2 min de lecture Économie

"Alliance bolivarienne" : "Difficile de conduire une politique plus destructrice"

ÉDITO - Jean-Luc Mélenchon, qui n'a jamais caché son intérêt pour le régime mise en place par le président vénézuélien Hugo Chavez, propose que la France rejoigne "l'alliance bolivienne". Une idée sérieuse ?

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
"Alliance bolivarienne" : "Difficile de conduire une politique plus destructrice" Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : RTLnet | Durée : | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau et Loïc Farge

On peut difficilement trouver une perspective plus désespérante. Jean-Luc Mélenchon, plutôt que de célébrer les théories populistes révolutionnaires de Chavez - dont certaines sont aussi présentes dans le programme de Marine Le Pen, devrait plutôt s'inquiéter de ces effets sur la population. En quinze ans, le Venezuela est devenu un no man's land dangereux, insalubre et parmi les plus pauvres du monde.

Dans les années 80, le niveau de vie des Vénézuéliens flirtait avec celui des Européens. On allait à Caracas, la capitale, en Concorde. Et même si les inégalités y étaient fortes, comme dans toute l’Amérique du Sud, le développement était en marche. Aujourd'hui, les trois-quarts des habitants sont sous le seuil de pauvreté. Les produits de première nécessité, comme les médicaments, sont réservés au marché noir, et les prix augmentent de 60 à 100% par mois. Il est difficile de conduire une politique plus destructrice.

L'émergence du socialisme bolivarien de Chavez a très vite anéanti tout espoir de prospérité

Christian Menanteau
Partager la citation

On dit pourtant que ce pays bénéficié de tous les atouts d'un pays riche. Son potentiel de croissance et de développement était remarquable. Le Venezuela dispose des plus importantes réserves prouvées de pétrole de la planète, devant les pays du Golfe. L'émergence du socialisme bolivarien de Chavez avec ses nationalisations, ses expropriations, le contrôle des prix et des changes et la mise sous tutelle du commerce a très vite anéanti tout espoir de prospérité. Avec d'autant plus de violence que l'État, pour entretenir une clientèle électorale, a vampirisé toutes les recettes du pétrole. Résultat : à la première baisse des cours, le pays s'est effondré. Il est actuellement sous la tutelle financière de Pékin et Moscou.

À lire aussi
Christian Menanteau économie
Présidentielle 2017 : les investisseurs soulagés par la qualification d'Emmanuel Macron

Comme partout le populisme et son complément, qui est la vindicte des élites, ont eu un prix : la ruine économique et sociale. L'expropriation des compagnies étrangères (une usine automobile américaine, l'une des dernières manufactures du pays, vient d'être confisquée), pèse lourd. Comme pèse lourd le bannissement des élites, qui n’encourage pas les bonnes volontés. On peut, là-bas comme ici, vilipender la caste des cadres, des ingénieurs, des intellectuels, mais sans eux il est difficile de redresser un pays.

La note du jour

14/20 à Bernard Cazeneuve. Le Premier ministre a fait passer sous gestion exclusive de l'État le Mont-Saint-Michel. La gestion de ce lieu parmi les plus visités de France était éclatée entre plusieurs intervenants publics et privés. Mettre un peu de cohérence n'est pas une mauvaise chose.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Présidentielle 2017 Jean-Luc Mélenchon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788222983
"Alliance bolivarienne" : "Difficile de conduire une politique plus destructrice"
"Alliance bolivarienne" : "Difficile de conduire une politique plus destructrice"
ÉDITO - Jean-Luc Mélenchon, qui n'a jamais caché son intérêt pour le régime mise en place par le président vénézuélien Hugo Chavez, propose que la France rejoigne "l'alliance bolivienne". Une idée sérieuse ?
http://www.rtl.fr/actu/politique/alliance-bolivarienne-difficile-de-conduire-une-politique-plus-destructrice-7788222983
2017-04-21 07:48:00
http://media.rtl.fr/cache/ZxDX1_A8hnTgaHuRJyII1g/330v220-2/online/image/2014/0423/7771375028_christian-menanteau.jpg