Loi Travail : "Les principaux soutiens du gouvernement sont le Medef et la droite", critique Philippe Martinez

REPLAY - LE GRAND JURY - Le secrétaire général de la CGT, qui demande le retrait de ce projet de loi El Khomri, évoque une "loi de droite".

Philippe Martinez (CGT), invité du Grand Jury, dimanche 13 mars >
Le Grand Jury du 13 mars 2016 - Partie 1 Crédit Image : RTL / Romain Boé / SIPA PRESS | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

Philippe Martinez a une nouvelle fois critiqué la loi Travail. Le secrétaire général de la CGT, qui demande ouvertement le retrait du projet de loi porté par Myriam El Khomri, estime que ce projet est une "loi de droite". "Les principaux soutiens du gouvernement sont le Medef et la droite", a-t-il lancé lors du Grand Jury de RTL / Le Figaro / LCI. Celui qui appelle à une nouvelle journée de grève dans toutes les entreprises le 31 mars, refuse de céder face à une loi qui "favorise le patronat". "Ce sont des mesures qui favorisent le patronat et quand la droite applaudit, je me dis que ce sont des mesures de droite", détaille-t-il.

S'il avoue ne pas avoir signé la pétition en ligne, qui a dépassé le million de signataires, Philippe Martinez critique la ligne entreprise par le gouvernement de Manuel Valls. "Le problème, c'est l'inversion de la loi. Le risque c'est que la loi soit dorénavant à l'entreprise", explique-t-il en faisant référence notamment aux indemnités prud’homales. "La barémisation, c'est monétiser le licenciement, c'est inadmissible". 

C'est un genre de dogme de dire qu'il faut travailler plus, le code du Travail n'a jamais créé d'emplois

Philippe Martinez

Avant de recontre Manuel Valls à Matignon, Philippe Martinez dénoncer "un projet mal construit". "On fera le point lundi 14 mars. On a remis au Premier ministre notre projet de Code du travail du XXIe siècle, peut-être qu'il va s'en inspirer", lance-t-il critiquant le "dogme" autour du temps de travail. "Il y a dorénavant un dogme du travailler plus. Mais le Code du Travail n'a jamais créé d'emplois". 

Philippe Martinez tacle Emmanuel Macron

Et si le secrétaire général de la CGT refuse de céder face au gouvernement il entend bien "proposer quelques chose d'innovant qui protège les salariés". Mais il dénonce surtout la cacophonie ambiante autour de ce projet de loi également décrié par 78% des jeunes, selon un sondage Le Parisien. En ligne de mire ? Le rôle d'Emmanuel Macron. "Nous ne voyons pourquoi Emmanuel Macron est autour de la table, il est ministre de l'Économie. C'est une interrogation", lance-t-il.

Mais Philippe Martinez ne s'est pas arrêté là alors que selon lui, Emmanuel Macron est "un peu beaucoup loin de la vraie vie". 

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782346058
Loi Travail : "Les principaux soutiens du gouvernement sont le Medef et la droite", critique Philippe Martinez
Loi Travail : "Les principaux soutiens du gouvernement sont le Medef et la droite", critique Philippe Martinez
REPLAY - LE GRAND JURY - Le secrétaire général de la CGT, qui demande le retrait de ce projet de loi El Khomri, évoque une "loi de droite".
http://www.rtl.fr/actu/politique/loi-travail-les-principaux-soutiens-du-gouvernement-sont-le-medef-et-la-droite-critique-philippe-martinez-7782346058
2016-03-13 13:05:00
http://media.rtl.fr/cache/kvyBEaj6S5nf0nXHGABOSQ/330v220-2/online/image/2016/0313/7782346073_philippe-martinez-cgt-invite-du-grand-jury-dimanche-13-mars.jpg