2 min de lecture Turquie

Istanbul : un attentat-suicide fait quatre morts et une trentaine de blessés au cœur de la plus grande ville de Turquie

Cette explosion a eu lieu sur la grande artère touristique et commerçante d'Istiklal. Le dernier bilan officiel fait état de quatre touristes morts et d'une trentaine de blessés.

Un attentat-suicide a fait au moins quatre morts à Istanbul le 19 mars 2016.
Un attentat-suicide a fait au moins quatre morts à Istanbul le 19 mars 2016. Crédit : Emrah Gurel/AP/SIPA
Nicolas Ledain et AFP

C'est le cœur de la ville d'Istanbul qui a été touché par cet attentat-suicide ce samedi 19 mars. La rue Istiklal est une grande artère piétonne et commerçante très fréquentée, notamment par les touristes. Elle part de la Place Taksim et rejoint le quartier de Galata à proximité des rives du Bosphore. De nombreuses ambassades se trouvent sur cette rue.

Selon le dernier bilan officiel, quatre personnes ont été tuées lors de l'explosion devant un centre commercial, en plus du kamikaze. Il s'agit de trois Israéliens et un Iranien36 blessés sont aussi à déplorer, parmi lesquels d'autres touristes étrangers, des Israéliens, deux Irlandais, un Islandais, un Iranien, un Allemand et un citoyen de Dubaï. La Maison Blanche a annoncé dans la soirée que deux citoyens américains avaient été tués. De son côté, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé qu'il ne disposait pas de preuve que l'attaque visait spécialement des Israéliens.

Le gouverneur de la mégapole turque, Vasip Sahin, a précisé que c'est le bâtiment officiel d'une sous-préfecture de quartier qui était visé. "C'est bien un attentat suicide, une attaque terroriste", a-t-il déclaré. 

À lire aussi
Recep Tayyip Erdogan, président de la Turquie, à Istanbul le 6 novembre 2017 Birmanie
Rohingyas : pourquoi Jérôme Jarre fait-il appel au président turc Erdogan ?

Le pays est en état d'alerte maximale depuis le mois d'octobre 2015 après un attentat suicide qui a tué 103 personnes devant la gare d'Ankara, attribué par les autorités turques aux jihadistes de l'État islamique (EI). Un kamikaze présenté comme un membre du groupe terroriste s'était fait exploser dans le quartier historique et touristique de Sultanahmet à Istanbul au début du mois de janvier. 

La Turquie est aussi sous la menace d'attaques de la minorité kurde. Dimanche dernier, un attentat à la voiture piégée, a coûté la vie à 35 personnes dans le cœur d'Ankara. La capitale avait déjà été visée par une explosion le 17 février qui avait tué 29 personnes dans le centre-ville. Ces deux dernières attaques ont été revendiquées par un groupe radical proche du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). La situation est tendue dans le pays à l'approche du Newroz, le Nouvel an kurde prévu pour le 21 mars. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Turquie Attentat suicide Istanbul
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782445177
Istanbul : un attentat-suicide fait quatre morts et une trentaine de blessés au cœur de la plus grande ville de Turquie
Istanbul : un attentat-suicide fait quatre morts et une trentaine de blessés au cœur de la plus grande ville de Turquie
Cette explosion a eu lieu sur la grande artère touristique et commerçante d'Istiklal. Le dernier bilan officiel fait état de quatre touristes morts et d'une trentaine de blessés.
http://www.rtl.fr/actu/international/istanbul-un-attentat-suicide-fait-deux-morts-et-six-blesses-au-coeur-de-la-plus-grande-ville-de-turquie-7782445177
2016-03-19 10:45:00
http://media.rtl.fr/cache/IcRmAmDSfZ155sUggHRTRA/330v220-2/online/image/2016/0319/7782445891_un-attentat-suicide-a-fait-au-moins-quatre-morts-a-istanbul.jpg