Jean-Marie Le Pen veut rétablir la peine de mort par décapitation pour les terroristes de Daesh

Le président d'honneur du Front national a détaillé un programme de choc pour lutter contre la menace terroriste lors d'une conférence de presse vendredi 20 novembre.

Jean-Marie Le Pen à Marseille le 4 septembre 2015
Crédit : BORIS HORVAT / AFP
Jean-Marie Le Pen à Marseille le 4 septembre 2015

Dans le célèbre manoir familial de Montretout (Hauts-de-Seine), Jean-Marie Le Pen a détaillé une série de mesures pour lutter contre le terrorisme vendredi 20 novembre, parfois inspirée de la loi du talion. En réaction aux attentats qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis, le président d'honneur du Front national appelle au "rétablissement pour les terroristes de la peine de mort avec décapitation comme le fait Daesh".

Le co-fondateur du FN s'est ensuite livré à une énumération de mesures pour refonder "les principes fondamentaux de légitime défense et de préférence nationale", abolir "les lois Taubira", rétablir pour les terroristes la peine de mort par décapitation. Jean-Maire Le Pen est resté fidèle à sa rhétorique nationaliste et anti-immigration : supprimer la double nationalité, contraindre les doubles nationaux à faire un choix, supprimer le droit du sol et l'acquisition automatique de nationalité, rétablir les frontières et leur contrôle, expulser les clandestins "à qui ne sera accordé aucun droit social" ou encore restreindre le nombre de naturalisations.

Un gouvernement qui emmerde "les honnêtes gens"

En décrivant une "véritable situation de guerre intérieure", le patriarche a pointé le rôle d'une "immigration massive qui a pris comme c'était prévisible un tour tsunamique" pour expliquer la menace terroriste qui pèse sur la France. Jean-Marie Le Pen a dénoncé la politique du gouvernement, jugée liberticide : "faute de frapper  les coupables, on emmerde les honnêtes gens".

En poursuivant son exposé, le "Menhir" a clamé le besoin de mettre en place "une politique nataliste" pour redresser la pays et lutter contre l'immigration. Il s'est aussi prononcé en faveur "d'un service militaire de 6 mois" et a demandé à "construire 100.000 places de prison". La capacité actuelle des prisons est de moins de 60.000 places.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7780583853
Jean-Marie Le Pen veut rétablir la peine de mort par décapitation pour les terroristes de Daesh
Jean-Marie Le Pen veut rétablir la peine de mort par décapitation pour les terroristes de Daesh
Le président d'honneur du Front national a détaillé un programme de choc pour lutter contre la menace terroriste lors d'une conférence de presse vendredi 20 novembre.
http://www.rtl.fr/actu/politique/jean-marie-le-pen-retablir-la-peine-de-mort-par-decapitation-pour-les-terroristes-de-daesh-7780583853
2015-11-20 19:16:13
http://media.rtl.fr/cache/ozWLHxIRAlcPtrwHtLyswQ/330v220-2/online/image/2015/0905/7779623392_jean-marie-le-pen-a-marseille-le-4-septembre-2015.jpg