Italie : à 13 ans, retiré à sa mère à cause de ses "attitudes efféminées"

Selon les services sociaux et le tribunal pour enfants de Venise, l'enfant a une "difficulté d'identification sexuelle", n'ayant que sa mère et sa sœur comme source d'identification.

Une vue de la lagune de Venise
Crédit : SIPA
Une vue de la lagune de Venise

L'Italie ne comprend pas. Le tribunal pour enfants de Venise a retiré la garde de son fils âgé de 13 ans à sa mère, rapportent Il Mattino di Padova et plusieurs journaux italiens, mardi 10 janvier. Pas question de violence ou de négligence dans cette affaire puisque c'est l'attitude de l'enfant qui a alerté les services sociaux. Ces derniers ont signalé à la Cour les "attitudes efféminées" de l'enfant, qui seraient dues à sa mère et sa sœur, "ses seules figures de référence sont féminines", selon eux. Ce sont ces commentaires qui ont motivé la décision du tribunal. 

Depuis que la mère avait dénoncé le père, pour abus sexuels sur son fils, l'enfant était suivi par les services sociaux. À l'issue d'un procès, le père avait été relaxé même si, comme le précise l'avocat de la maman, la sentence précisait alors qu'il n'y avait aucune raison de douter des faits rapportés par le petit garçon. L'enfant ne souhaitait d'ailleurs plus voir son père.

Un refus que les services sociaux ont imputé à la mère. Le tribunal avait alors, dans un premier temps, décidé d'une mesure d'éloignement temporaire. De 7 heures à 19 heures, l'enfant se trouvait dans une communauté thérapeutique de jour, et le soir il retrouvait sa mère et sa sœur. Mais les responsables de la communauté ont également signalé l'attitude du jeune garçon aux services sociaux, qui ont fait appel au tribunal. Ce dernier a décidé de retirer aux deux parents leur autorité.

Son monde affectif est lié presque exclusivement à des figures féminines et la relation avec sa mère est marquée par des traits de dépendance.

Les services sociaux

Il Mattino di Padova explique que les services sociaux évoquent des "signes de malaise psychologique" chez l'adolescent. "Son monde affectif est lié presque exclusivement à des figures féminines et la relation avec sa mère est marquée par des traits de dépendance", écrivent-ils. Pour eux, cette dépendance provoque une "difficulté d'identification sexuelle". Ces derniers s'appuient également sur des jours où l'enfant serait venu à l'école avec du vernis à ongles et du maquillage. Selon la mère, cela serait arrivé à l'occasion d'une fête d'Halloween.


Les services sociaux estiment que le petit garçon est "agressif, provocateur, et essaye d'affirmer par tous les moyens possibles qu'il est différent". De son côté, le tribunal pense que cette mesure d'éloignement permanente permettra au petit garçon de se démarquer de sa mère et précise qu'il devra effectuer un "travail de révision de son monde interne".

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786676762
Italie : à 13 ans, retiré à sa mère à cause de ses "attitudes efféminées"
Italie : à 13 ans, retiré à sa mère à cause de ses "attitudes efféminées"
Selon les services sociaux et le tribunal pour enfants de Venise, l'enfant a une "difficulté d'identification sexuelle", n'ayant que sa mère et sa sœur comme source d'identification.
http://www.rtl.fr/actu/international/italie-a-13-ans-retire-a-sa-mere-a-cause-de-ses-attitudes-effeminees-7786676762
2017-01-11 19:51:17
http://media.rtl.fr/cache/asourJmsKSCEgQB2njRY3Q/330v220-2/online/image/2016/0325/7782538070_une-vue-de-la-lagune-de-venise.jpg