1 min de lecture Syrie

Syrie : l'armée annonce une attaque de missiles à Homs puis se rétracte

La télévision syrienne a affirmé qu'il s'agissait d'une "agression" avant de finalement se rétracter quelques heures plus tard évoquant une "fausse alerte".

La ville de Homs, dans le centre de la Syrie, jusqu'à présent bastion de la rébellion, le 7 mai 2014
La ville de Homs, dans le centre de la Syrie, jusqu'à présent bastion de la rébellion, le 7 mai 2014 Crédit : AFP
Christophe Guirard et AFP

La défense aérienne syrienne "a abattu des missiles qui étaient entrés dans l'espace aérien (syrien) au-dessus de Homs", dans l'ouest de la Syrie, a annoncé mardi l'agence de presse officielle Sana. Pour que finalement, quelques heures plus tard, les médias d'État se rétractent et évoquent une "fausse alerte". 

"Une fausse alerte concernant une violation de l'espace aérien durant la nuit a entraîné le déclenchement des sirènes de la défense aérienne", reconnaît l'agence officielle Sana, citant une source militaire. "Il n'y a pas eu d'attaque extérieure sur la Syrie", précise-t-elle. 

Une ONG, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), avait fait état de fortes explosions entendues près de la base aérienne d'Al-Chaayrate dans la province de Homs, et dans la région de Qualamoun près de Damas où deux autres bases aériennes sont situées. 

À lire aussi
La frégate L'Aquitaine (illustration) Syrie
Frappes en Syrie : un couac dans la marine a empêché le tirs de plusieurs missiles

La télévision officielle syrienne avait déclaré qu'il s'agissait d'une "agression", sans préciser qui selon elle était à l'origine de ces missiles. "Je ne suis pas au courant d'un tel incident", avait affirmé un porte-parole de l'armée israélienne, interrogé par l'Agence France-Presse sur des rumeurs selon lesquelles il pourrait s'agir d'une attaque israélienne. Israël avait déjà mené dans le passé des frappes en Syrie. 


La base militaire d'Al-Chaayrate, considérée par le Pentagone comme une source d'approvisionnement possible en armements chimiques, avait été frappée en avril 2017 par 59 missiles Tomahawk lors d'une opération américaine, en représailles à une attaque au gaz sarin attribuée aux forces syriennes. À Washington, le Pentagone a démenti toute implication des Etats-Unis ou de la coalition qu'ils dirigent dans la région. "Il n'y a pas d'opérations des Etats-Unis ou de la coalition dans cette zone", a déclaré Heather Babb, porte-parole du Pentagone.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syrie Missile Armée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793042617
Syrie : l'armée annonce une attaque de missiles à Homs puis se rétracte
Syrie : l'armée annonce une attaque de missiles à Homs puis se rétracte
La télévision syrienne a affirmé qu'il s'agissait d'une "agression" avant de finalement se rétracter quelques heures plus tard évoquant une "fausse alerte".
http://www.rtl.fr/actu/international/syrie-l-armee-abat-des-missiles-au-dessus-de-homs-7793042617
2018-04-17 02:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wCAYlqG_bLOOw_WQwRaefA/330v220-2/online/image/2014/0508/7771824377_la-ville-de-homs-dans-le-centre-de-la-syrie-jusqu-a-present-bastion-de-la-rebellion-le-7-mai-2014.jpg