Élections régionales 2015 : "Pierre Gattaz critique la droite et la gauche", analyse Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - La journaliste nous explique pourquoi le président du Medef a pris position contre le Front national à cinq jours du scrutin.

Alba Ventura >
Élections régionales 2015 : "Pierre Gattaz critique la droite et la gauche", analyse Alba Ventura Crédit Image : Alba Ventura | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

Dans un entretien au Parisien - Aujourd'hui en France (daté lundi 1er décembre), Pierre Gattaz a dénoncé le programme économique du Front national. La CGT avait bien appelé à battre Nicolas Sarkozy en 2012. Certes c'était une organisation syndicale. Mais le Medef c'est le syndicat des patrons. Donc rien ne lui interdit de le faire. Ce que la CGT a fait au nom des salariés, le Medef le fait au nom des patrons. Il dit que ce que propose le parti de Marine Le Pen est inacceptable pour des chefs d'entreprises qui veulent la baisse des charges. Pour lui, c'est inacceptable de revenir à la retraite à 60 ans, d'augmenter le Smic et les taxes d'importation, ou encore de fermer les frontières. Pour Pierre Gattaz, ces propositions et celles de Jean-Luc Mélenchon c'est "du pareil au même".

Pierre Gattaz est plus frontal

C'est vrai que comparé à ses prédécesseurs, Pierre Gattaz est plus frontal. Même si, vous vous souvenez peut-être, il y a quatre ans Laurence Parisot avait publié un pamphlet contre le FN, mais pas seulement consacré au programme économique. Cela s'appelait Le piège bleu marine. Ce qui est amusant, c'est qu'à l'époque Pierre Gattaz faisait partie du concert de critiques contre ce livre.

Cette attaque contre le programme économique du FN est-elle utile et efficace ? Chez ceux qui hésitent encore, peut-être. Mais cela a peu de chance quand même de dissuader ceux qui ont déjà décidé de voter FN. Ce n'est pas le patron des patrons que vont écouter les électeurs du Front national. La voix de Pierre Gattaz pour eux c'est la voix du patronat. C'est la voix du camp d'en face.

C'est aussi un avertissement aux petits patrons qui seraient tentés par le vote Front national. On sait qu'auprès de certains artisans, commerçants, patrons de TPE, le vote FN a prospéré ces dernières années. D'ailleurs on voit bien qu'il y a une opposition entre les petites entreprises d'une côté, et les grandes entreprises de l'autres, celles qui sont mondialisées, moins perméables au discours de Marine Le Pen.

Le "malaise"

Mais au-delà de cet avertissement, ce qui apparaît en creux dans la prise de position de Pierre Gattaz, c'est une critique de la droite et de la gauche. "La montée du FN illustre un malaise", dit Pierre Gattaz. "Ce que j'attends des autres partis, c'est qu'ils comprennent ce malaise et qu'ils y remédient". Le malaise chez certains patrons, c'est le RSI, ce sont les travailleurs détachés, c'est la concurrence, ce sont les charges sociales évidemment, c'est la pénibilité initiée sous la droite par Xavier Bertrand et devenue sous la gauche "le compte pénibilité" que contestent 100% des patrons, selon le Medef.

Ce que dit grosso modo Pierre Gattaz c'est : le FN ça ne sert à rien, mais ni Sarkozy ni Hollande n'ont fait le boulot. C'est le serpent qui se mord la queue.

Le carnet du jour

Le consultant politique de la série House of Cards sera présent à la COP21 cette semaine. Jay Carson est aujourd'hui le directeur exécutif du réseau qui regroupe les 80 plus grandes villes du monde et qui aide les villes à se développer sur le plan écologique. C'est un ponte de la communication aux États-Unis, qui s'est spécialisé dans l'écologie. Il a travaillé avec le maire de Los Angeles, de New York , avec Bill Clinton au sein de sa fondation. Il sera reçu jeudi 3 décembre par Anne Hidalgo à l'hôtel de ville de Paris, avant de se rendre au Bourget le lendemlain en espérant, à son niveau, faire bouger les choses. Et pour pouvoir dire, à la manière Franck Underwood : "Et voilà le travail !"

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780708362
Élections régionales 2015 : "Pierre Gattaz critique la droite et la gauche", analyse Alba Ventura
Élections régionales 2015 : "Pierre Gattaz critique la droite et la gauche", analyse Alba Ventura
REPLAY / ÉDITO - La journaliste nous explique pourquoi le président du Medef a pris position contre le Front national à cinq jours du scrutin.
http://www.rtl.fr/actu/politique/elections-regionales-2015-pierre-gattaz-critique-la-droite-et-la-gauche-analyse-alba-ventura-7780708362
2015-12-02 08:19:00
http://media.rtl.fr/cache/NqmZGt1sUThW3k2mnrRSSg/330v220-2/online/image/2014/0422/7771346845_alba-ventura.jpg