1 min de lecture Présidentielle 2017

Alain Duhamel : "Le PS ne sera plus le parti dominant qu'il a rêvé d'être"

ÉDITO - L'éditorialiste revient sur la dure semaine du Parti socialiste désormais proche de l'agonie à une vingtaine de jours du premier tour de l'élection présidentielle.

Alain Duhamel L'Edito d'Alain Duhamel Alain Duhamel
>
Télécharger "Ces derniers jours resteront dans l'histoire de la gauche comme ceux de l'éclatement du PS", estime Alain Duhamel Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : Alain Duhamel | Durée : | Date : La page de l'émission
Alain Duhamel
Alain Duhamel et La rédaction numérique de RTL

Cette semaine, la campagne électorale a été marquée par les difficultés au sein du Parti socialiste. "Effectivement, ces derniers jours resteront dans l'histoire de la gauche comme ceux de l’éclatement de leur parti", estime Alain Duhamel. L'artificier de ce naufrage? Manuel Valls qui avait, selon lui, le choix entre deux solutions : "Attendre le second tour pour se déclarer en faveur d'Emmanuel Macron et rester au Parti socialiste ou le faire avant le premier tour comme il l'a fait et se positionner contre Benoît Hamon", rejoue l'éditorialiste pour qui cette décision n'est "pas une surprise".

"Il n'empêche que c'est une transgression comparable à celles de Laurent Fabius ou Jean-Luc Mélénchon en 2005 au moment du référendum sur la Constitution européenne". La conclusion de ce geste étant selon l'éditorialiste "la fin de la période du socialisme mitterrandien de 1971 faute de leader charismatique comme l'a été François Mitterrand".

Les projections d'Alain Duhamel sont sans appel : "Il y aura plusieurs gauches dans le prochain Parlement : une gauche de rupture autour de Jean-Luc Mélenchon et du PC, une autre d’opposition autour de ce qui restera de Benoît Hamon et puis une gauche de majorité autour de Manuel Valls et enfin une formation autour d'Emmanuel Macron dans l'hypothèse d'une victoire". Car "le PS qui a rêvé d’être le parti dominant ne le sera plus". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787901941
Alain Duhamel : "Le PS ne sera plus le parti dominant qu'il a rêvé d'être"
Alain Duhamel : "Le PS ne sera plus le parti dominant qu'il a rêvé d'être"
ÉDITO - L'éditorialiste revient sur la dure semaine du Parti socialiste désormais proche de l'agonie à une vingtaine de jours du premier tour de l'élection présidentielle.
http://www.rtl.fr/actu/politique/alain-duhamel-le-ps-ne-sera-plus-le-parti-dominant-qu-il-a-reve-d-etre-7787901941
2017-03-31 20:13:00
http://media.rtl.fr/cache/f3nEU07Gd788vYOTnDsJYQ/330v220-2/online/image/2014/0422/7771346776_alain-duhamel.jpg