Yémen : les États-Unis bombardent un camp d'entraînement d'Al-Qaïda

La frappe aérienne aurait fait des dizaines de morts chez les jihadistes aussi attaqués par la coalition arabe

Les bombardements de la coalition frappent les rebelles au Yémen
Crédit : SALEH AL-OBEIDI / AFP
Les bombardements de la coalition frappent les rebelles au Yémen

Alors que des terroristes islamistes ont frappé à Bruxelles, les États-Unis poursuivent leur lutte contre Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa). Mardi 22 mars, le Pentagone a annoncé qu'une frappe aérienne américaine avait touché un camp d'entraînement de l'organisation terroriste dans une région montagneuse du Yémen, faisant "des dizaines" de morts.

"Tôt ce matin, l'armée américaine a mené une frappe aérienne contre un camp d'entraînement d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique au Yémen", a indiqué le porte-parole, Peter Cook dans un communiqué, précisant que plus de 70 combattants d'Aqpa utilisaient ce camp dont la localisation exacte n'est pas divulguée. Les forces américaines "évaluent encore le résultat de ce bombardement" mais "notre premier bilan est que des dizaines de combattants d'Aqpa ont été supprimés du champ de bataille".

Une autre frappe menée par la coalition militaire arabe

D'après certaines sources au Yémen la coalition militaire arabe en soutien au gouvernement et dirigée par l'Arabie saoudite a elle aussi mené des raids aériens sur un camp d'entraînement d'Al-Qaïda. Ceux-ci ont fait des "dizaines de morts et de blessés" à Hajr, à l'ouest de Moukalla, chef-lieu de la province du Hadramout que le groupe extrémiste a conquis en avril 2015.

À en croire les sources tribales de la région les jihadistes blessés pendant l'attaque ont été hospitalisés à Moukalla.Des dizaines de membres d'Al-Qaïda se sont alors précipités vers l'hôpital de la ville pour donner leur sang afin de soigner les blessés, ont indiqué des habitants.

Les jihadistes attaqués sur tous les fronts

La coalition arabe a commencé à viser les jihadistes pour la première fois la semaine dernière dans la deuxième ville du pays, Aden (sud)La coalition arabe intervient au Yémen depuis mars 2015 pour soutenir le gouvernement de ce pays contre des rebelles houthis qui ont conquis de vastes pans du territoire. Cette guerre a favorisé l'expansion des mouvements jihadistes comme Al-Qaïda et le groupe jihadiste État islamique.

En Somalie, les Etats-Unis avaient annoncé début mars avoir tué plus de 150 shebab, affiliés à Al-Qaïda, dans une offensive aérienne contre un de leurs camps d'entraînement. Les insurgés islamistes somaliens avaient plus tard confirmé à l'AFP avoir été la cible de frappes aériennes américaines tout en réfutant ce bilan

La rédaction vous recommande
par Michael DucoussoJournaliste
Suivez Michael Ducousso sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782501462
Yémen : les États-Unis bombardent un camp d'entraînement d'Al-Qaïda
Yémen : les États-Unis bombardent un camp d'entraînement d'Al-Qaïda
La frappe aérienne aurait fait des dizaines de morts chez les jihadistes aussi attaqués par la coalition arabe
http://www.rtl.fr/actu/international/yemen-les-etats-unis-bombardent-un-camp-d-entrainement-d-al-qaida-7782501462
2016-03-23 02:34:56
http://media.rtl.fr/cache/IRjrnwKc8NcWkr21WUJlyg/330v220-2/online/image/2016/0323/7782501483_les-bombardements-de-la-coalition-frappent-les-rebelles-au-yemen.jpg