2 min de lecture Force ouvrière

Jean-Claude Mailly va passer la main après 14 ans à la tête de FO

PORTRAIT - Après 14 ans à la tête de Force ouvrière, le doyen des leaders syndicaux va bientôt passer la main à la tête du syndicat.

Isabelle Choquet L'Homme du jour Isabelle Choquet
>
Télécharger Jean-Claude Mailly va passer la main après 14 ans à la tête de FO Crédit Image : WITT/SIPA | Crédit Média : Céline Landreau | Durée : | Date : La page de l'émission
Céline Landreau
Céline Landreau

La mèche a blanchi et est un peu moins rebelle. Mais les lunettes sont restées rondes. C'est la marque de fabrique de Jean-Claude Mailly, le doyen des leaders syndicaux qui s'apprête à passer le flambeau à la tête de Force ouvrière. Et ce, après quatorze ans à la tête du syndicat.

Un homme rugueux sur les plateaux télé mais toujours décrit comme charmant en privé... Proche de la socialiste Martine Aubry comme de Laurence Parisot, l'ancienne présidente du Medef, Jean-Claude Mailly a longtemps été surnommé "Monsieur Non" pour son opposition systématique - au moins dans un premier temps - aux projets du gouvernement et des organisations patronales.

Il faut dire que l'apparatchik est rompu aux négociations. Adhérent à FO depuis 1978, il en devient permanent dès 1981 après avoir travaillé deux ans à la sécurité sociale. Une carrière syndicale d'abord dans l'ombre de Marc Blondel, le leader d'alors dont il est l'assistant. Et auquel il succède finalement en 2004. Seul candidat en lice, Jean-Claude Mailly recueille 94% des voix pour le premier de ses quatre mandats.

À lire aussi
Pascal Pavageau, ïnvité de RTL le 21 mai 2018. syndicats
"Marée humaine" du 26 mai : "Nous ne faisons jamais de politique", dit Pavageau sur RTL

Un chef de file longtemps incontesté...

Un "vrai patron" d'après Xavier Bertrand, son ami des Hauts de France. Lui récuse le terme auquel il trouve un "petit côté négatif". Sous son ère, FO rompt avec son isolationnisme traditionnel.

Mais depuis un an, Jean-Claude Mailly, dernier des dinosaures après les départs de François Chérèque et Bernard Thibault, a du mal à être compris par sa base. L'ancien socialiste qui avait tant bataillé contre la loi El Khomri s'est montré bien moins vindicatif face aux ordonnances sur la loi Travail. Il y a encore quelques jours, il qualifiait Muriel Pénicaud de 'bonne ministre".

... Mais une sortie houleuse ?

Oui Jean-Claude Mailly s'attend à vivre, cette semaine, un congrès "rock and roll". Mais il l'assume. "Je ne me suis pas offert une fin de mandat sous les applaudissements ; si je l'avais voulu, je n'avais qu'à dire d'accord à l'organisation de trois ou quatre manifestations", lâche-t-il. Des défilés manqués qui plombent aujourd'hui sa popularité.

Jean-Claude Mailly lui se défendait encore ce lundi 23 avril devant ses troupes. "C'est mal me connaitre de penser que quelqu'un pourrait m’envoûter... Je ne suis ni chiraquien, ni sarkozyste, ni hollandais, ni macroniste", insistait-il. Avant de scander : "Il n'y a qu'un seul axe possible FO, FO... FO !"

À 65 ans, l'ancien étudiant en économie s'apprête désormais à prendre un mandat au Comité économique et social européen à Bruxelles. Toujours sous la même bannière : Force ouvrière.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Force ouvrière Syndicats Jean-Claude Mailly
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793129157
Jean-Claude Mailly va passer la main après 14 ans à la tête de FO
Jean-Claude Mailly va passer la main après 14 ans à la tête de FO
PORTRAIT - Après 14 ans à la tête de Force ouvrière, le doyen des leaders syndicaux va bientôt passer la main à la tête du syndicat.
http://www.rtl.fr/actu/politique/jean-claude-mailly-va-passer-la-main-apres-14-ans-a-la-tete-de-fo-7793129157
2018-04-23 21:08:25
https://cdn-media.rtl.fr/cache/yktR9HHCvkuoXn9cqWc0DQ/330v220-2/online/image/2016/0628/7783890172_le-secretaire-general-de-fo-jean-claude-mailly-lors-d-une-manifestation-contre-la-loi-travail-le-26-juin-2016-a-paris.jpg