1 min de lecture Santé

Déserts médicaux : le gouvernement présente son plan de lutte ce vendredi

Le Premier ministre, accompagné de la ministre de la santé Agnès Buzyn, sera vendredi en Haute-Vienne pour annoncer le plan de lutte contre les déserts médicaux. Ils viendront inaugurer la maison de santé de Châlus.

>
Télécharger Les déserts médicaux en banlieue parisienne Crédit Image : Eric FEFERBERG / AFP | Crédit Média : Jacques Serais | Durée : | Date :
Générique 1
Jacques Serais et Sarah Ugolini

Doublement des maisons de santé, développement de la télémédecine, délégation de tâches entre professionnels. Le Premier ministre présente ce vendredi 13 octobre après-midi son plan pour lutter contre les déserts médicaux. Un problème rencontré par des millions de Français confrontés à la pénurie grandissante de médecins.

Édouard Philippe se rend à Chalus, en Haute-Vienne pour inaugurer sa maison de santé. Le gouvernement devrait annoncer le doublement des maisons médicales, et sa volonté de développer les centres de santé. La France n'a jamais compté autant de médecins (plus de 215.000 en 2015) mais la profession, vieillissante et mal répartie, peine à se renouveler, en particulier chez les généralistes libéraux. 

À lire aussi
Un contrôle régulier est important pour éviter la prolifération des poux santé
Michel Cymes part à la chasse aux poux

Tout le pays est concerné, et pas seulement les campagnes, selon l'Ordre des médecins, qui prédisait l'année dernière un quart de généralistes en moins en 2025 par rapport à 2007. La désertification médicale touche les campagnes, mais aussi les villes. Dans le Val d'Oise, par exemple, à Saint-Ouen l'Aumône, à 30 kilomètres de Paris, il y a proportionnellement moins de médecins qu'en Corrèze. Un médecin généraliste à Saint-Ouen-l'Aumone pour 3.000 habitants. 

8 médecins généralistes pour plus de 24.000 habitants

Jacques Serais a rencontré le docteur Bijane Oroudji et ses patients. Son cabinet est au rez-de-chaussée d'un immeuble de 16 étages. Au milieu des tours, le docteur reçoit des patients toujours plus nombreux faute de praticiens dans cette ville pourtant proche de Paris. Huit médecins généralistes pour plus de 24.000 habitants, le compte n'y est pas. "On s'attend habituellement à voir un médecin pour mille habitants. Quand on fait le compte, on est à un peu moins d'un médecin pour 3.000 habitants. Le calcul est vite fait, il y a  une carence", déplore le médecin. 

En dix ans, cinq de ses confrères sont partis à la retraite. L'installation individuelle n'attire plus, même dans cette commune réputée calme et tranquille. Les habitants doivent s'adapter et parfois faire plusieurs kilomètres pour aller aux urgences, seule solution face à cette désertification médicale. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790498964
Déserts médicaux : le gouvernement présente son plan de lutte ce vendredi
Déserts médicaux : le gouvernement présente son plan de lutte ce vendredi
Le Premier ministre, accompagné de la ministre de la santé Agnès Buzyn, sera vendredi en Haute-Vienne pour annoncer le plan de lutte contre les déserts médicaux. Ils viendront inaugurer la maison de santé de Châlus.
http://www.rtl.fr/actu/politique/deserts-medicaux-le-gouvernement-presente-son-plan-de-lutte-ce-vendredi-7790498964
2017-10-13 05:43:00
http://media.rtl.fr/cache/mHCuuR47QHv-oQEd8ZIX-w/330v220-2/online/image/2017/0809/7789663250_edouard-philippe.jpg