2 min de lecture Présidentielle 2017

"15 minutes pour convaincre" : ce qu'il faut retenir de l'intervention de Marine Le Pen

La présidente du Front national a une nouvelle fois abordé l'Union européenne, le retour au franc ou encore le rétablissement des frontières.

Marine Le Pen, le 20 avril 2017
Marine Le Pen, le 20 avril 2017 Crédit : Capture France 2
ClaireGaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Après Jean-Luc Mélenchon et Nathalie Arthaud, Marine Le Pen s'est présentée face à Léa Salamé et David Pujadas pour son entretien individuel. Comme à son habitude, la présidente du Front national s'est montrée particulièrement offensive, critiquant la position actuelle de la France dans l'Union européenne.

En bonne position dans les sondages actuels, au coude-à-coude avec Emmanuel Macron pour la pôle position, Marine Le Pen a une nouvelle fois exprimé ses positions sur différents grands sujets : le retour au franc, la politique de l'Allemagne, la sécurité ou encore le terrorisme. "Je voudrai revenir sur le contrat que je passe avec les Français. Il y a quatre éléments essentiels : la maîtrise des frontières, la maîtrise de leurs lois, la maîtrise de leur économie et du patriotisme économique, la maîtrise de leur monnaie", a-t-elle commencé.

À lire aussi
Benoît Hamon après la défaite historique du PS au premier tour de la présidentielle présidentielle 2017
Harcèlement : Hamon a reçu des témoignages de femmes harcelées

Une manière pour la fille de Jean-Marie Le Pen de "rendre aux Français les clés de la maison France" alors que la candidate à l'élection présidentielle est arrivée sur le plateau de France 2 avec une clé offerte par un chef d'entreprise de Moselle.

Sortir de l'Union européenne et de l'euro

Marine Le Pen n'entend pas revenir sur cette question. La sortie de l'Union européenne et de l'euro sont l'une des mesures phares de la candidate et elle est une nouvelle fois revenue sur ces questions. "Je refuse de me soumettre à la fatalité qui est exprimée par l'intégralité de nos dirigeants politiques. Bien entendu, on peut faire des choses mais il faut retrouver la liberté de le faire et aujourd'hui, beaucoup sont interdites par l'Union européenne", a-t-elle déclaré lors de son dernier grand oral avant le premier tour de l'élection présidentielle.


Cette dernière refuse de se soumettre à la "peur", évoquée par certains candidats. "Je n'ai pas une vision idéologique, j'ai une vision pragmatique pour retrouver la compétitivité", a-t-elle lancé.

Comment lutter contre le terrorisme

La candidate du Front national a choisi d'insister sur son projet contre l'insécurité et le terrorisme, des sujets "absents" du débat et pour lesquels "rien n'a été fait" selon elle. "Tous les étrangers vivant sur notre territoire et qui ont un lien avec le fondamentalisme islamiste doivent être expulsés. Cela ferait moins de fichés S à surveiller sur notre territoire. Pourquoi garder sur notre territoire des bombes potentielles", interroge la candidate

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Marine Le Pen Front national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788219787
"15 minutes pour convaincre" : ce qu'il faut retenir de l'intervention de Marine Le Pen
"15 minutes pour convaincre" : ce qu'il faut retenir de l'intervention de Marine Le Pen
La présidente du Front national a une nouvelle fois abordé l'Union européenne, le retour au franc ou encore le rétablissement des frontières.
http://www.rtl.fr/actu/politique/15-minutes-pour-convaincre-ce-qu-il-faut-retenir-de-l-intervention-de-marine-le-pen-7788219787
2017-04-20 21:10:00
http://media.rtl.fr/cache/-76y8wkEwQE7QJ_1F0lREw/330v220-2/online/image/2017/0420/7788219808_marine-le-pen-le-20-avril-2017.JPG