Turquie : un attentat à la voiture piégée à Ankara fait au moins 36 morts et 125 blessés

C'est la troisième fois qu'Ankara est frappée par une explosion depuis octobre 2015. Le 17 février dernier, la capitale turque avait déjà été le cadre d'un attentat terroriste.

Un attentat à la voiture piégée à Ankara a fait au moins 25 morts et 75 blessés
Crédit : EROL UCEM / AFP
Un attentat à la voiture piégée à Ankara a fait au moins 25 morts et 75 blessés

Pour la troisième fois en moins de six mois, la capitale de la Turquie est frappée par le terrorisme. Au moins 36 personnes ont été tuées et 125 blessées dans un attentat à la voiture piégée qui a secoué dimanche 13 mars le cœur d'Ankara. "La déflagration a été causée par un véhicule rempli d'explosifs à proximité de la place de Kizilay", a annoncé le bureau du gouverneur d'Ankara dans un communiqué. "30 personnes ont été tuées sur le coup et quatre autres à l'hôpital", a déclaré Mehmet Müezzinoglu devant les journalistes au terme d'une réunion de sécurité convoquée par le Premier ministre Ahmet Davutoglu. 

Cet attentat n'a pas été pour le moment revendiqué. Lundi, un responsable turc a indiqué à l'AFP que l'un des auteurs de l'attaque suicide serait une femme liée aux rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). "Nous pensons que l'un des responsables est une femme ayant des liens avec le PKK", a affirmé ce responsable sous couvert d'anonymat. Les autorités gouvernementales ont annoncé qu'au moins un des auteurs de l'attaque avait été tué et évoqué la possibilité d'un deuxième "kamikaze".

De nombreuses ambulances ont été dépêchées sur les lieux, sur la place Kizilay, centre névralgique de la métropole turque, selon les chaînes d'information turques. Leurs images montrent des bus calcinés et de nombreux sauveteurs transportant des blessés. Une vidéo, diffusée par le compte Twitter Conflict News, montre la violence de l’explosion, qui s’est produite près d’un parc public, le Güvenpark.

Le 17 février dernier, la capitale turque avait été secouée par un attentat à la voiture piégée qui avait fait près de 30 morts. Le président Recep Tayyip Erdogan et son Premier ministre Ahmet Davutoglu avaient affirmé que l'attentat avait été planifié par les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et les combattants kurdes syriens des Unités de protection du peuple (YPG). 17 personnes avaient été arrêtées.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782349839
Turquie : un attentat à la voiture piégée à Ankara fait au moins 36 morts et 125 blessés
Turquie : un attentat à la voiture piégée à Ankara fait au moins 36 morts et 125 blessés
C'est la troisième fois qu'Ankara est frappée par une explosion depuis octobre 2015. Le 17 février dernier, la capitale turque avait déjà été le cadre d'un attentat terroriste.
http://www.rtl.fr/actu/international/turquie-plusieurs-morts-apres-une-explosion-dans-le-centre-d-ankara-7782349839
2016-03-13 18:40:00
http://media.rtl.fr/cache/hUWf7ciKdMMPTAqbP42vvA/330v220-2/online/image/2016/0313/7782350581_un-attentat-a-la-voiture-piegee-a-ankara-a-fait-au-moins-25-morts-et-75-blesses.jpg