"Charlie Hebdo" : "Franck a été sacrifié", dit la veuve du policier chargé de la sécurité de Charb

REPLAY / DOCUMENT RTL - La veuve de Franck Brinsolaro, le policier tué dans les locaux de "Charlie Hebdo" alors qu'il assurait la sécurité de Stéphane Charbonnier, porte plainte contre X.

>
Le témoignage de Ingrid Brinsolaro, l'épouse du policier abattu en assurant la protection de Charb Crédit Image : AFP Crédit Média : Nicolas Burnens

Un an après le massacre de Charlie Hebdo perpétré par les frères Kouachi, la veuve de Franck Brinsolaro, le policier abattu qui était en charge de la sécurité de Stéphane Charbonnier, a décidé de porter plainte contre X. En cause, des manquements flagrants dans le dispositif de sécurité mis en place autour de l'ancien rédacteur en chef du journal satirique. 

"Pour moi, Franck a été sacrifié, il n'y a pas d'autres mots, déplore-t-elle ainsi au micro de RTL. Il voyait les dysfonctionnements, il regrettait le manque de sécurité dans les locaux, il disait que c'était une passoire et que c'était impossible de faire correctement son métier dans ces conditions là". 

Des questions sans réponse

Ingrid Brinsolaro, dont la tristesse et la colère se font ressentir au fil des paroles, demeure impuissante face à toutes les questions que la tragédie du 7 janvier 2015 met en avant. Face à l'insuffisance des moyens de sécurité qu'elle pointe aujourd'hui du doigt, l'épouse de Franck Brinsolaro ressasse toutes les éventualités qui auraient pu exister ce jour-là. 

"Peut-être que s'il y avait eu un plus gros dispositif de sécurité, peut-être que Franck aurait pu sauver plusieurs personnes. Peut-être qu'il serait mort, mais peut-être qu'il aurait pu sauver Stéphane Charbonnier, peut-être qu'il aurait pu en sauver quelques-uns, peut-être qu'il aurait pu abattre un des frères Kouachi", regrette-t-elle.

Pourquoi était-il seul à assurer la protection de Stéphane Charbonnier menacé de mort ?

Ingrid Brinsolaro

Par sa plainte, qu'elle a décidé de déposer contre X auprès du procureur de Paris, Ingrid Brinsolaro espère faire la lumière sur les décisions qu'elle juge irresponsables face à la gravité de la menace dont faisait l'objet les dessinateurs de Charlie Hebdo. "Je me suis toujours dit depuis le début que ça n'aurait pas dû arriver. Pourquoi était-il seul à assurer la protection de Stéphane Charbonnier menacé de mort ? Il y a des gens qui prennent des décisions à un moment donné. Je n'ai pas encore eu de réponses. Protéger quelqu'un, ce n'est pas mourir pour cette personne, c'est insupportable ça", déplore-t-elle en conclusion. 

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781169847
"Charlie Hebdo" : "Franck a été sacrifié", dit la veuve du policier chargé de la sécurité de Charb
"Charlie Hebdo" : "Franck a été sacrifié", dit la veuve du policier chargé de la sécurité de Charb
REPLAY / DOCUMENT RTL - La veuve de Franck Brinsolaro, le policier tué dans les locaux de "Charlie Hebdo" alors qu'il assurait la sécurité de Stéphane Charbonnier, porte plainte contre X.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/charlie-hedbo-franck-a-ete-sacrifie-dit-la-veuve-du-policier-charge-de-la-securite-de-charb-7781169847
2016-01-05 05:38:00
http://media.rtl.fr/cache/bYKoYSGB8T2tS6mX2MaP4g/330v220-2/online/image/2016/0105/7781169916_000-par8075127-1.jpg