1 min de lecture Retraites

Hausse de la CSG : "J'ai demandé un effort aux retraités et je leur dis merci", dit Emmanuel Macron

Lors de son interview, le chef d'État s'est confondu en remerciements envers les retraités qui doivent supporter une hausse de la CSG.

Emmanuel Macron lors de son interviw face à Jean-Pierre Pernault le 12 avril 2018.
Emmanuel Macron lors de son interviw face à Jean-Pierre Pernault le 12 avril 2018. Crédit : Yoan Valat/AP/SIPA
116690883422487384627
Camille Kaelblen
Journaliste

Aux retraités, Emmanuel Macron dit "merci". Lors de son interview face à Jean-Pierre Pernault le 12 avril, le président s'est exprimé sur la hausse de la CSG notamment supportée par les seniors.

"J'ai demandé un effort aux retraités", reconnaît-il. Depuis le 1er janvier, le gouvernement avait décidé de supprimer 20 milliards de cotisations salariales en échange d'une hausse de 1,7 point de la CSG. Celle-ci concerne les retraités dont le revenu fiscal de référence dépasse 1.200 euros par mois.

Emmanuel Macron a ensuite tenu à expliquer les raisons de cet effort, rappelant que le système de retraite fonctionne par répartition et non par capitalisation. "Vous avez cotisé toute votre vie. Mais vous avez cotisé pour financer la retraite de vos aînés", développe-t-il.

À lire aussi
Opération escargot à Paris pour défendre le régime spécial de retraite des policiers lundi  mai retraites
VIDÉO - Paris : opération escargot des policiers pour défendre leur retraite

"Je n'ai jamais pris un retraité pour un portefeuille"

Problème ? Selon le chef d'État, les retraités passeront "10, 15, parfois 20 ans" de plus que leurs parents à la retraite, alors que le nombre d'actifs baisse et que le chômage de masse perdure. "Il y a des millions de gens qui ne participent pas à cotiser votre retraite", déclare le chef d'État.

Pour résoudre ce déséquilibre, Emmanuel Macron propose de "remettre la France au travail" et de faire en sorte que ce travail "paie mieux". Une mesure qui doit notamment passer par la baisse des cotisations salariales, selon le chef d'État.

Le président a remercié à plusieurs reprises les "anciens" pour leurs efforts. Assurant n'avoir "jamais pris un retraité pour un portefeuille", il a rappelé avoir augmenté le minimum vieillesse pour les retraités les plus modestes. Le chef d'État souligne également qu'à partir du 1er novembre, certains retraités pourraient bénéficier de la suppression d'un tiers de leur taxe d'habitation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Retraites Emmanuel Macron CSG
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792989166
Hausse de la CSG : "J'ai demandé un effort aux retraités et je leur dis merci", dit Emmanuel Macron
Hausse de la CSG : "J'ai demandé un effort aux retraités et je leur dis merci", dit Emmanuel Macron
Lors de son interview, le chef d'État s'est confondu en remerciements envers les retraités qui doivent supporter une hausse de la CSG.
http://www.rtl.fr/actu/politique/hausse-de-la-csg-j-ai-demande-un-effort-aux-retraites-et-je-leur-dis-merci-dit-emmanuel-macron-7792989166
2018-04-12 15:22:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zG2IMYqWgu-dKy1zNbS8YQ/330v220-2/online/image/2018/0412/7792990384_emmanuel-macron-lors-de-son-interviw-face-a-jean-pierre-pernault-le-12-avril-2018.jpg