1 min de lecture Présidentielle 2017

"15 minutes pour convaincre" : ce qu'il faut retenir de l'intervention de Nathalie Arthaud

La candidate de Lutte Ouvrière à l'élection présidentielle a défendu la voix des travailleurs lors de la dernière émission politique avant le premier tour.

Nathalie Arthaud, le 20 avril 2017
Nathalie Arthaud, le 20 avril 2017 Crédit : Capture France 2
109996784729281669890
Clarisse Martin

"Faire entendre le camp des travailleurs." Nathalie Arthaud a porté son slogan comme un leitmotiv tout au long de cette campagne présidentielle et n'a pas dérogé à la règle, lors de l'émission 15 minutes pour convaincre, diffusée sur France 2, jeudi 20 avril 2017. À près de 24 heures de l'issue de la campagne officielle du premier tour du scrutin présidentiel, la professeure de sciences économiques et sociales s'est fait la voix des "opprimés" et des "travailleurs", réclamant un sursaut de leur part, afin d'entraîner le changement profond de notre modèle sociétal et économique, étouffé par la classe capitaliste à ses dires.

Outre le fait qu'elle souhaite interdire les licenciements, à l'instar du candidat du NPA Philippe Poutou, la trotskiste a une nouvelle fois réclamé l'expropriation et la nationalisation des banques commerciales, qui "ont fait la preuve de leur irresponsabilité", notamment "avec la crise de 2008". Car pour la candidate de Lutte Ouvrière (LO), qui en est à sa deuxième campagne présidentielle après avoir succédé à Arlette Laguiller, il est impératif que chaque citoyen ait un emploi, un salaire, une retraite digne et puisse se loger. "Je pense que ce n'est pas possible aujourd'hui à cause de cette classe capitaliste", s'est-elle désolée.

Peu convaincue par le maintien de l'état d'urgence

Le souhait le plus cher de Nathalie Arthaud est que chaque travailleur se transforme en "un lanceur d'alerte", en ayant accès à toutes les données des entreprises. "On saurait exactement l'argent qu'il y a réellement", justifie la candidate de 47 ans. "Ce serait une arme fantastique pour que les travailleurs puissent se défendre."

À lire aussi
À Washington, un électeur sort de l'isoloir à l'ambassade de France présidentielle 2017
DIAPORAMA - Présidentielle : de New York à Tokyo, les Français de l'étranger ont voté

Interrogée au sujet de l'état d'urgence, et de la nécessité de le maintenir, Nathalie Arthaud concède que cette mesure "a pu avoir son utilité au lendemain des attentats, par l'effet de surprise qu'ils causaient". Néanmoins, elle remet en question la raison d'être de ce système actuellement. "Je crois que l'état d'urgence a été instrumentalisé", juge la candidate, "il y a beaucoup de démagogie là-dessus, comme dans la lutte contre le terrorisme." 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Nathalie Arthaud Lutte ouvrière
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788219326
"15 minutes pour convaincre" : ce qu'il faut retenir de l'intervention de Nathalie Arthaud
"15 minutes pour convaincre" : ce qu'il faut retenir de l'intervention de Nathalie Arthaud
La candidate de Lutte Ouvrière à l'élection présidentielle a défendu la voix des travailleurs lors de la dernière émission politique avant le premier tour.
http://www.rtl.fr/actu/politique/15-minutes-pour-convaincre-ce-qu-il-faut-retenir-de-l-intervention-de-nathalie-arthaud-7788219326
2017-04-20 20:54:00
http://media.rtl.fr/cache/Sv610d3ztDZh1yciLqI7pg/330v220-2/online/image/2017/0420/7788219770_nathalie-arthaud-le-20-avril-2017.JPG