3 min de lecture Changement climatique

COP21 : "François Hollande n'est pas encore le grand sauveur de la planète", prévient Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - Pour la journaliste, la "photo de famille" rassemblant les grands de ce monde au Bourget ne garantit en rien que l'on aboutisse à un accord sur le climat.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
COP21 : "François Hollande n'est pas encore le grand sauveur de la planète", prévient Alba Ventura Crédit Image : Alba Ventura | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

La photo est à la "une" de tous les journaux : quelque 150 chefs d'État et de gouvernement présents à Paris, lundi 30 novembre, pour le lancement de la grande conférence sur le climat. Cette photo, c'est surtout un symbole. Faire venir tous les grands de ce monde, c'est une forme d'engagement. Et ce n'est déjà pas si mal. Maintenant, il faut la remettre à sa juste place. Ce n'est pas une photo qui garantit un accord à la fin, pas plus que des discours.

François Hollande peut bien rappeler aux chefs d'État et de gouvernements que "l'espoir de l'Humanité repose sur leurs épaules". Le président du Tadjikistan peut bien indiquer que dix des cent glaciers de son pays ont déjà fondu. Le président finlandais peut bien enfoncer le clou en expliquant que, pendant les trois minutes de son intervention, 200.000 tonnes de CO2 ont été émises (soit vingt fois le poids de la tour Eiffel). La réalité, c'est que les pays riches ont encore des efforts à faire et que les pays pauvres demandent aux pays riches de les aider. On en est là. Ce n'est pas parce qu'on a une belle photo que les jeux sont faits. Pour le moment, il n'y a pas de baguette magique qui, par miracle, ferait baisser la température. Il reste dix jours pour négocier.

François Hollande ne pourra pas se contenter d'un accord de petits pas

Alba Ventura
Partager la citation

Pour celui qui voulait faire de la France, la nation de l'excellence environnementale, et de la COP 21, le point d'orgue de son quinquennat, l'enjeu est très important. Pour le moment, François Hollande peut se targuer d'avoir fait venir tout le monde, d'avoir maintenu cette grande conférence malgré le contexte des attentats et de s'être démené comme personne en voyageant partout dans le monde pour obtenir des engagements.

À lire aussi
Emmanuel Macron clôture le One Planet Summit, le 12 décembre 2017. environnement
One Planet Summit : 3 engagements à retenir pour une finance plus verte

Mais il n'est pas encore le grand sauveur de la planète. Il n'est pas encore celui qui aura mis sous la contrainte tous les États, tous ces présidents et ces chefs de gouvernement qui réclament pourtant un monde vivable. Il n'est même pas encore le chef d'orchestre d'une partition qui va engager tous les pays à se revoir tous les cinq ans pour mesurer leurs efforts.

L'enjeu est immense, colossal et historique. François Hollande ne pourra pas se contenter d'un accord de petits pas. Il ne s'agit pas seulement de faire oublier que des écolos ont fait un passage éclair au gouvernement, de mettre sous le tapis quelques sujets polémiques comme l'écotaxe ou Notre-Dame-des-Landes, ni même d'enjamber le fiasco annoncé des régionales.

Le carnet du jour

Le "je t'aime moi non plus" continue entre Nicolas Sarkozy et Nathalie Kosciusko-Morizet. Depuis des mois, les proches de l'ancien président décrivent le cirque qui se joue rue de Vaugirard entre le patron des "Républicains" et sa vice-présidente : "Je vais la virer. Non je la garde. Cette fois c'est sûr, elle va partir". Mais c'est toujours pareil avec Nicolas Sarkozy : il a du mal à se débarrasser des femmes. Une solution a été trouvée : envoyer NKM à la primaire pour le Grand Paris.

Encore faut-il qu'elle gagne ! Parce que beaucoup disent qu'André Santini, pourrait lui damer le pion. Le député maire d'Issy-les-Moulineaux serait, dit-on, "plus gaucho-compatible". Étonnant : c'est pourtant NKM que les amis de Nicolas Sarkozy traitaient de "bobo".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Changement climatique François Hollande COP21
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780692447
COP21 : "François Hollande n'est pas encore le grand sauveur de la planète", prévient Alba Ventura
COP21 : "François Hollande n'est pas encore le grand sauveur de la planète", prévient Alba Ventura
REPLAY / ÉDITO - Pour la journaliste, la "photo de famille" rassemblant les grands de ce monde au Bourget ne garantit en rien que l'on aboutisse à un accord sur le climat.
http://www.rtl.fr/actu/politique/cop21-francois-hollande-n-est-pas-encore-le-grand-sauveur-de-la-planete-previent-alba-ventura-7780692447
2015-12-01 09:44:00
http://media.rtl.fr/cache/NqmZGt1sUThW3k2mnrRSSg/330v220-2/online/image/2014/0422/7771346845_alba-ventura.jpg