Bernard Cazeneuve : "Depuis 2013, nous avons démantelé 18 filières de recrutement, arrêté 11 groupes qui allaient perpétrer des attentats et déjoué 6 attentats

Bernard Cazeneuve était l'invité de RTL mardi 5 janvier. Le ministre de l'Intérieur est revenu sur les actions de sécurité menées en France depuis les attentats de janvier 2015. Il s'est montré plus réservé sur la question de la déchéance de la nationalité.

Bernard Cazeneuve, le 5 janvier 2016
Crédit : Frederic BUKAJLO / Sipa Press pour RTL
Bernard Cazeneuve, le 5 janvier 2016

Le ministre de l'Intérieur a défendu sans faillir les actions de sécurité menées depuis les attentats de janvier et de novembre 2015. Il a insisté sur l'importance de l'implication de l'Union européenne dans ce processus. 

Lundi 4 janvier, la veuve de Franck Brinsolaro, le policier chargé de protéger le dessinateur Charb, a saisi la justice. Pour elle, il y a eu des failles dans la protection des journalistes de Charlie Hebdo. Elle a décidé de porter plainte contre X. Bernard Cazeneuve n'est pas contre une enquête : "Cela permettra d'aller plus loin encore (...) je souhaite que la vérité l'emporte parce que c'est la seule possibilité pour les victimes de faire leur deuil". 

Interrogé sur les mesures de sécurité mises en place en France, Bernard Cazeneuve a affirmé avoir "engagé énormément d'actions depuis 2013". "Nous avons démantelé 18 filières de recrutement. Nous avons procédé à l'arrestation de 11 groupes qui allaient perpétrer des attentats. Et nous avons empêché depuis le printemps, 6 attentats", a ajouté le ministre de l'Intérieur. 

J'ai demandé qu'il y ait une véritable entité européenne de contrôle des faux documents

Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur

Bernard Cazeneuve a insisté sur l'importance du rôle de l'Europe dans ce système de sécurité. "L'Union européenne doit prendre des décisions plus vite et les appliquer plus rapidement", a-t-il expliqué, avant d'insister sur le contrôle des faux papiers aux frontières : "J'ai proposé qu'on mette de véritables contrôles aux frontières extérieures de l'Union européenne, notamment en Grèce et en Italie. J'ai demandé qu'il y ait une véritable entité européenne de contrôle des faux documents". Le sujet devrait être à "l'ordre du jour de la réunion des ministres de l'Intérieur de l'Union européenne, le 25 janvier à Amsterdam", a affirmé le ministre.  

Interrogé, sur la question de la déchéance de la nationalité, qui suscite des débats de tous bords et divise même la gauche, le ministre de l'Intérieur est resté très évasif concernant sa propre opinion. Il a d'ailleurs contourné le sujet en déclarant qu'il soutenait les décisions du président de la République. Comme beaucoup selon lui, puisqu'il a assuré que le gouvernement aurait "la majorité" sur le sujet. 

La rédaction vous recommande
par Marie de Fournas
Suivez Marie de Fournas sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781170712
Bernard Cazeneuve : "Depuis 2013, nous avons démantelé 18 filières de recrutement, arrêté 11 groupes qui allaient perpétrer des attentats et déjoué 6 attentats
Bernard Cazeneuve : "Depuis 2013, nous avons démantelé 18 filières de recrutement, arrêté 11 groupes qui allaient perpétrer des attentats et déjoué 6 attentats
Bernard Cazeneuve était l'invité de RTL mardi 5 janvier. Le ministre de l'Intérieur est revenu sur les actions de sécurité menées en France depuis les attentats de janvier 2015. Il s'est montré plus réservé sur la question de la déchéance de la nationalité.
http://www.rtl.fr/actu/politique/bernard-cazeneuve-le-ministre-de-l-interieur-invite-d-rtl-le-mardi-5-janvier-7781170712
2016-01-05 08:11:00
http://media.rtl.fr/cache/xGVCOVvp8mauuUJ2EYKWJg/330v220-2/online/image/2016/0105/7781170817_bernard-cazeneuve-le-5-janvier-2016.JPG