisants de gauche - c’est-à-dire chez ceux qui voteraient à une primaire -, là c’est bien plus serré avec Manuel Valls et Nicolas Hulot. Emmanuel Macron n’écrase pas ses concurrents potentiels à gauche. Sa position ni gauche - ni droite est donc assez fragile.

À lire aussi
Emmanuel Macron en campagne en 2017. Emmanuel Macron
Présidentielle 2017 : 4 donateurs d'Emmanuel Macron signalés au fisc

Cette fragilité, on en a eu une preuve aussi avec ces récentes erreurs : son opération transparence tardive sur son ISF et sa phrase maladroite sur le costard. Tout cela, il l’a payé très vite et très cher en popularité. Et "ça ne fait que commencer", nous a expliqué récemment un ministre qui ne le porte pas dans son cœur. Quand Alain Juppé sera candidat, lui prédit ce ministre, la dégringolade va s’accélérer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Emmanuel Macron Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783713756
Présidentielle 2017 : les "ambitions à moitié cachées d'Emmanuel Macron" dévoilées par Olivier Bost
Présidentielle 2017 : les "ambitions à moitié cachées d'Emmanuel Macron" dévoilées par Olivier Bost
ÉDITO - Le ministre de l'Économie cultive en permanence l’ambiguïté, et cela pourrait lui jouer des tours.
http://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-les-ambitions-a-moitie-cachees-d-emmanuel-macron-devoilees-par-olivier-bost-7783713756
2016-06-17 08:42:00
http://media.rtl.fr/cache/QNhpyIE00NcxeKr1gFXXLg/330v220-2/online/image/2016/0425/7782985039_emmanuel-macron-ministre-de-l-economie-a-issoire-le-25-avril-2016.jpg