État islamique : du gaz moutarde utilisé contre les Américains ?

Des soldats américains à Qayyarah, dans le nord de l'Irak ont détecté la possible présence d'agent moutarde sur une munition tirée sur leurs installations par Daesh.

Un combattant de Daesh (illustration)
Crédit : DELIL SOULEIMAN / AFP
Un combattant de Daesh (illustration)

S'il s'agit bien de gaz moutarde, il s'agirait un nouveau pas dans l'offensive du groupe État islamique contre les troupes américaines. Selon un responsable de la Défense mercredi, des soldats américains ont détecté la possible présence d'agent moutarde sur une munition tirée sur leurs installations par l'État islamique près de Qayyarah, dans le nord de l'Irak. La présence de cette substance toxique vésicante a été décelée sous une forme "noire et huileuse" sur un fragment de roquette tirée par les djihadistes.

Les responsables américains privilégient l'expression "agent moutarde" plus que "gaz moutarde" car ils ne sont pas sûrs de la manière exacte dont la substance toxique est disséminée par la munition. Un premier test a montré la présence d'agent moutarde, mais un deuxième a été négatif.  Aucun militaire n'a été blessé ni incommodé, selon la même source. Le fragment de munition a été envoyé à un laboratoire pour une analyse plus complète qui permettra de savoir avec plus de certitude de quelle substance il s'agit. 

"Inquiétude modérée"

Le gaz moutarde est une arme chimique utilisée pour la première fois par les Allemands pendant la Première guerre mondiale en 1917. Selon les responsables américains, l'EI utilise le produit sous une forme très rudimentaire, "militairement pas efficace". L'EI avait déjà utilisé à plusieurs reprises des munitions à l'agent moutarde en Irak et Syrie, mais jamais contre des soldats américains.

Les munitions à l'agent moutarde des djihadistes inspirent pour l'instant aux militaires américains une "inquiétude modérée". L'épisode de Qayyarah "n'augmentera pas beaucoup" cette inquiétude, a affirmé le responsable américain mercredi. Quelques "centaines" de soldats américains se trouvent à Qayyarah pour aider les forces irakiennes à préparerla prochaine offensive sur Mossoul, le grand bastion des djihadistes en Irak qui est situé à environ 60 kilomètres.

Les forces américaines en Irak, environ 4.500 hommes en ce moment, ont un rôle de formation et de conseil aux troupes irakiennes. Elles ne participent pas directement aux combats. Une enquête de l'ONU révélée en août a établi que l'EI avait utilisé du gaz moutarde en Syrie dans une attaque à Marea, dans la province d'Alep (nord), le 21 août 2015. 

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7784949189
État islamique : du gaz moutarde utilisé contre les Américains ?
État islamique : du gaz moutarde utilisé contre les Américains ?
Des soldats américains à Qayyarah, dans le nord de l'Irak ont détecté la possible présence d'agent moutarde sur une munition tirée sur leurs installations par Daesh.
http://www.rtl.fr/actu/international/etat-islamique-du-gaz-moutarde-utilise-contre-les-americains-7784949189
2016-09-22 05:00:00
http://media.rtl.fr/cache/sFkhVNxXIB2h5vJAl4E8Tw/330v220-2/online/image/2016/0922/7784949206_un-combattant-de-daesh-illustration.jpg