Loi El Khomri : "Un Président de gauche défié par des jeunes de gauche, une première !", remarque Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - La gauche et les syndicats ont décidé de faire payer François Hollande pour ses trahisons économiques, et le mouvement des jeunes inquiète le gouvernement.

Alba Ventura >
Loi El Khomri : "Un Président de gauche défié par des jeunes de gauche, une première !", remarque Alba Ventura Crédit Image : Romain Boé | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

François Hollande et Manuel Valls sont à la peine dans les sondages, 7 syndicats ont appelé jeudi 3 mars à manifester le 31 mars. Les jeunes eux seront dans la rue des la semaine prochaine. Le Président et le Premier ministre doivent craindre le mouvement des jeunes. Même si on ne sait pas comment ça va tourner : à l'heure qu'il est il y a encore des zones en vacances. Et cette mobilisation, elle a été lancée sur un projet qui ne concerne pas directement les lycéens et les étudiants.

Mais avec les jeunes, vous ne savez pas si ça va s'embraser, alors qu'avec les syndicats vous pouvez discuter. Avec les jeunes il peut y avoir des risques de dérapages, il y a un côté incontrôlable. Les syndicats vous pouvez toujours les ramener à la table des négociations.

Et puis un Président de gauche défié par des jeunes de gauche, c'est une première, ça n'est jamais arrivé. C'est arrivé pour un ministre de l'éducation socialiste, c'était Lionel Jospin face aux lycéens. Ça s'est produit plusieurs fois face à la droite, contre la loi Devaquet, contre la réforme du Lycée, contre le CPE. Mais, des jeunes de gauche, qui pour la plupart, ont porté au pouvoir François Hollande, et qui s'apprêtent à manifester contre lui, contre sa politique, ça c'est inédit.

Quelle marge de manœuvre pour le Président ?

Cela va dépendre de la mobilisation. Et c'est compliqué à dire. Il y a une pétition qui a recueilli près d'un million de signatures contre la loi El Khomri, mais pour l'instant elle n'est que virtuelle, est-ce que cela signifie qu'il peut y avoir un million de personnes dans la rue ? On n'en sait rien. Il y a une gauche et des syndicats qui ont décidé de lui faire payer ses trahisons économiques.

Quant aux Français, même s'ils ne sont pas hostiles à une évolution du code du travail, ils souhaitent que le gouvernement revoie sa copie notamment sur les licenciements économiques. La marge de manœuvre est réduite, et elle l'est d'autant plus, qu'à la veille de cette mobilisation, François Hollande et aussi Manuel Valls apparaissent plus faibles que jamais.

Reculer ou aller au bout de la réforme ?

L'image du Président et du Premier ministre s'est encore dégradée. Vous avez vu les derniers sondages ? Un record d'impopularité pour les deux têtes de l'exécutif. Selon l'institut Elabe pour le journal Les Échos, ce sont 80% des français qui ne font pas confiance au chef de l'État.

Et le président est face à un paradoxe. Soit il recule, la gauche l'aura fait plier, mais elle ne le respectera pas plus ! Soit il va jusqu'au bout, et elle le lâchera. S'il va jusqu'au bout, il gagnera un marqueur courage, mais il perdra tout soutien de la gauche, cette gauche qui censée le soutenir dans un premier tour de présidentielle. Si il recule, on dira que c'est un Président affaibli qui n'aura pas laissé de trace. Le chemin est donc étroit et escarpé.

La rédaction vous recommande
par Alba VenturaJournaliste RTL
Suivez Alba Ventura sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782184849
Loi El Khomri : "Un Président de gauche défié par des jeunes de gauche, une première !", remarque Alba Ventura
Loi El Khomri : "Un Président de gauche défié par des jeunes de gauche, une première !", remarque Alba Ventura
REPLAY / ÉDITO - La gauche et les syndicats ont décidé de faire payer François Hollande pour ses trahisons économiques, et le mouvement des jeunes inquiète le gouvernement.
http://www.rtl.fr/actu/politique/loi-el-khomri-un-president-de-gauche-defie-par-des-jeunes-de-gauche-une-premiere-remarque-alba-ventura-7782184849
2016-03-04 09:52:00
http://media.rtl.fr/cache/3TF9PenLlBO67ehS3h8XPg/330v220-2/online/image/2015/0921/7779798721_alba-ventura.gif