1 min de lecture Terrorisme

Attentat à Paris : Raffarin plaide sur RTL pour "un maillage plus serré" du renseignement

INVITÉ RTL - L'ancien Premier ministre a répondu aux questions d'Élizabeth Martichoux, deux jours après l'attentat au couteau survenu à Paris, où une personne a été tuée.

Elizabeth Martichoux L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Attentat à Paris : Raffarin plaide sur RTL pour "un maillage plus serré" du renseignement Crédit Image : Kathleen Franck / RTLnet | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Elizabeth Martichoux
Elizabeth Martichoux et La rédaction numérique de RTL

Deux jours après l'attaque au couteau survenue dans le quartier de l'Opéra à Paris, au cours de laquelle une personne a été tuée par le terroriste, Jean-Pierre Raffarin était l'invité de RTL ce lundi 14 mai. L'ancien Premier ministre, qui lance l'ONG Leaders pour la paix, estime que les services de renseignement français sont impuissants face à la menace terroriste. "Il est clair qu'on n'est pas capable aujourd'hui de mesurer la capacité de passer à l'acte", déplore l'ancien homme politique.

"Il va falloir resserrer notre organisation et notamment notre système de renseignement", plaide Jean-Pierre Raffarin. "On voit bien qu'il y a beaucoup de gens qui sont dans cette situation (fichés "S" pour "sûreté de l'État", comme Kamzat Azimov, ndlr), et qu'on est obligés de faire une sélection entre ceux qui paraissent capables de passer à l'acte" et les autres individus. Actuellement, 16.000 personnes sont surveillées en France.

Jean-Pierre Raffarin évoque par ailleurs "les sujets de fond", qu'il faut traiter pour endiguer le terrorisme dû selon lui "au désespoir d'une jeunesse". Et pour l'ancien Premier ministre, ces causes ne se traitent pas par "la terrible militarisation", prenant l'exemple de l'intervention américaine en Irak, qui "crée elle aussi du terrorisme".

À lire aussi
Le collège Saint-Genès à Talence, en Gironde Gironde
Gironde : plus de 600 élèves évacués pour risque d'attentat

Pas d'expulsion des fichés "S"

Refusant de demander l'expulsion des fichés "S", que certaines personnalités politiques réclament, Jean-Pierre Raffarin réaffirme sa volonté de renforcer les services de renseignement, mais aussi l'établissement d'un dialogue avec les "pays sources" du terrorisme à son sens, comme la Tunisie. "C'est sans doute aujourd'hui le pays du Maghreb qui a envoyé le plus de jeunes chez Daesh", affirme l'ancien homme politique. Samedi 12 mai, l'assaillant identifié était français, originaire de Tchétchénie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Jean-Pierre Raffarin Attentats à Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793374285
Attentat à Paris : Raffarin plaide sur RTL pour "un maillage plus serré" du renseignement
Attentat à Paris : Raffarin plaide sur RTL pour "un maillage plus serré" du renseignement
INVITÉ RTL - L'ancien Premier ministre a répondu aux questions d'Élizabeth Martichoux, deux jours après l'attentat au couteau survenu à Paris, où une personne a été tuée.
http://www.rtl.fr/actu/politique/attentat-a-paris-raffarin-plaide-sur-rtl-pour-un-meilleur-fichage-des-suspects-7793374285
2018-05-14 08:07:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/rfzsedlcvRkuQHGTMOkzaA/330v220-2/online/image/2018/0514/7793374400_jean-pierre-raffarin-etait-l-invite-de-la-matinale-de-rtl-du-14-mai-2018.jpg