2 min de lecture Loi Travail

Loi Travail : Philippe Martinez accuse Manuel Valls de "bomber le torse" et de "gonfler les muscles"

INVITÉ RTL - Le secrétaire général de la CGT appelle au retrait pur et simple de la loi Travail de Myriam El Khomri. Si ce n'est pas le cas, la mobilisation devrait "continuer" et "s'amplifier".

Elizabeth Martichoux L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Philippe Martinez accuse Manuel Valls de "bomber le torse" et de "gonfler les muscles" Crédit Image : Caroline Brenière / RTL.fr | Durée : | Date :
La page de l'émission
Olivier Mazerolle et Ludovic Galtier

Nouvelle semaine de mobilisation contre la loi Travail. Philippe Martinez, leader de la CGT, ne négocie plus. Il dénonce "la dangerosité de ce projet de loi qui va remettre en cause plusieurs décennies de droits sociaux" et appelle purement et simplement au retrait du texte adopté après que Manuel Valls a dégainé le 49.3 le 12 mai dernier. "Ça fait un petit moment que l'on constate que le gouvernement ne veut pas entendre les mobilisations de rue et les diverses manifestations." 

La contestation devrait de nouveau s'intensifier à la SNCF et pourrait se propager dans d'autres secteurs comme la métallurgie. "Face à ce que nous demandons, c'est-à-dire l'écoute de ceux qui ne sont pas contents, on choisit de bomber le torse, gonfler les muscles. Que le gouvernement écoute, que le président de la République écoute plutôt que de choisir la force." 

M. Valls a dit quelque chose jeudi et son ministre l'a contredit samedi

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT
Partager la citation

Depuis le 16 mai, les chauffeurs routiers, inquiets quant à la rémunération de leurs heures supplémentaires, sont entrés dans le dur. Si Manuel Valls et Alain Vidalies ont tout fait pour les rassurer, rien n'y fait. Cinq à six raffineries sont à l'arrêt et des dépôts sont bloqués. "Nos fédérations du transport routier ont reçu un courrier de M. Vidalies pour expliquer que oui il y avait un risque que l'accord d'entreprise déroge à la convention collective. Il a dit 's'il faut un nouveau décret pour dire on sort cette mesure du projet de loi, on le fera'. M. Valls a dit quelque chose jeudi (19 mai) et son ministre l'a contredit samedi (21 mai) par un courrier officiel."

À lire aussi
Emmanuel Macron sur le plateau de 'Élysée 2017", le 27 avril sur TF1 présidentielle 2017
Présidentielle 2017 : pour Macron, la loi Travail "est arrivée trop tard dans le quinquennat"

À elle seule, la CGT a plus d'adhérents que l'ensemble des partis politiques

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT
Partager la citation

L'argument apporté par les opposants à la CGT et notamment de la droite, qui a, dimanche 22 mai, tiré à boulets rouges sur le syndicat est son manque de légitimité. La CGT représente moins de 3% des salariés. "À elle seule, la CGT a plus d'adhérents que l'ensemble des partis politiques en France et c'est eux qui nous parlent de légitimité. Chacun devrait balayer devant sa porte (...) Plus de 80% des salariés ont peur de se syndiquer parce qu'ils ont peur de la répression."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loi Travail Cgt Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783345365
Loi Travail : Philippe Martinez accuse Manuel Valls de "bomber le torse" et de "gonfler les muscles"
Loi Travail : Philippe Martinez accuse Manuel Valls de "bomber le torse" et de "gonfler les muscles"
INVITÉ RTL - Le secrétaire général de la CGT appelle au retrait pur et simple de la loi Travail de Myriam El Khomri. Si ce n'est pas le cas, la mobilisation devrait "continuer" et "s'amplifier".
http://www.rtl.fr/actu/politique/loi-travail-philippe-martinez-accuse-manuel-valls-de-bomber-le-torse-et-de-gonfler-les-muscles-7783345365
2016-05-23 08:22:00
http://media.rtl.fr/cache/tOSUyb9U38bn52yDuZVzvQ/330v220-2/online/image/2016/0523/7783345433_philippe-martinez-invite-de-rtl-le-23-mai-2016.jpg