1 min de lecture État Islamique

Exécution d'Hervé Gourdel : "C'est une vraie guerre frontale", affirme François Fillon

Pour l'ancien Premier ministre, "il faut mobiliser l'ensemble de nos forces" et aller jusqu'au bout contre l'État islamique, jusqu'en Syrie.

>
François Fillon : "Avec l'État islamique, il n'y a plus de négociations" Crédit Image : Fanny Bonjean / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Yves Calvi Journaliste RTL

François Fillon soutient le gouvernement dans sa lutte contre l'État islamique. "Ce n'est pas parce que la France est intervenue que les terroristes tuent des Occidentaux, mais parce que les terroristes tuent des Occidentaux que la France intervient. C'est une vraie guerre, frontale. Il faut mobiliser l'ensemble de nos forces", réclame-t-il.

C'est une vraie guerre frontale. Il faut mobiliser l'ensemble de nos forces.

François Fillon
Partager la citation

L'intervention inévitable en Syrie

Il veut cependant "que le gouvernement clarifie sa position". "Quelle est notre stratégie ? Repousser les forces islamistes au-delà de la frontière irakienne ou les anéantir complètement", demande-t-il.

L'urgence est de détruire l'État islamique

François Fillon
Partager la citation

Pour l'ancien Premier ministre, la question d'une intervention en Syrie est indispensable. "On ne pourra pas s'arrêter à la frontière irakienne. Il faut mettre de côté la question de Bachar al-Assad. Personne ne veut lui apporter son soutien, mais l'urgence est de détruire l'État islamique. On n'aura pas de résultat si on ne met pas les pieds en Syrie", affirme-t-il.

À lire aussi
Des familles fuient Mossoul, prise par les jihadistes, pour le Kurdistan irakien Irak
Le calvaire des réfugiés civils à Mossoul

Il y a déjà des troupes au sol, il y a des Irakiens et des Kurdes sur le terrain qui se battent

François Fillon
Partager la citation

En Irak, "il faut faire ce que l'on fait aujourd'hui : apporter des armes aux Kurdes, aider l'armée kurde et irakienne", explique-t-il. Mais "sans troupe au sol. (...) On a vu en 2003, quand les Américains ont envahi l'Irak, que les troupes occidentales au sol se transformaient en troupe d'occupation, en tout cas dans l'esprit des habitants", explique-t-il. "Il y a déjà des troupes au sol, il y a des Irakiens et des Kurdes sur le terrain qui se battent. À mon avis, on ne leur donne pas assez d'armes".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
État Islamique François Fillon Otages français
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774491573
Exécution d'Hervé Gourdel : "C'est une vraie guerre frontale", affirme François Fillon
Exécution d'Hervé Gourdel : "C'est une vraie guerre frontale", affirme François Fillon
Pour l'ancien Premier ministre, "il faut mobiliser l'ensemble de nos forces" et aller jusqu'au bout contre l'État islamique, jusqu'en Syrie.
http://www.rtl.fr/actu/politique/meurtre-d-herve-gourdel-c-est-une-vraie-guerre-frontale-affirme-francois-fillon-7774491573
2014-09-25 08:54:00
http://media.rtl.fr/cache/IJ2p69llbcVbhvGPg1LAzQ/330v220-2/online/image/2014/0925/7774491620_francois-fillon-invite-de-rtl-le-25-septembre-2014.jpg