2 min de lecture Justice

Paris : pourquoi le tribunal de grande instance quitte ses locaux historiques

ÉCLAIRAGE - Le tribunal de grande instance de Paris quitte lundi 16 avril ses locaux historiques de l'Île de la Cité pour s'installer dans un bâtiment flambant neuf dans le quartier des Batignolles. Un déménagement hors norme.

Générique 1 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL
>
Télécharger Paris : pourquoi le tribunal de grande instance quitte ses locaux historiques Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : La rédaction de RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Cindy Hubert Journaliste RTL

Le compte à rebours est dorénavant terminé. Après avoir été rendue pendant près de 2.000 ans sur l'Île de la Cité, en plein cœur de la capitale, la Justice parisienne déménage. Le tribunal de grande instance quitte ses murs historiques pour un gratte ciel de 38 étages dans le quartier des Batignolles, dans le XVIIe arrondissement de Paris.

Le nouveau Palais de Justice doit ouvrir ses portes lundi 16 avril. Un déménagement hors norme pour tous les magistrats, qui sont en train de faire leurs cartons. Il faut dire qu'il va falloir emporter 42 kilomètres de documents et plus de 600.000 scellés. Rien que ça. Au total, 1.300 camions, qui défilent dans la cour du Palais, vont être nécessaires pour arriver à tout transporter.

Un "big bang" nécessaire

Si le président du tribunal Jean-Michel Hayat n'hésite pas à parler de "big bang", ce nouveau départ s'imposait alors que la Justice n'avait plus assez de place. "Il y a des services qui travaillent dans des conditions qui ne sont plus acceptables à l'heure actuelle, dans des locaux extrêmement exigus. Dans cette opération, la Justice est gagnante à tous les niveaux", explique-t-il au micro de RTL.

À lire aussi
Des infirmiers dans un hôpital (illustration) Normandie
Calvados : un hôpital condamné pour "faute" lors d'un accouchement

Le Nouveau Palais va ainsi permettre de regrouper dans un même lieu des services qui sont aujourd'hui dispersés sur 26 sites. C'est le cas par exemple du Parquet financier ou encore des tribunaux d'instance. Mais le palais historique, situé à deux pas de Notre-Dames, ne ferme pas ses portes. Les assises, la cour d'appel et la cour de cassation restent sur l'Île de la Cité.

Balayer l'idée d'une Justice écrasante

Un nouveau bâtiment pour un nouveau départ et une nouvelle vision. C'est l'objectif affiché avec cette construction tout en verre. L'architecte a voulu que les personnes qui pénètrent ici se sentent accueillies. Tout est fait pour en finir avec cette image d'une Justice écrasante et inaccessible.

Il y a des guichets d'accueil dès l'entrée, des escalators pour accéder aux salles d'audiences et aux bureaux des juges... Même si tout cela a quand même des airs de centre commercial ou de hall d'aéroport.

Dans les étages, l'évolution est également notable avec pas moins 90 salles d'audience disponibles, contre 26 actuellement. La justice se prépare à accueillir de très grands procès (le premier sera sans doute celui du Mediator) alors qu'une salle a été imaginée pour accueillir 250 personnes. Un chiffre qui grimpe à 1.000 en comptant la retransmission vidéo.

Une sécurité repensée

Bien sûr, toute la sécurité du palais a été repensée après le 13 novembre. Une façade blindée et des allées de circulation bien spécifiques ont été construites. "On essaie de traiter le justiciable à l'accueil, en bas du palais, et la circulation dans les étages est réservée aux professionnels", explique François Molins, le Procureur de la République.

Une idée qui ne plaît pas à tout le monde alors que certains avocats dénoncent déjà une "tour d'ivoire" pour les juges.

L'ordre des avocats prévoit d'ailleurs de se battre contre un autre symbole de cette justice forteresse : les boxs des prévenus en correctionnelle. Des "cages entièrement vitrées" qui rendent quasiment impossible toute communication. Des actions sont prévues dès les premières audiences pénales. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793011693
Paris : pourquoi le tribunal de grande instance quitte ses locaux historiques
Paris : pourquoi le tribunal de grande instance quitte ses locaux historiques
ÉCLAIRAGE - Le tribunal de grande instance de Paris quitte lundi 16 avril ses locaux historiques de l'Île de la Cité pour s'installer dans un bâtiment flambant neuf dans le quartier des Batignolles. Un déménagement hors norme.
http://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/paris-pourquoi-le-tribunal-de-grande-instance-quitte-ses-locaux-historiques-7793011693
2018-04-15 11:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/8QnmNWwaT9iiPXAiidwMAw/330v220-2/online/image/2018/0415/7793025166_000-13x5wf.jpg